26 avril 2020 | 1821 vues | Anti-intox, Hoaxes sous d'autres horizons, Inclassable

Trump javellise le covid, les dessous croustillants de l’affaire

Il faut javelliser Trump! Hoaxes en santé (3)

En mars 2016, Ricky Gervais, l’humoriste britannique, rédigeait un twitt déclarant:

« Le fait qu’il y ait des avertissements du type ‘ne pas boire’ sur les bouteilles d’eau de javel me laisse à penser que Donald Trump peut devenir président ».

La prophétie de Ricky Gervais

Certains d’entre vous ont du suivre, amusés et/ou catastrophés la nouvelle affaire concernant des déclarations pour le moins saugrenue de Trump concernant l’absorption de désinfectants pour lutter contre le covid 19. Décidément, rien ne nous sera épargné lors de cette crise en matière d’infoxs et de rumeurs.
Mais sous les déclarations absurdes de premier plan de Trump se cache une autre affaire dans les coulisses et que nous avons voulu détailler, et expliquer. Car il y a matière, vous allez le constater par vous même…

1) « Il faut javelliser Trump!!! »

Et 4 ans plus tard, le 23 avril, pendant la crise du covid19, lors d’un point presse Trump sort des propos pour le moins « lunaires »:

Tollé aux USA…

Le traitement miracle du Dr Trump

Et devant ce tollé, Trump réagit de façon habituelle en se défaussant. Il n’a pas commis de bourde monstrueuse, il a été « sarcastique »…

Habituel chez Trump. Mais habituel tout court à l’extrême droite. Lorsqu’un dirigeant/leader d’extrême droite comment une bourde plus ou moins monstrueuse, il tente toujours de se rattraper par « l’humour ». Pépé le Pen nous fait le coup depuis 40 ans…
Mais la polémique (justifiée) continue.
Le candidat démocrate Biden se voit obligé de rattraper la chose:

« Je ne croyais pas à avoir à dire ca, mais s’il vous plait: ne buvez pas d’eau de Javel »

Des fabricants de désinfectants comme Lytoll et Dettol se voient obligés de faire des communiqués alarmants.

A la bonne vôtre

Mais c’est trop tard.
Des gens ont pris au pied de la lettre la déclaration de Trump, au point que, comme nous l’écrivions dans un post Facebook le 24 avril, le directeur de la communication du gouverneur du Maryland a du publier le démenti des organisations urgentistes de l’état:

Le communiqué du gouverneur du Maryland

Le centre anti poison de New York, mais aussi celui du Tennessee connaissent un pic d’appels et d’empoisonnements par ingestion de désinfectants suite aux déclarations de Trump. Le centre anti poison de New York dénombre 30 cas d’empoisonnement de ce type.

Colorz by Spinoza.it

Posted by ScioccArte & Street Art on Saturday, April 25, 2020

Au final, le 26 avril, Trump, vexé comme un pou, annonce qu’il arrête les points presses, accusant les médias de « déformer ses propos » et de diffuser des « fake News », un comble…

Voilà le déroulé de l’affaire elle-même. Mais maintenant, il est temps de l’analyser un peu. Qu’est ce qui a pris Trump de faire une telle déclaration et qu’est ce qui prend certains américains de le prendre au mot? C’est là le fond du problème.

Un intéressant article du CDC (la principale agence fédérale des États-Unis en matière de protection de la santé publique) indique que le fait d’ingérer ou de s’injecter des désinfectants a commencé avant les déclarations délirantes de Trump:

De janvier à mars 2020, les centres antipoison ont reçu 45 550 appels d’exposition liés à des nettoyants (28 158) et à des désinfectants (17 392), ce qui représente des augmentations globales de 20,4% et 16,4% de janvier à mars 2019 (37 822) et de janvier à mars 2018 (39 122), respectivement. Bien que les données du NPDS [« National Poison Data System » Système de données informatisées des cas d’empoisonnements-NDLR] ne fournissent pas d’informations montrant un lien certain entre les expositions et les efforts de nettoyage au COVID-19, il semble y avoir une association temporelle claire avec une utilisation accrue de ces produits.

Si l’on pousse un peu plus loin on s’aperçoit que ces affaires ne sont pas nouvelles.  Le 29 janvier, nous relayions un article de « The Daily Beast » sur ces théories du complot encourageant à ingérer du « MMS » « Miracle Mineral Solution » ou « Solution Minérale Miracle » qui n’était autre que de l’eau de Javel additionnée ou non « d’argent colloïdal »…
Une théorie du complot délirante promu abondamment par les plus grands fans de Trump, vous avez devinés, les « QAnon »!!!

Les bons conseils de JC V Damme

La FDA (Food and Drug Administration « Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux »), l’administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments a pourtant averti depuis des années sur les dangers que courraient les consommateurs de « MMS ».  Promus sur les réseaux sociaux comme remède pour le traitement de l’autisme, du cancer, du VIH / sida, de l’hépatite et de la grippe, entre autres,  la solution, lorsqu’elle est mélangée, se transforme en un javellisant dangereux qui a provoqué des effets secondaires graves et potentiellement mortels.

La FDA a récemment reçu de nouveaux rapports de personnes souffrant de vomissements sévères, de diarrhée sévère, d’hypotension artérielle potentiellement mortelle causée par la déshydratation et une insuffisance hépatique aiguë après avoir bu ces produits. La FDA n’a connaissance d’aucune preuve scientifique soutenant l’innocuité ou l’efficacité des produits MMS, malgré les allégations selon lesquelles la solution est antimicrobienne, antivirale et antibactérienne. La FDA encourage les consommateurs à parler à un professionnel de la santé du traitement des conditions ou maladies médicales.

Et ajoute (retenez cet extrait pour plus tard):

Les directives sur les produits indiquent aux consommateurs de mélanger la solution de chlorite de sodium avec de l’acide citrique – comme du jus de citron ou de citron vert – ou un autre acide avant de boire. Dans de nombreux cas, le chlorite de sodium est vendu avec un «activateur» d’acide citrique. Lorsque l’acide est ajouté, le mélange devient du dioxyde de chlore, un puissant agent de blanchiment.

Mais bien sûr, les avertissements du FDA et autres organismes n’ont pas servi à grand chose. Quand vous êtes QAnon et que vous pensez que la menace vient de « l’état profond » (composé entre autres des agences fédérales) qui complote contre le bien général et est composé de satanistes cannibales qui élèvent des enfants dans des souterrains pour leur extraire une drogue (« l’adrénochrome ») qui rend immortel, il est bien évident que vous n’écouterez pas les agences officielles. Ou les simples conseils de bon sens. Pire, cela renforce leur croyance en l’efficacité du « MMS »…
Navrant et délirant? Oui.
L’affaire date déjà des années 2000. Jim Humble, ancien scientologue et fondateur de sa propre secte, la « Genesis II Church of Health and Healing », prétend avoir découvert ce produit miraculeux en 1996, comme relaté dans cet article. Malgré les nombreux accidents et morts qui sont survenus suite à l’ingestion de ce produit, il reste vendu dans les cercles promouvant les pseudos sciences et son corollaire les théories du complot contre les « élites et les dirigeants » en général.
Et pourtant le « découvreur » s’est depuis rétracté sur les vertus de son produit « miracle ».

Depuis, on assiste à des retours réguliers de ces affaires d’ingestion de « MMS ».
Et c’est là que ca devient intéressant.
Le Guardian publie le 24 avril un article très révélateur. On y apprend que les deux « papes » de la consommation du MMS aux USA ont contacté Trump peut de temps auparavant son intervention. Vous vous souvenez de l’église « Genesis II » citée plus haut? Et bien c’est le leader de Floride de cette secte, un certain Mark Grenon qui a écrit à Trump, ainsi que ses adeptes. Le fameux Grenon a de bonnes raisons d’avoir interpellé Trump car son entreprise sectaire frauduleuse est dans le caca de chat…
En mars, le procureur général William Barr a ordonné à tous les bureaux du procureur américain de donner la priorité aux enquêtes sur les escroqueries liées à la pandémie mondiale de coronavirus, telles que le trafic de faux traitements, les programmes d’investissement et la fraude à Medicare. Conséquence, un juge fédéral du sud de la Floride a ordonné à Grenon de cesser son commerce frauduleux
On comprend mieux pourquoi, Grenon, aux abois, a contacté Trump.
Le Guardian révèle qu’un deuxième vendeur « d’huile de serpent » a influencé Trump:

Alan Keyes est un autre défenseur de l’eau de Javel comme remède miracle qui a cherché à intéresser Trump au traitement. Il est un ancien ambassadeur et conseiller de Ronald Reagan qui s’est présenté sans succès en tant que candidat républicain au Sénat américain et à trois reprises à la présidence américaine.

Keyes a présenté les produits de blanchiment Genesis II comme un remède miracle dans son émission de télévision conservatrice en ligne, Let’s Talk America .

On ne sait pas si Keyes a discuté du MMS avec Trump. Mais les deux hommes ont des intérêts qui se chevauchent.

Non seulement ils ont tous deux figuré dans le parti républicain et la politique présidentielle, mais ils étaient tous deux les principaux partisans de la théorie du complot de Birther qui a suggéré à tort que Barack Obama est né en dehors de l’Amérique.

L’émission de télévision de Keyes est hébergée sur IAMtv, une chaîne Web de droite. L’autre chef de file d’IAMtv est Bob Sisson, qui a également annoncé des produits de blanchiment Genesis II à l’antenne.

Dans une de ses émissions, rapportée pour la première fois par le Daily Beast , Sisson a brandi deux bouteilles de Genesis II MMS et a déclaré: «Je vais rencontrer Trump, ce n’est qu’une question de temps. Le président Trump va nous inviter là-haut, quand il découvrira ce genre de choses. »

Et le Guardian de conclure:

Vendredi, Trump a affirmé qu’il était «sarcastique» dans ses remarques, mais il n’y a aucune preuve pour étayer cette affirmation et il a semblé tout à fait sérieux lorsqu’il les a formulées.

2) Et en France?

Rassurez vous la France n’est pas épargnée. Avec le succès croissant des QAnon, on pouvait s’attendre à des répliques de ce coté ci de l’Atlantique.
Mais même sans eux, certains thuriféraires de l’extrême droite s’étaient déjà attelé à défendre Trump. Il faut bien défendre ses copains. Tel André Bercoff qui se tortillait sur sa chaise pour accuser les médias:

Bercoff, agent d’ambiance de Trump en France

Cela fait sourire de voir que Bercoff ai si bien enquêté sur l’affaire avant de voler au secours de son leader.

Mais disons le la défense est assez molle et peu nombreuse en général:

On les sent un peu mous sur ce coup là.

Mais rassurons nous, Trump a les défenseurs enthousiastes qu’il mérite, les QAnon. Et en voici un très bon exemple. Une certaine « Nath Alie » du groupe « Q-Anon France est dithyrambique:

Trump notre sauveur

Texte trouvé sur un autre groupe .

VICTOIRE ,FANTASTIQUE !!! J’en pleure de joie.Donald Trump vient de mettre un sacré coup à l’OMS et aux labos pharmaceutiques il vient de préconiser l’utilisation d’un DÉSINFECTANT en intra veineuse pour les malades du COV19 ,il en a dit juste un peu volontairement sans citer le nom du produit ….et que voit on ??? Tous les médias et les médecins prostitués aux firmes pharmaceutiques montent au créneau c’est du javel !!! au secours n’en buvez pas !!!

.Laissez moi vous parler de ce produit LE CDS ou MMS (c’est le même produit mais préparé de façon différente ) c’est ce chlorite de sodium qui activé avec avec de l’acide citrique (50%) ou de l’acide chlorhydrique à 4% donne le CDS .Le CDS obtenu (prévoir 48 h pour 2 manips) est concentré à 3000 ppm( concentration par million) soit 0,3%.

La formule chimique du chlorite de sodium est le NaClO2 et la formule chimique du JAVEL est le NaClO ça n’a rien à voir croyez moi…

Ce que l’OMS ne va pas vous dire c’est que ce produit le CDS est obligatoire comme décontaminant dans les poches de sang pour les hôpitaux depuis 1994…mais il reste interdit pour tout autre chose…on ne vous dira pas non plus que les militaires l’utilisent en vaporisations sur leurs combinaisons comme décontaminant …mais il reste interdit pour tout autre chose …on ne vous dira pas non plus les innombrables études qui ont été faites Par ce Bio physicien Andréas Ludvig KALCKER et par un labo sur les animaux en injections ou solutions buvables à des doses dépassant les doses maximales sans qu’il n’y ait aucune mortalité, prolongeant même la vie entre 15 et 30% des souris par exemple…et la guérison fantastique de tous les animaux… mais ça reste interdit…on ne vous dira pas qu’Andreas Kalcker découvreur du CDS à subit les pires offenses et que toutes ses vidéos où il parle du CDS sont systématiquement retirées rapidement de YOUTUBE (vidéos que j’ai téléchargées) et que son livre SALUD PROHIBIDAD incurable era ayer ( santé interdite,incurable c’était hier). à été retiré de la vente d’AMAZONE sans aucune explication…on ne vous dira pas que cette personne à 3 patentes et qu’il étudie inlassablement ce produit depuis 13 ans ….mais c’est interdit..on ne vous dira pas que dans certains pays un petit nombre de médecins jouent leur carrière en utilisant ce produit pour le cov19 dans l’ombre avec 100% de réussite…mais c’est interdit…on ne vous dira pas que des centaines de témoignages sont visibles( surtout en langue espagnole) sur YOUTUBE de personnes qui ont guéries du cancer et même en phase terminale…mais c’est interdit ….Il y a un protocole les doses ne sont pas les mêmes si vous souffrez d’un simple rhume ,d’un cancer ou du cov19.

Concernant Andreas Kalcker il vivait en Espagne et à dû déménager en Suisse pour pouvoir continuer ses recherches en toute sérénité. Il a également guéri un nombre incroyable d’enfants autistes avec un protocole très carré s’étalant sur la durée ,changement radical d’alimentation,déparasitages ( tous les autistes ont des vers ) lavements intestinaux et autre produit. J’ai vu en vidéos certains de ces enfants avant et après croyez moi c’est impressionnant. Son protocole est actif dans certains pays d’Amérique latine. C’est homme est un soleil . J’espère que son heure est venue .En ce qui concerne Donald TRUMP vous n’imaginez même pas les répercutions de son annonce. Si il légalise ce produit c’est la fin de l’emprise pharmaceutique et des maladies dites incurables…nul doute qu’ils vont tous contre-attaquer , dans un 1er temps en essayant de bannir ou du moins le freiner ce produit des sites comme amazone et d’autres …je le REDIT ce produit NE DOIT PAS être utilisé tel quel mais activé.

le consentement éclairé nous l’avons, oui nous l’avons dans nos propres recherches sur les médecines alternatives …DARK TO LIGTH de l’ombre à la lumière…

Bien entendu les commentaires de ce post sont aussi enthousiastes:

Un enthousiasme qui fait plaisir à voir!

Et d’autres posts soutiennent -bien évidemment- Trump sur cette affaire:

Cet enthousiasme de la bêtise…

Rendez vous compte que l’on en a quand même un qui cherche ses références scientifiques dans le film Ultraviolet… Ca se passe de commentaires, si ce n’est que ce nanard est imbitable…

No comment

Revenons au contenu du post au dessus.
« Andreas Kalcker » y est présenté comme le découvreur du « MMS ». Ce qui est faux, nous l’avons vu plus haut. Kalcker est juste un de ces gourous vendeurs de faux remèdes miracles. S’ensuit une liste de bienfaits absolument invérifiables (et invérifiés) du MMS, et des diplômes (inventés) de Kalcker. Et parmi eux si vous ne saviez pas, l’autisme est guéri par le MMS qui est aussi un vermifuge. Oui, parce qu chez ces gens là les autismes sont provoqués par des vers…
Il faut savoir que les adeptes du MMS donnent comme preuve de leur réussite du traitement contre l’autisme l’expulsion dans les selles de « vers de cordes » (suite à l’ingestion de MMS). Sauf que ce ne sont PAS des « vers ». Assez horriblement il s’agit en fait de « desquamation » importante de l’intérieur des intestins suite à l’agression du MMS contre les parois. Ce sont littéralement des bouts de chairs brûlées par l’action corrosive du produit « miracle »… Ignoble.
C’est ainsi que des gourous charlatans extorquent de l’argent à de malheureux parents dont les enfants sont atteint par l’autisme. Dans cette affaire, ils ont réussis à leur soutirer un demi million de dollars.
C’est pourquoi si vous entendez voyez dans la même phrase « autisme »/MMS/Vers, c’est qu’il est temps d’appeler la protection de l’enfance!

L’affirmation que les poches de sang seraient désinfectées avec du MMS, sort de nulle part. Nous n’avons trouvé aucun référence qui l’atteste.
Enfin passons à quelques notions de chimie élémentaires.
Notre « Nath Alie » affirme:

Laissez moi vous parler de ce produit LE CDS ou MMS (c’est le même produit mais préparé de façon différente ) c’est ce chlorite de sodium qui activé avec avec de l’acide citrique (50%) ou de l’acide chlorhydrique à 4% donne le CDS .Le CDS obtenu (prévoir 48 h pour 2 manips) est concentré à 3000 ppm( concentration par million) soit 0,3%.

La formule chimique du chlorite de sodium est le NaClO2 et la formule chimique du JAVEL est le NaClO ça n’a rien à voir croyez moi…

Résumons. Selon elle (dixit) :

« La formule chimique du chlorite de sodium est le NaClO2 et la formule chimique du JAVEL est le NaClO »

C’est vrai. Sauf que vous souvenez vous du petit encart dont nous avions parlé plus faut et que nous vous conseillions de vous souvenir pour plus tard? L’extrait de l’article du FDA disait bien:

Les directives sur les produits indiquent aux consommateurs de mélanger la solution de chlorite de sodium avec de l’acide citrique – comme du jus de citron ou de citron vert – ou un autre acide avant de boire. Dans de nombreux cas, le chlorite de sodium est vendu avec un «activateur» d’acide citrique. Lorsque l’acide est ajouté, le mélange devient du dioxyde de chlore, un puissant agent de blanchiment.

Et c’est très précisément ce que nous dit « Nath Alie » plus loin:

je le REDIT ce produit NE DOIT PAS être utilisé tel quel mais activé

Mais justement c’est bien le problème. Le chlorite de sodium (NaClO2) ajouté à un acide libère du dioxyde de chlore (ClO2), un gaz jaunâtre très toxique.
C’est pourquoi toutes les agences de santé sont unanimes:
Centre anti poison France
Santé Canada
FDA
C’est pourquoi si l’utilisation « d’eau de Javel » est effectivement abusives on parlera plutôt de produit chlorés, qui ont tous en commun d’être de puissants désinfectants, mais pas ingérables pour autant quels qu’ils soient.

CONCLUSION
C’est simple:

Les recommandations du journal de médecine

Et n’oubliez pas:

Trump: le vrai virus

 

 

Auteur de l’article : Sutter Cane

Sutter Cane

Laisser un commentaire