13 janvier 2020 | 841 vues | "Les musulmans nous envahissent", Anti-intox

La Dernière Tentation Propagandiste de Jean Messiha

Jean Messiha, aventurier de la propagande perdue (3)

On l’avait dit, nous avions prévenu, Jean Messiha, nouvel aboyeur politique médiatique du RN est devenu une star de la Fake news. Après avoir glosé sur ses aventures imaginaires dans le métro, puis avec ses démêlés avec un interphone, le voici dans un nouvel opus de ses aventures de propagandiste et menteur zélé.
Malheureusement, c’est comme toutes les séries, ca ne s’améliore pas avec les épisodes qui passent…

Les menaces de messiha envers france inter

On appréciera tout d’abord la menace à peine voilée. Si le RN gagne les élections en 2022, la chaîne radio connaîtra une purge stalinienne hitlérienne. Au goulag stalag, les gauchistes! Ensuite si nos impôts ne devraient pas selon lui financer une fange « homophobe », on ne devrait plus financer le RN… Sans parler de son racisme et de sa violence intrinsèque.
Enfin on remarquera que Messiha emploie un terme pour le moins curieux « d’outrageant »… Le délit de blasphème se dessine clairement en filigrane dans cette expression…  Mais attention pour Messiha le blasphème n’est pertinent que pour sa religion.
Insulter un « dieu » auquel vous ne croyez pas, c’est la « liberté d’expression ». Insulter un « dieu » auquel vous croyez, c’est « blasphématoire ».
Descendant lui-même d’un père chrétien copte et d’une mère élevée chez les bonnes sœurs du Caire, puis après avoir usé ses fonds de culotte dans le Lycée Saint-Louis-de-Gonzague, établissements catholique privé de luxe, Jean Messiha semble avoir de très classiques réactions d’intégriste ultra catho. Le blasphème, oui, mais quand ca ne concerne pas ma religion!

Maintenant sur le fond.
Le très cultivé Jean Messiha ignorerait il que Jésus Christ est un prophète très révéré des musulmans? Nommé « Isa » dans le Coran, il y est tellement révéré que si Mohamed y est cité 4 fois, le nom d’Isa y est présent 12 fois. Selon la tradition islamique, il figure parmi les 5 grand prophètes envoyés par Dieu, à savoir Noé, Abraham, Moise et évidemment Mohamed. Et que donc, si blasphème il y a, celui ci devrait aussi choquer les musulmans?
Notons que Messiha utilise le nom péjoratif en français de Mohamed, soit Mahomet. Pas de hasard dans cette rhétorique.

Mais c’est surtout que Messiha ment comme il respire en prétendant que France Inter ne pratiquerait le blasphème qu’envers les chrétiens! On se souviendra, par exemple de Jean Fromet interprétant sur France Inter après les attentats « Coulibaly, coulibalot »:

ou encore ce sketch plus récent:

ou celui ci:

On n’oubliera pas non plus le récent événement de Radio France
Ce qui semble assez extraordinaire au final, c’est cette fantastique capacité du sieur Messiha (mais on pourrait appliquer aussi cette capacité à toute personne d’extrême droite) a tout ramener à l’Islam.
Les chroniques humoristiques sur Jésus de France Inter? C’est l’Islam.
La délinquance, l’homophobie, l’antisémitisme? C’est l’Islam.
La crise économique,, la politique d’austérité? C’est l’Islam.
L’ouvrier de Schrödinger trop fainéant qui touche des allocs, mais qui pique le boulot des bons français de souche? C’est l’Islam.

L’immigré de Schrödinger

La canicule et le réchauffement climatique? C’est l’Islam.
Les pellicules et la chute des cheveux? C’est l’Islam.

Moise de Bresles, le voyant capillaire

(merci à « Complot facile pour briller en société » au passage)
Le joint de culasse de la caisse de Jean Messiha qui rend l’âme? C’est l’Islam.
Bref on a affaire à toute une flopée de personnes qui se foutent éperdument des raisonnements, des faits, de la réalité, de la logique et qui n’ont qu’une seule chose à faire passer: leur propagande rance raciste. Et Messiha en est un très bon représentant.

Carlo Messiha

 

 

Auteur de l’article : Sutter Cane

Sutter Cane

Laisser un commentaire