13 avril 2020 | 939 vues | Anti-intox, Hoaxes sous d'autres horizons

2020, Trump et « OANN », une odyssée de l’espace

Avec des petits bouts de « QAnon » dedans…

Aujourd’hui, nous allons vous narrer une petite histoire croquignolette qui nous avait échappé. Nous avons pu la détailler grâce à Tristan Mendès France qui en relate une partie sur twitter.

Elle concerne Trump et un reportage de la chaîne OANN (comme vous l’aura indiqué le titre de notre article).

Trump Strangelove

Depuis que Fox News fait des infidélités au phare de la pensée américaine, Trump s’est découvert une passion pour une chaine de télé encore plus d’extrême droite et encore plus servile que Fox News. Pensez donc, celle-ci s’est permise de critiquer l’attitude de Trump envers les journalistes,  un journaliste de Fox a critiqué Trump, des sondages donnant Trump perdant, etc…
C’est pourquoi, même si le divorce est difficile, Trump se rabat désormais sur OANN(« One America News Network »).

Lancée en 2013, cette petite chaîne payante basée à San Diego, en Californie, est depuis longtemps dans les radars de Donald Trump. Dès 2015, alors qu’il n’était qu’un candidat modeste à l’investiture républicaine, il y avait été interviewé par l’ancienne colistière de John McCain, Sarah Palin. Depuis son investiture, OANN est régulièrement invitée aux points presse de la Maison-Blanche parmi des médias bien plus renommés.

Un divorce risqué

Si elle se définit comme une chaîne d’information « pure, sans opinion », elle est souvent accusée de relayer des théories complotistes et affiche un biais pro-Trump évident. Lorsque Fox avait interrompu la retransmission d’un meeting de campagne de Donald Trump début août, le fondateur et patron d’OANN, le millionnaire Robert Hearing, avait tweeté : « Nous n’interromprons jamais ! » Celui-ci se vante également d’être à la tête du « média préféré du président ».

Rassurez-vous Fox News n’a pas changé. Elle continue à faire la promotion de théories du complot, en particulier depuis la crise du covid19. Elle a même été sérieusement épinglée pour cela. Mais Fox News a du notamment « saquer » Trish Regan une présentatrice vedette pour son manque évident d’objectivité sur le sujet.
Mais c’est ainsi que OANN a pu tirer son épingle du jeu et devenir la chouchoute du nouveau conducator américain. Et sa présentatrice vedette, Chanel Rion,  nommée correspondante officielle de la maison blanche. Présentatrice bien en cours auprès des Trump au vu des photos qui la montre en compagnie de la famille Trump et même invitée au Berchtesgaden de Trump: Mar-a-Lago, sa résidence privée:

Même en France, où certains journalistes sont réputés comme proche du pouvoir, une telle connivence affichée serait inacceptable.
A quel point cette chaîne est elle à droite et servile?
Et bien par exemple comme le montre cette vidéo de « Last Week Tonight »:

la fameuse présentatrice critique en direct ses collègues journalistes d’autres médias en les accusant d’être des agents infiltrés communistes ou islamistes de puissances étrangères, que l’avortement fait plus de morts  que le covid; qu’un autre de ses présentateurs finit ses interventions par la phrase: « même si j’ai tort, j’ai raison » (phrase orwelienne dans toute sa splendeur), traite l’organisation « Black Lives Matters » d’organisation criminelle, qu’être « transgenre » est une pathologie mentale et que tout immigré vers les USA provenant d’un pays musulman refusant de goûter à un sandwich au porc devrait être refusé…
OAN est connue pour promouvoir diverses théories du complot, soutenir la gouvernement Russe et Syrien.

C’est là que nous pouvons commencer notre histoire.

Les 14 et 15 mars,  OAN a diffusé une émission spéciale sur le coronavirus intitulée « Exposing China’s Coronavirus: The Fears, The Lies et The Unknown » . Au cours de ce programme, la correspondant en chef de la Maison Blanche du réseau, Chanel Rion, a suggéré que le nouveau coronavirus responsable de la pandémie actuelle pourrait provenir d’un laboratoire de Caroline du Nord.

« Exposing China’s Coronavirus: The Fears, The Lies et The Unknown »

Comme soutien, Rion a cité « Greg Rubini », qu’elle a décrit dans le spécial comme «un enquêteur citoyen et une source autorisée parmi un certain groupe de la communauté du renseignement de Washington DC».

Or rien ne prouve que Rubini soit une «source autorisée» pour quiconque, sauf Rion. Il s’agit d’un citoyen ordinaire d’extrême droite qui promeut les théories du complot de «l’état profond» sur Twitter, où il compte plus de 100 000 followers. C’est -bien entendu- un soutien des QAnon…

Rubini a déclaré que le nouveau coronavirus «a été GÉNÉTIQUEMENT CONÇU comme une arme biologique à l’Univ. de Caroline du Nord BSL-3 Lab.  » Il a également déclaré qu’il avait été propagé de la Caroline du Nord à la Chine, à l’Italie et ailleurs aux États-Unis par «l’État profond» dans un complot «visant à détruire l’économie Trump». En outre, Rubini a suggéré que le Dr Anthony Fauci, le chef très respecté de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses, a personnellement financé la production du virus, l’appelant même «Little Tony Fauci».

Fauci est régulièrement la cible des attaques de l’extrême droite américaine.
Dans la première partie de l’émission, Rion a commencé à faire la promotion de Trump dans la crise du Covid, alors qu’il l’a incroyablement mal géré, et que comme l’a démontré un de nos précédents articles, il a accumulé les bourdes, les retards, les revirements, les changements de cap; parfois au cours de la même journée. Dans le même temps, dans une classique rhétorique Trumpienne, le reportage s’est attaqué à la Chine et à la façon dont la Corée du sud aurait « incroyablement mal gérée la crise », alors que celle ci a incontestablement de bons résultats.
Mais c’est surtout dans la deuxième partie que cela s’est gaté. Rion a alors présenté une théorie du complot présentant le covid comme une « arme biologique chinoise« .
Cette théorie du complot venait de « L’Express » anglais un tabloïd, mais aussi poussée par Steve Bannon et des républicains.
Mais Rion a émise une version légèrement différente expliquant que le virus sortait des labos de l’université de Caroline du Nord.
Et où avait elle trouvé cette info? BINGO! Auprès du « fameux lanceur d’alerte », la « source autorisée », le fameux Greg Rubini. Et comment a telle su? Et bin parce que Rubini l’avait retwettée pardi:

Non, non vous ne rêvez pas. PARCE QU’UN type se présentant comme lanceur d’alerte, introduit auprès des services secrets décrète sur twitter ceci ou cela, c’est que c’est vrai et OAN fait une émission spéciale à ce sujet. On se pince pour y croire.
Dans notre précédent article sur les mêmes théories nous expliquions que:

Pour le complotiste, chaque événement se décompose selon la trame suivante:
– Qui?
– Comment?
– Dans quel but?

C’est encore vrai ici. Alors que dit le fameux Rubini relayé par la très sérieuse chaine OAN?

Et bien qu’il s’agit d’une arme biologique développée par les très éminent et respectable Dr Fauci, parce que celui-ci est membre de « l’état profond » et veut déstabiliser l’économie, afin que Trump ne soit pas réélu:

Il est aidé en cela par les anciens directeurs de la CIA qui sont des musulmans et des communistes:

Nous savions nous Debunkers que le musulman communiste était la menace du futur!

Le chinois musulman, pire cauchemar de l’extrême droite

Et qu’en Europe, le covid est là pour couvrir un coup d’état nazi (mais pas musulman, ni communiste):

Un coup d’état nazi

Et enfin que la seule chose qui reste à faire pour Trump est de déclarer la loi martiale:

Voilà, voilà, voilà…
Mais nous direz vous comment Rion a pu prendre au sérieux Rubini?
Et bien nous avons deux explications.
Tout d’abord parce qu’il s’écrivent très régulièrement en se congratulant:

Mais à notre avis, c’est surtout parce que Rubini a un visage avenant qu’il n’hésite pas comme tous les « chercheurs de vérité » engagés à montrer car il n’a pas peur du « Deep state ». D’ailleurs c’est pourquoi Rion n’hésitera pas non plus à montrer son visage lors du reportage (12ème seconde):

Et comment ne pas faire confiance à ce visage?

Le lanceur d’alerte de OAN


Comment ca vous le connaissez?

Et pour cause… OAN a présenté Rubini comme ayant cette tête alors que c’est son avatar twitter. Avatar qui n’est autre que l’acteur Keir Dullea dans le rôle du Dr David Bowman dans le film « 2001 l’odyssée de l’Espace« …
Après tout ceci et en conclusion, les debunkers sont en mesure de vous montrer des images uniques de la rédaction d’OAN:

 

 

 

Auteur de l’article : Sutter Cane

Sutter Cane

Laisser un commentaire