13 avril 2018 | 154 vues | Anti-intox, Les rumeurs / hoaxes historiques

Talmud Démasqué (2)

Les petits arrangements des antisémites ordinaires

Sur internet, une des premières choses à savoir, à comprendre et à accepter, c’est que certains de vos interlocuteurs, non seulement ne sont pas ce qu’ils semblent être, mais surtout disent des choses, pour un but qui leur est propre. L’exemple de cette personne que nous prenons pour ce petit cours d’auto défense contre les antisémites 2.0 qui prennent le Talmud démasqué comme une référence véritable et vérifiée, est un modèle. Les comptes qui sont épinglés sur les captures d’écran est en fait en réalité un seule et même personne qui écume un groupe facebook sans admin. C’est un homme qui se dissimule sous de nombreux faux profils de femmes, de préférence avec une « jolie » photo, et un faux nom à consonance maghrébine. Cette personne a un projet complètement délirant du style « médiocrité et consternation”, il se crée une multitude de faux profils à cet effet. C’est à la limite de la pathologie mentale… C’est bien sûr un complotiste de base qui se repaît des infaux:

En fait Herzl était un athée militant qui rêvait à imaginer une « autre identité » juive, moderne, entretenue par le rêve d’une Nation d’émigrants Juifs d’Europe, étrangers aux dogmes du judaïsme orthodoxe. Ce nouveau peuple juif « industriel », se revendiquant d’une philosophie parfaite et maîtrisant sciences et techniques modernes ferait logiquement peu a peu disparaître les “barbares” occupant les Terres juives historiques, comme son plan le prévoyait. Au passage cette conception du sionisme, montre qu’il n’y a pas “UN” sionisme, mais une multitude de pensée à l’envisager.

Toujours replacer dans le contexte historique!!!

 

Autre exemple :

Fausse citation de Churchill et que nous avons démonté ici.

Mais le problème, c’est qu’il y en a d’autres comme lui. Ces personnes dont Sartre disait que: “Si le juif n’existait pas, les antisémites l’inventerait”. On ne peut pas lutter, un par un, contre chacun… C’est impossible. Voilà le pourquoi de nos articles, pour vous donner des armes d’auto-défense intellectuelle. Et cet article en est un.

Voici donc des exemples de ce que vous trouverez régulièrement cité comme étant des “extraits du Talmud”:

Or ce qu’il faut VRAIMENT savoir lorsque vous voyez quelqu’un citer des soit-disant extraits du Talmud sous cette forme, vous savez que c’est un menteur. Pourquoi? Parce que comme l’explique l’article plus bas, il N’Y A PAS de citations du Talmud qui comportent un « C » ou un « D ». Ces extraits ne commencent que par des « A », ce qui signifie « recto » et « B » qui signifie « verso ». Dans le même style aucun de ces extraits ne comporte 2 chiffres! En effet le premier chiffre indique la page. Le deuxième ne signifie donc rien. Les deux extraits sont donc des faux. Dans le même ordre d’idée, vous pouvez éliminer D’OFFICE tout extrait du Talmud qui insulterait Jésus Christ ou les chrétiens. Tout simplement parce que le vrai Talmud ne comporte QU’UNE SEULE référence aux chrétiens.C’est le « Traité Taanit » page 26, il y est écrit qu’on n’a pas le droit de décréter un jeûne publique le dimanche car c’est le jour férié des chrétiens

 

D’où viennent ces faux? Nous en avions déjà parlé dans un premier article des Debunkers.

Et nos antisémites patentés le savent bien puisqu’ils utilisent cette source tout à fait officiellement:

Sauf que là encore tout est faux. Le “père Pranaitis” était soit-disant “professeur d’hébreu”, sauf qu’il était parfaitement incompétent. Comment le savons nous? Parce qu’en 1912, il fût choisit comme spécialiste de la question Talmudique (justement à cause de sa publication sur le “Talmud Démasqué”) par l’accusation lors de l’affaire Beilis . Or son témoignage fût littéralement désintégré par la défense. L’avocat de la défense qui posa quelques questions sur le Talmud, voici ce qui est retranscrit dans les minutes du procès:

  • Question : Que signifie le mot Hullin ?
  • 
Pranaitis : Je ne sais pas.
  • Question : Que signifie le mot Erubin ?
  • Pranaitis : Je ne sais pas.
  • Question : Que signifie le mot Yebamot ?
  • Pranaitis : Je ne sais pas.
  • Question : Quand vivait Baba Batra et qu’a-t-elle fait ?
  • Pranaitis : Je ne sais pas.

Pour comprendre la dernière question, il faut imaginer que l’on demande à quelqu’un qui prétendrait habiter Londres à qui rendait hommage la « Victoria Station ». Comme on l’expliqua au jury, Baba Batra est un traité du Talmud, les érudits, les étudiants et même de nombreux simples fidèles juifs le savent bien.

Un agent de la police secrète du tsar remarqua que le contre-interrogatoire de Pranaitis démontrait son manque de connaissance des textes et de la littérature juive. Selon cet agent, un tel amateurisme et une telle ignorance disqualifiaient son « opinion d’expert »

Un faux intégral rédigé par un incompétent… Et maintenant vous en savez un peu plus pour répondre à ces gens.

 

Auteur de l’article : Sutter Cane

Sutter Cane

4 commentaires sur “Talmud Démasqué (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *