Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Montage photo anti-mariage pour tous : encore 1 de chopé, Samuel Lafont de l'UMP !

Voir aussi la copieuse enquête anti-hoax  des Debunkers :

« A la manif anti-mariage pour tous, la police gaze les enfants, écrase une femme » : nombreux bobards mais vraie tentative de coup de force.

 

1er février 2013

Photoshopeur chopé !

Pris la main dans le sac  sur twitter et facebook  par les   Debunkers des rumeurs/hoax d’extrême droite

 

 

Samuel Lafont  , qui diffuse ce montage,   se présente ainsi sur Facebook = E-fluence  Web Entrepreneur · 2011 à aujourd’hui- Consultant Internet spécialisé dans la communication digitale .

Ex-étudiant à Assas, selon son facebook,  il a été aussi membre du Bureau national du très très à droite « syndicat étudiant»  UNI, courroie de transmission de l'UMP en réalité.


 

MISE A JOUR 10 FEVRIER  2013 :

Le 27 janvier, sur notre page facebook, nous avions signalé ce trucage-photo que diffusait Samuel Lafont. 

Le 28 janvier, le site de BFM-TV publiait l’info.

On y apprend aussi que S. Lafont est délégué national de l’UMP .  D’ailleurs, il soutient  Jean-François Copé,   se déclarant partisan d’une "droite courageuse et fière de ses valeurs  ( qui ait)   le courage de dire toutes les vérités"  (sic!) 

Citation garantie sans trucage.

 

BFM TV, le 28/01/2013 à 10:40

Il ne sont pas homophobes mais…

Difficile pour les opposants au mariage homosexuel de faire entendre leur voix le jour où les défenseurs du projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe prennent à leur tour le pavé. Twitter restait une alternative acceptable, pour ceux qui, bien au chaud derrière leur écran d’ordinateur, s’occupaient à minimiser l’importance de la mobilisation ou critiquaient les slogans utilisés par les manifestants.

Délégué national UMP, ex-UNI, Samuel Lafont, 24 ans, est l’un des contributeurs les plus prolixes du hashtag #floppourtous, utilisé par les « anti » pour « contrer » celui des « pro », #mariagepourtous. Le jeune homme, conseiller en communication digitale chez « e-fluence » – créateur d’un jeu flash pour enfariner François Hollande -, passe son dimanche à poster et reposter des photographies de slogans de manifestants. Histoire de montrer à quel point les jeux de mots sont « vulgaires ». Comme celui-ci, repéré en fin de journée sur la pancarte d’une jeune femme : « mes deux papas me pètent le culcul quand je veux !!! ».

« Honteuse incitation à l’inceste ! », s’indigne Samuel Lafont sur son compte Twitter, « oubliant » de préciser qu’il s’agit d’un montage. La photo originale a été prise fin novembre 2012 lors d’une autre manifestation. Sur la pancarte, était alors écrit : « mes deux papas te pètent la gueule quand je veux ».

Différence importante pour la jeune femme, laquelle attendait dimanche soir les explications de Samuel Lafont. En vain. Le courageux avait déjà supprimé son tweet.

 

MISE A JOUR, 14 AVRIL  2013 :

- Samuel Lafont est devenu un activiste du "Printemps Français" la frange ultra-droite et violente (voir Rue89)  du  déjà bien à droite  mouvement auto-baptisé "La Manif pour tous". C'est ainsi qu'il avait  participé à l'action de vandalisme contre les locaux d'associations à Paris, la semaine dernière (Rue89, 7 avril : Virée anti-LGBT : que faisait Béatrice Bourges ce dimanche à 4 heures ? )

- Dans la journée d'hier, on a fait courir la rumeur qu'une agression subie par S. Lafont était liée à son virulent engagement. Et des groupes comme l'Action Française, ces cathos-royalistes, rescapés des années 1930,  appelaient à un rassemblement au Quartier Latin, espérant revenir  au bon vieux temps où les les Camelots du Roi et autres ligues fascistes faisaient le coup de poing sur le Boul' Mich contre "la Gueuse" ( ainsi nommaient-il la République et les diverses gauches)

 

En réalité ... :

Les Inrocks, 13 avril 2013 :

L’agression d’un militant de La Manif pour Tous n’aurait aucun lien avec le débat sur le mariage gay, selon des sources policières. Pourtant, Twitter s’enflamme et les amalgames se multiplient.

Tout a commencé avec un tweet de Samuel Lafont, militant anti-mariage pour tous à l’origine du Camping pour tous- mouvement contre le projet de loi sur l’ouverture du mariage:

lafont1

Quelques minutes plus tard, Christine Boutin, présidente du Parti Chrétien-Démocrate et farouche opposante au projet de loi, tweete à son tour:

christine bout

(.......)  En fin d’après-midi, une source policière nous affirme que l’agression de Samuel Lafont et de ses amis, survenue près du carrefour de l’Odéon aux alentours de 6h30 ce matin, n’a aucun rapport avec le débat qui fait actuellement rage autour du projet de loi sur le mariage pour tous: “on est face à un phénomène de délinquance crapuleux car un téléphone a été volé. Il n’y avait aucun signe distinctif, pas de pulls ni de polos avec des logos de la manif pour tous“. Toujours selon cette source policière, les faits ont été intégralement filmés, et “seraient confirmés par l’audition d’un des amis de la victime pour qui il n’y a pas de liens [entre l'agression et la Manif pour tous, ndlr]”  (.........) 

 

Petite remarque Debunkers: l'agression est donc survenue samedi à 6h30. Dimanche dernier, il était avec le commando du "Printemps français" pour vandaliser des locaux associatifs. A 4 heures du matin. Un vrai noctambule, ce Sam' !

 

MISE A JOUR 15 AVRIL : un dessin paru dans L'HUMANITE  :

 

MISE  A JOUR 16 AVRIL 2013  :

"Agression par des militants d'extrême gauche" : encore raté, c'est un un bobard.  "

"Agression par des roms" : toujours aussi faux, encore raté.

Et en réalité, une histoire de "mauvais regards", dans le métro, avec des cubains  ....

 

  :

Les agresseurs d’un militant de la Manif pour tous interpellés, la piste politique s’éloigne

[..........] Les trois agresseurs présumés, âgés d'entre 21 et 28 ans, sont d'origine cubaine [une première source avait évoqué des Brésiliens], ils étaient accompagnés de deux filles et n'auraient eu aucune motivation politique. Un téléphone portable dérobé a été retrouvé sur l'une des jeunes filles, mais pour les enquêteurs, il s'agit d'un vol d'opportunité. Le motif de l'agression était "gratuit".

Les amis attendaient leur métro lorsqu'a débuté un "échange de mauvais regard" avec  un groupe sur le quai d'en face. [......]  Quelques heures avant l'agression, cet opposant au projet de loi sur le "Mariage pour tous", très présent sur les réseaux sociaux, participait à la manifestation improvisée après le vote du texte au Sénat, dans le même quartier. Mais les trois victimes ne portaient pas de signes distinctifs de la Manif pour tous, pas plus que leurs agresseurs n'auraient arboré d'autres signes politiques.

Hospitalisé, Samuel Lafont tweete, dès 11h22:     Samuel Lafont @Samuel_Lafont

 

J'ai reçu 4 coups de couteau ce matin. Hospitalisé. Bloc opératoire cet après-midi. 

La polémique démarre immédiatement sur le réseau social, notamment grâce à Christine Boutin.

Christine Boutin         @christineboutin

      Agression @Samuel_Lafont poignardé à 4 reprises : la violence est là j' en appelle à @fhollande pour un acte fort dans la journée (1)

Vers midi, un proche de Samuel Lafont assure à un journaliste du Monde que son ami a été agressé par "trois militants d'extrême gauche". Un peu plus tard, un communiqué des organisateurs de la Manif pour tous dénonce l'agression et annonce un rassemblement devant le Mur de la paix, en bas du Champ-de-Mars, à 19 heures. [.........]

En fin d'après-midi, Samuel Lafont a de nouveau tweeté, et reproche à l'Agence France-presse (AFP) de n'évoquer qu'une seule plaie:

 

Puis, samedi soir, après l'annonce de l'interpellation de ses agresseurs, le militant UMP a préféré dévier le débat :
Samuel Lafont @Samuel_Lafont

Je me demande bien à quoi seront condamnés nos agresseurs...

 




30/03/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2501 autres membres