23 octobre 2021 | 1096 vues | Anti-intox, WTF ??? détendons nous avec les nervis nerveux ...

WTF80!!! Quand Xavier Azalbert (France Soir) se fait prendre dans le pot de confiture du mensonge

« France Soir » est devenu la poubelle à conspiration de la fachosphère depuis quelques temps. Nous ne nous y penchons surement pas assez. On devrait sans doute pouvoir établir l’équation suivante assez rapidement que « 1 article de France Soir= 1 mensonge éhonté ».
En voici un produit par le chef en désinformation lui-même Xavier Azalbert:

Manipulation de X. Azalbert

Or la photo de cet infox est tirée d’un article facile à retrouver et que voici:

La source de l’infox

Et bien sûr, on comprend vite ce dont il s’agit réellement:

Alitalia, la protestation des hôtesses : d’abord comme ça, puis nue dans le centre de Rome. Images explicites

Flashmob devant le Capitole à Rome pour les anciens travailleurs de la compagnie aérienne nationale Alitalia, qui ont enlevé leurs uniformes et sont restés en slip en signe de protestation après la faillite de l’entreprise. L’événement s’est déroulé dans un silence absolu. Ce n’est qu’à la fin qu’il y a eu des applaudissements plutôt bruyants. Des dizaines d’hôtesses, notamment, ont mené leur manifestation devant journalistes, salariés et autres badauds, dans le but de dénoncer  « les conditions de travail des collègues et collègues suite au rachat d’Alitalia par Ita Airways ».

En effet, à partir du 15 octobre, la société Alitalia a cessé d’exister et a été définitivement remplacée. Revenant au flashmob, lors du sit-in les anciens salariés ont enlevé leurs uniformes pour faire comprendre à tout le monde qu’ils n’ont pas l’intention d’accepter la situation telle qu’elle est actuellement. Puis ils ont commencé un refrain : « Nous sommes Alitalia ». Et ils ont expliqué : « Nous sommes venus exprimer notre douleur avant tout. La solidarité va à tous nos collègues qui ont fait appel à Ita et qui ont été contraints de signer un contrat d’entreprise humiliant et mortifiant ».

La manifestation – qui a duré environ une demi-heure – a commencé ce matin vers 12h30, lorsque les hôtesses se sont rassemblées sur la place et ont commencé à se déshabiller. Les robes d’hôtesse de l’air ne laissaient place qu’à un jupon. Aussi hors des chaussures à talons. Les ouvriers se sont ensuite serré la main sous les applaudissements des personnes présentes. Enfin un long câlin. L’une d’elles s’est même laissé aller à un cri libérateur.

Source : Agence Vista / Alexander Jakhnagiev

Déception pour ceux qui rèvent de ces manifestations et qui se révèlent à chaque fois autre chose.
Des excuses de Xavier Azalbert? Un démenti? Une suppression? N’y pensez même pas.
Droit dans ses bottes sur le tas de fumier.

Auteur de l’article : Sutter Cane

Laisser un commentaire