23 novembre 2013 | 9 vues | Anti-intox, Inclassables

Rumeur à Roanne

Temps de lecture : 2 minutes

La rumeur de Roanne, c’est une mairie socialiste qui réquisitionne des chambres d’hôtel pour des kosovars qui volent du matériel dans la ville ! Aussitôt émis aussitôt démonté ! Il semble que les élus prennent désormais en compte le désastre que peut provoquer un hoax qu’on laisse circuler.

Le hoax part d’un mail

À Roanne tourne le hoax suivant par mail:

« Mme la Maire de Roanne, dans sa grande générosité « socialiste » a réquisitionné les chambres de l’hôtel Relais de Roanne (sur le bord de la RN7 à hauteur de St Romain la Motte) pour loger des Kosovars… jusque là rien de bien extraordinaire (sauf à considérer que c’est le contribuable du coin qui paie !…) Les employés de l’entreprise FLEX ont eu la grande surprise, un beau matin, de constater la disparition de tout le matériel informatique… envolé….les gendarmes après enquête…. et futés comme ils sont, ont retrouvé tout le matériel ?…..
Avez-vous deviné où ?
Ils n’ont eu que la route à traverser… le matériel était réparti équitablement dans les chambres de l’hôtel !…
Nous vous laissons le soin de conclure… ou pas ! »

 

Patatras! le hoax ne tournera pas longtemps et les mauvaises langues de droite ayant fait tourner celui ci seront poursuivis!

Le journal « Le Pays Roannais » se fait l’écho de ce naufrage « hoaxesque »:

http://www.lepaysroannais.fr/region/actualite/2013/12/04/kosovars-contre-attaque-des-elus_1789229.html

 

Ou sur le blog de Romain Blachier qui précise:

La fausse info, dont l’origine est inconnue, est régulièrement transmise par des personnes plus ou moins bien intentionnées, généralement proches du FN de l’opposition UMP ou de la liste UMP dissidente ou ayant prise cette fausse information au sérieux.

Ben voyons! On en connait qui vont avoir du mal à faire les étonnés ou les innocents… Pris la main dans le sac, puisque la maire de Roanne a porté plainte:

http://www.leprogres.fr/loire/2013/12/06/rumeur-sur-internet-laure-deroche-a-porte-plainte-pour-diffamation

 

Conclusion

On rappelle que ce genre de rumeurs est monnaie courante, elle ne coûte rien à produire et fait des dégâts durables. Même si la rumeur de Roanne a été rapidement démonté, elle s’est propagée et a sûrement joué dans la perception d’une partie de la population quant à l’accueil de personnes fragiles.
Voir l’affaire de Niort par exemple et l’excellent papier de Rue89 la concernant.

Les « Debunkers » suivront cette affaire avec intérêt!

Debunked !!

Auteur de l’article : Sutter Cane

Laisser un commentaire