11 mai 2015 | 2 vues | Anti-intox, Inclassables

Pas de menaces de guerre raciale lancée par Taubira

Temps de lecture : 2 minutes

Les fascistes sont de misérables menteurs.
Des tordeurs de faits quand ils ne collent pas à leur réalité, des jeteurs d’essence sur le feu, quand le niveau de braise ne leur semble pas suffisant.
Un membre des Dbk a trouvé aujourd’hui ceci:

 

 

Le genre de panneau qui excite la vermine fascisante. Peut importe de lui dire que c’est un faux.

Il semble que l’origine en soit celle ci:

 

Et dont la version sur le site est amputée d’une partie, mais n’est pas encore trop déformée:

 

Le monde n’est pas à eux [« les racistes»]. Les enfants qui me ressemblent ont toute légitimité au monde. Il faudra qu’ils s’y habituent. La lucidité les conduira à voir que les gens qui me ressemblent sont plus nombreux. Et qu’il vaut mieux ne pas trop défier ce monde-là», avertit la locataire de la place Vendôme.

Un méprisable site fasciste tenu par le renouveau français.

Voici la véritable version:

Taubira a elle aussi cristallisé un rejet virulent d’une frange conservatrice de l’électorat. Lui sont reprochés notamment son engagement en faveur de la loi pour le Mariage pour tous et son projet de réforme pénale, jugé «laxiste». Un déferlement d’attaques face auquel la ministre éprise de poésie a appris à faire le dos rond: «Je vis! Et que les racistes le sachent, je vis et je vivrai. Et je tiendrai. Il me suffit qu’ils le sachent. Qu’ils multiplient leur violence par un million, je tiendrai encore. Par dix millions, je tiendrai encore. Le monde n’est pas à eux. Les enfants qui me ressemblent ont toute légitimité au monde. Il faudra qu’ils s’y habituent. La lucidité les conduira à voir que les gens qui me ressemblent sont plus nombreux. Et qu’il vaut mieux ne pas trop défier ce monde-là», avertit la locataire de la place Vendôme.

Le problème c’est le panneau qui change « légèrement » la donne.

Maintenant vous connaissez le véritable texte.

 

Auteur de l’article : Sutter Cane

Laisser un commentaire