06 octobre 2013 | 55 vues | Anti-intox, Inclassables

La récupération des drapeaux antifas

Temps de lecture : 3 minutes

On trouve régulièrement sur les pages des fafs ce genre d’annonce:

Hoax facile qui peut rapporter gros, les gens croyant assez facilement que le mouvement antifasciste est d’inspiration récente et que ces « emblèmes » sont également aussi récents. Or rien n’est plus faux.

L’histoire du mouvement antifasciste

Les années 30


L’action antifasciste est née en Allemagne, dans les années 1930. Elle est issue des efforts du Parti Communiste d’Allemagne pour faire en sorte que la base du Parti Socialiste agisse de manière militante contre le fascisme; en effet, la direction du Parti Socialiste mettait communistes et nazis dos à dos, empêchant donc à ses militants de s’unir ou s’allier avec les communistes pour affronter les 220.000 SA. Les socialistes avaient leur propre organisation, « le front de fer », qui était interdite aux communistes; son symbole était les « trois flèches », signifiant « unité, activité, discipline », mais également le refus des communistes, des nazis et des conservateurs monarchistes

L’action antifasciste est donc un front de masse, un front d’union à la base, pour affronter les nazis et leur terreur. L’appel à l’action antifasciste est publié dans le Drapeau Rouge, journal du Parti Communiste, et le 10 juillet 1932 à Berlin a lieu le congrès de l’unité.

L’action antifasciste est en fait également issue de l’union de combat contre le fascisme, elle-même issue de l’Union des Combattants du Front Rouge formée en 1924 et criminalisée par l’Etat suite au premier mai 1929.

L’action antifasciste était ici une organisation générée par le Parti Communiste, mais fonctionnant de manière autonome; pour en faire partie il suffisait de participer à la lutte antifasciste.

Les années 80

Il faut attendre la fin des années 1980 pour que le terme d’action antifasciste fasse sa réapparition.Au sein des « autonomes » l’anti-impérialisme cède en effet la place à l’anti-fascisme en raison de la force grandissante de l’extrême-droite. Ce processus amène la naissance en 1990 de l’Autonome Antifa [M] (Antifasciste autonome M, M étant soit pour mecredi, soit pour marxiste, selon la légende).

Reprenant le symbole aux deux drapeaux mais y mettant un noir, symbole de l’unité entre anarchistes et communistes, différents groupes s’organisent et forment en 1992 l’Action Antif asciste / Organisation au niveau fédéral, qui a un énorme succès en Allemagne. Les deux principales organisations en étaient l’Antifaschistische Aktion Berlin et l’Autonome Antifa [M].

Le mouvement donnant naissance à l’action antifasciste ne s’est pas concrétisé qu’en Allemagne. Une action antifasciste est formée au Danemark en 1992 (après avoir déjà existé dans les années 1950) et en Suède en 1993 et est connue dans ces deux pays sous le nom de « AFA ». Selon les groupes locaux, le drapeau rouge ou le drapeau noir est mis en avant.

On trouve un excellent résumé de l’histoire de l’action antifasciste dans ce PDF :

http://lesmaterialistes.com/files/pdf/PDF-1/Antifaschistische_Aktion.pdf

Les drapeaux antifas originels

Après les années 😯 :

 

Les récupérations par les groupes d’extrême droite du drapeau antifa

La première est celle des nationalistes autonomes allemands (groupes crées à partir de 2002) :

http://reflexes.samizdat.net/spip.php?article447

 

  • Groupe de « nationaux socialistes  sionistes » crée en 2008 :

 

CONCLUSION

Petit article sans prétention qui n’a pas pour but de reprendre la totalité des ersatzs de drapeaux antifas par l’extrême droite. Si de votre côté, vous en connaissez d’autres n’hésitez pas à nous les envoyer.
En tous cas preuve est faite que les « douteuses inspirations » dont parle le petit panneau au début de notre article sont en fait des manipulations.

Auteur de l’article : Sutter Cane