15 juillet 2021 | 925 vues | Anti-intox, Hoaxes officiels des droites extrêmes

IVERMECTINE is the new HCQ

Hoaxes en santé (9)

Auteure: Fanny R. -Infirmière

Le monde des antivax est en ébullition.
Le jour où la dictature sanitaire française leur compliquait l’accès au bistrot, l’institut Pasteur rendait publique une étude sur l’efficacité de l’ivermectine dans les infections au COVID19. Scandale!!!
Avec en tête de gondole les habituels facheux fascisants, politocards ou journalistes qui n’en en ont que le nom à défaut de la moindre éthique:

Publique ça veut dire que vous pouvez la lire. Vous-même. Pas seulement les gros titres de journaux en ligne.
L’étude est en effet prometteuse. On va vers des études sur l’être humain dans un futur proche.
Mais à ce stade, on peut dire que l’ivermectine améliore certains symptômes CHEZ LES HAMSTERS DORÉS (PLUTÔT FEMELLES). En revanche, ce qui a étonné les scientifiques, la charge virale dans les voies respiratoires n’est pas diminuée. Ce qui laisse supposer que cette molécule n’aurait pas d’effet sur la transmission du virus par les personnes traitées (à vérifier chez l’homme, on est encore au stade du modèle animal).
En clair si cela se confirme, elle n’aurait pas d’effet de frein sur l’apparition de nouveaux variants.
Donc a priori, à moins que vous ressembliez à ca:

Le complotiste

L’effet ne pas pas être évident sur votre covid…
Ceci étant dit, notre fachosphère nous faisant furieusement penser à ca:

Ceci explique peut-être cela…
Vous remarquerez également que nos trois fachosphériques cités ci dessus prennent un article de « l’Obs », comme source… Or il y est bien indiqué que:
D’après l’étude en question, l’ivermectine se révèle très efficace pour prévenir la réaction inflammatoire mortelle déclenchée par le coronavirus sur un modèle animal prometteur : le hamster.
Conclusion? Ou bien nos glorieux leaders politiques ne lisent pas les titres (hypothèse gentille) ou bien ils font de la propagande (hypothèse « méchante »).

Vous pensez manquer de recul sur les vaccins à ARNm ? Quelques recherches sur des sites bien documentés vous auraient appris que cette technologie fait l’objet d’études et de publication depuis environ 30 ans. Des millions de personnes dans le monde ont été vaccinées contre le COVID19 avec des vaccins ARNm sans problème majeur.

Concernant l’ivermectine comme hier l’HCQ : ce n’est pas parce qu’un médicament existe déjà qu’il est sans risque (toute thérapeutique a ses effets secondaires potentiels, la médecine repose sur l’analyse du rapport bénéfice/risque) et qu’il sera efficace sur n’importe quelle maladie émergente.
L’utilisation de l’ivermectine dans le cas d’une infection au COVD 19 est aujourd’hui au stade de l’expérimentation animale, ce qui est loin d’être le cas des vaccins à ARNm pour lesquels les principaux doutes à lever concernent la durée de l’immunité acquise et l’efficacité sur les variants futurs (d’où la fameuse « phase 3 » qui fait führer dans la fachosphère).
Point « BIG PHARMA »: vous pensez vraiment que les « traitements miracles » sont produits par des PME familiales en circuit court? Nope.
Point « Big Truc »

NB: cet article a été rédigé par une de nos lectrice/sympathisante. Si vous avez vous aussi des articles à nous proposer, nous les publions volontiers. N’hésitez pas à nous contacter!

Auteur de l’article : Sutter Cane

Laisser un commentaire