Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Les fans de marion anne perrine le pen truquent deux infos au sujet de Hollande

Décidément, le trucage des infos est une spécialité de l'extrême droite. Deux hoaxes en un seul trouvés ici:

 

voyage hollande.jpg

 

1)     Premier hoax, les dépenses somptuaires de Hollande à New York:

 

Toujours est-il que le déplacement de Hollande, de Trierweiller et de toute son équipe (100% socialiste) à New York aura coûté en tout 930.000 euros révèle Le Parisien, soit 100.000 euros de plus que Sarkozy l’année dernière qui, lui, était resté quatre jours…

 

Or, "Le Parisien", cité par le forum, dit...exactement le contraire:

 

Soit une économie de 100 000 € par rapport au déplacement de Sarkozy à l'ONU en 2011.

 

Dans le même style, le forum "mariniste" affirme:

 

Le président s’est exprimé 8 minutes à l’ONU, les 61 personnes de la délégation auront notamment dépensé 216.000 euros pour la réception des 1.500 Français de New York dans la prestigieuse salle de Broadway, le Roseland Ballroom. 

 

Alors que l'article du Parisien lui affirme:

 

Selon nos informations, celle de mardi soir avoisinerait les 116 000 €.

 

100 000€ de différence, une paille...

 

Toujours selon les distingués comptables du fn:

 

Pour le précédent locataire de l’Elysée, la facture de la même réception s’était élevée à 180.000 euros.

 

La Parisien lui dit:

 

En septembre 2009 lors de son passage à New York, Nicolas Sarkozy avait reçu 4 000 Français au Manhattan Center Studio. Coût de la réception : 400 000 €, rien que pour les repas.

 

220 000€ d'erreur chez les frontouilleux...

 

Et on continue:

 

Hollande a occupé la plus luxueuse suite de l’hôtel Setai sur la Cinquième avenue. Certes, on lui avait négocié le prix: 10.000 dollars la nuit, contre les 30.000 ordinairement facturés…

 

Non les gars, encore loupé, le Parisien dit:

 

Certes, le président a passé deux nuits dans la meilleure suite du Setai, au dernier étage d'un établissement de luxe de Manhattan. Mais il a fallu négocier : tarifée plus de 3 000 $, la nuit serait finalement revenue à moins de 1000.

 

Là ils y vont fort, multiplier par 10 la facture... Ca va se voir, les gars, ca va se voir!

 

Cerise sur la Mac Do; les fafounets affirment:

 

Cette facture de 930.000 euros (détails dans Le Parisien) laisse un goût amer chez beaucoup d’ internautes Français…

 

Non les enfants, le Parisien affirme, contrairement à ce que vous dites:

 

Mais, au total, la facture de ces deux jours passés à New York atteindrait les 900 000 € pour la délégation composée de 61 personnes.

 

30 000€ à l'as, pas mal...

parisien.jpg

 

Qu'on soit scandalisé sur le cout de ces réunions, on peut le concevoir. Que l'on doute de leur utilité, pareil, on peut l’envisager.

Mais truquer les chiffres de façon aussi éhontée au profit du candidat de l'UMP en 2012... "Amis" frontouilleux ca va finir par se voir que vous le préfériez de loin au candidat socialiste!!!!

 

2)     Deuxième hoax, les diminutions de salaire des ministres:

 

Un hoax assez classique repris ici comme petit "bonus".
Hollande avait annoncé une baisse de 30% des salaires du Président et de ses Ministres. Or le conseil Constitutionnel avait dans un premier temps déclaré cette baisse inconstitutionelle.

Voir ici:

 

http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/les-decisions/acces-par-date/decisions-depuis-1959/2012/2012-654-dc/decision-n-2012-654-dc-du-09-aout-2012.115426.html

 

- SUR L'ARTICLE 40 :

79. Considérant qu'aux termes du paragraphe I de l'article 14 de la loi du 6 août 2002 susvisée : « Le Président de la République et les membres du Gouvernement reçoivent un traitement brut mensuel calculé par référence au traitement des fonctionnaires occupant les emplois de l'État classés dans la catégorie dite "hors échelle". Il est au plus égal au double de la moyenne du traitement le plus bas et du traitement le plus élevé de cette catégorie.

« Ce traitement est complété par une indemnité de résidence égale à 3 % de son montant et par une indemnité de fonction égale à 25 % de la somme du traitement brut et de l'indemnité de résidence.

« Le traitement brut mensuel, l'indemnité de résidence et l'indemnité de fonction du Président de la République et du Premier ministre sont égaux aux montants les plus élevés définis aux deux alinéas ci-dessus majorés de 50 %.

« Le traitement brut mensuel et l'indemnité de résidence sont soumis aux cotisations sociales obligatoires et imposables à l'impôt sur le revenu suivant les règles applicables aux traitements et salaires.

« Les éléments de rémunération du Président de la République sont exclusifs de tout autre traitement, pension, prime ou indemnité, hormis celles à caractère familial » ;

80. Considérant que l'article 40 de la loi déférée abaisse le taux fixé au troisième alinéa de ce paragraphe I de 50 % à 5 % ;

81. Considérant qu'aux termes de l'article 16 de la Déclaration de 1789 : « Toute société dans laquelle la garantie des droits n'est pas assurée, ni la séparation des pouvoirs déterminée, n'a point de Constitution » ; qu'en vertu de l'article 5 de la Constitution, le Président de la République est le garant de l'indépendance nationale et de l'intégrité du territoire ; qu'aux termes du premier alinéa de l'article 20 : « Le Gouvernement détermine et conduit la politique de la Nation » ; que le principe de la séparation des pouvoirs s'applique à l'égard du Président de la République et du Gouvernement ;

82. Considérant qu'en modifiant le traitement du Président de la République et du Premier ministre, l'article 40 de la loi déférée méconnaît le principe de la séparation des pouvoirs ; que, par suite, il doit être déclaré contraire à la Constitution ;

83. Considérant que la conformité à la Constitution d'une loi déjà promulguée peut être appréciée à l'occasion de l'examen des dispositions législatives qui la modifient, la complètent ou affectent son domaine ; qu'en l'espèce, l'article 40 modifie les dispositions du paragraphe I de l'article 14 de la loi du 6 août 2002 susvisée ; que ces dispositions, relatives au traitement du Président de la République et des membres du Gouvernement, doivent, pour les mêmes motifs, être déclarées contraires à la Constitution ;

 

Mais ce qu'oublie de dire le faf auteur de ce hoax, c'est que au final, cette mesure est finalement bien passée:

 

http://www.bfmtv.com/politique/douce-salaire-ministres-a-bien-ete-baisse-391076.html

 

 

 bfm.jpg

 

 Voilà, voilà, voilà....

Tout ce bel article de propagande tellement mal fait qu'il nous a fallu dix minutes de recherche pour le démonter. Et qui c'est qui va se foutre encore de la tête de "Stéphanie" administratrice du forum "Marine le pen Elysée 2014/2017".
Ben nous pardi !!!

 

Debunked !!!


 



10/11/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2571 autres membres