Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

La LDJ se piège elle même, dupée par "El Manchar"

La LDJ? Un groupe d'extrême droite comme un autre. La seule différence avec les autres extrêmes droites? C'est que celle là n'est pas antisémite...
Par contre rassurez vous, ils ont bien des boucs émissaires en vue. Du type musulmans, Palestiniens ou arabes et maghrébins. Et ils racontent n'importe quoi, comme les autres extrêmes droites.
La preuve.

Avez vous entendus parler des déclarations iconoclastes de Benjamin Netanyahu de ces derniers jours?

Les voici pour ceux qui auraient loupé:

 

INTERNATIONAL - Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s'est retrouvé mercredi accusé de déformer l'histoire après avoir déclaré que c'était le mufti de Jérusalem de l'époque qui avait donné l'idée à Hitler d'exterminer les juifs d'Europe.

Dans un discours prononcé mardi devant le Congrès sioniste à Jérusalem, Netanyahu a fait référence à une rencontre en novembre 1941 en Allemagne entre Adolf Hitler et le grand mufti de Jérusalem Haj Amin al-Husseini, haut dirigeant musulman dans la Palestine alors sous mandat britannique.

"Hitler, à ce moment là, ne voulait pas exterminer les juifs mais les expulser. Alors Haj Amin al-Husseini est allé voir Hitler et a dit: 'Si vous les expulsez, ils viendront tous ici'", en Palestine, a dit Netanyahu. "'Et qu'est-ce que je vais en faire?', a demandé (Hitler). Il (le mufti) a dit: 'Brûlez-les'", a déclaré Netanyahu.

Le Premier ministre évoquait ce personnage pour réfuter les accusations historiquement mensongères selon lui selon lesquelles les juifs ou Israël chercheraient à détruire ou s'accaparer l'esplanade des Mosquées et la mosquée Al-Aqsa qui s'y trouve à Jérusalem. Cette question est centrale dans l'enchaînement actuel des violences entre Palestiniens et Israéliens.

Les propos de Netanyahu suscitaient de vigoureuses réactions mercredi.

http://www.huffingtonpost.fr/2015/10/21/benjamin-netanyahu-mufti-jerusalem-hitler-exterminer-juifs_n_8345344.html

 

Rappelons que ces tentatives de modifier l'histoire ne sont pas nouvelles et que le grand mufti de Jérusalem sert les desseins DES extrêmes droites depuis déjà un bon bout de temps. En mai 2010, Gilbert Achcar détaillait déjà toute l'histoire:

 

Le sabotage par Israël des négociations de paix, sa colonisation accélérée des territoires palestiniens occupés et ses offensives meurtrières au Liban (2006) et à Gaza (2008-2009) accentuent inexorablement la dégradation de son image. Pour tenter de l’enrayer, les instances israéliennes officielles et leurs partisans inconditionnels en Occident invoquent, comme toujours, la mémoire de la Shoah, dont ils espèrent une légitimation de leur action (4).

Mieux : ils ont toujours tenté d’impliquer les Palestiniens et les Arabes dans le génocide nazi. C’est dans ce but que, dès la fin de la seconde guerre mondiale, les instances sionistes ont mis en exergue le tristement célèbre mufti de Jérusalem. Figure de proue du nationalisme palestinien dans les années 1920 et 1930, Amin Al-Husseini, exilé de Palestine par les autorités britanniques en 1937, avait rejoint le camp des puissances de l’Axe en 1941, après un séjour en Irak. Il contribua activement, depuis Berlin et Rome, à la propagande des régimes nazi et fasciste ainsi qu’à la mise sur pied d’unités bosniaques musulmanes de la SS — qui ne commirent cependant pas d’exactions antijuives.

 

Ainsi si il n'y a RIEN à retirer à la Shoah comme le font les négationnistes soraliens ou autres, il est manifeste que certains politiciens d’extrême droite Israélien utilisent cette monstruosité de l'histoire du XXème siècle comme justification d'une politique agressive qui empêche toute avancée dans un quelconque processus de paix.
Ne soyons pas unilatéraux d'autres problèmes tout aussi graves empêchent cette même paix. Et cette fois par des fondamentalistes nationalistes "arabes". Comme quoi, toutes les extrêmes droites se valent.

Revenons à nos moutons.
Le groupe, pourtant dissous, d'extrême droite de la "Ligue de défense juive" se fendait le 25 octobre d'un article vengeur envers l'acteur Ryan Gosling

 

 

Grand mufti LDJ.jpg

 

 

Cet article répète mots pour mots celui qui est à l'origine de cet infaux provenant de "El Manchar":

 

https://el-manchar.com/2015/10/24/ryan-gosling-petit-fils-du-mufti-de-jerusalem-se-dit-particulierement-indigne-des-propos-tenus-par-netanyahu/

 

Et comme vous le savez si vous nous suivez, "El mnchar" est un journal parodique du style "le Gorafi"....

Endgame...

L'article est donc humoristique et faux, voilà pourquoi, au lieu de s'excuser et de s'expliquer, laLDJ a retiré celui ci sans tambours ni trompettes et que l'on ne le trouve plus que sur le cache google...

 

Si ce n'est que la LDJ a ajouté ce petit plus:

 

Renverser les réalités historiques de la Shoah, tel est l’un des jeux sinistres des négationnistes: les Israéliens sont transformés en bourreaux et les Palestiniens en déportés. Toujours l’antisémitisme qui affleure à la moindre analyse des réalités, c’est affligeant !
[...]
Quel courage pour l’acteur qui annonce de défendre une cause si noble alors qu’elle reçoit l’appui de toutes les dictatures, de gouvernements démocratiques aveugles et veules, et d’opinions publiques formatées par des médias anti-israéliens ! Israël est le seul bastion de la liberté au Moyen-Orient !

 

Le blabla dénoncé par l'article de G. Achcar plus haut...

 

Debunked !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



30/10/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2323 autres membres