15 mai 2021 | 2310 vues | Actualité(s), Évenements

TRIBUNE MILITAIRE

Et le pire, c’est que c’est très sérieux !!!

 

Les Debunkers aiment bien surfer sur l’air du temps et les modes. Aussi, nous nous sommes dis que nous allions sortir, nous aussi, une tribune de militaires. Et ça tombe bien parce qu’on en a à la maison. Ils coûtent moins chers que ceux de râleurs actuels car ils ne sont pas généraux en 2S et ils sont plus pratiques car il n’y a pas besoin d’aller leur rendre visite en EHPAD….

92 ans Mon Général ! Quelle est encore son utilité aux armées ?

92 ans, aux fraises

D’ailleurs notre tribune a été co-signée par un nombre certains de lecteurs militaires d’active et de réserve grâce au même compteur que celui de râleurs actuels : nous certifions que 1255,3 militaires d’active et 853,5 réservistes ont signé cette tribune!

On ne va pas revenir sur les signataires déjà trop connus, c’est leur faire trop d’honneur que les citer. On va juste rappeler ce qu’est « la 2ème section » : elle comprend les officiers généraux et amiraux à la retraite et maintenus à la disposition du ministre des Armées ; lorsqu’ils sont employés pour les nécessités de l’encadrement, ces officiers généraux sont replacés en 1ère section pour une durée déterminée dans les conditions et selon les modalités fixées par décret en Conseil d’État.
Les officiers généraux placés en 2ème section perçoivent une solde de réserve, dont le montant est équivalent à celui de la pension de retraite mais qui est fiscalement considérée comme un revenu d’activité, ce qui permet de bénéficier de la déduction de 10 % pour frais professionnels dans le calcul de l’impôt sur le revenu. Pour des raisons analogues, ils conservent le bénéfice des avantages tarifaires accordés aux militaires en activité pour leurs déplacements sur le réseau ferré français. Y a-t-il un intérêt stratégique à conserver à disposition de l’Etat des généraux en surnuméraire avec une armée professionnelle ? On vous laisse répondre, mais le sujet fâche depuis un long moment, l’ADEFDROMIL (association de défense des droits des militaires) en parlait déjà en 2004.

Ils sont donc tenus par leur devoir de réserve.

L’IFRAP de notre chère Agnès Verdier Molinier recensait 5230 généraux et amiraux en 2S en 2018. (non pas de lien vers cet organisme ! pas de pub !)  Quand aux autres signataires, on rappellera que le service militaire obligatoire a perduré jusqu’en 2000 et a donc vu nombre de gens partir avec un grade. Mais expliquez nous l’intérêt de garder 5000 étoilés en réserve ? Dont certains ont allègrement franchi les 90 printemps !! Pour en faire des bataillons d’infanterie ?

Ensuite le motif de rébellion : le délitement de la société civile et les banlieues ! Il faudrait déjà que ce soit avéré (cf plus bas) et ensuite, en quoi ça concerne l’armée ? Certes les militaires sont impliqués dans la sécurité intérieure avec Vigipirate et Sentinelle mais clairement, ce n’est pas leur problème !! Il serait peut-être temps que l’extrême droite arrête de prendre l’armée pour son assistance sociale et sa bonne à tout faire : la sécurité intérieure, c’est le problème de l’intérieur, de la justice, de l’éducation nationale…. A chacun son métier, à chacun sa place. Les armées sont usées et épuisées par Sentinelle depuis sa création. Pire ce dispositif les transforme en cible mobile, nous avons déjà évoqué les conditions de logement dans un article précédent .

Malheureusement, aucun politique n’aura le courage de remettre chacun dans sa mission de peur d’être taxé de laxisme. Sans compter sur le lobbyisme intensif des tout-puissants syndicats de police pour le maintien de cette mission.

Petite mise en garde à nos camarades d’active : l’auteur de ces lignes a combattu le feu et les inondations avec les pompiers, fait maton pendant une grève des matons, ramassé les poubelles de Marseille pendant une grève des éboueurs, transporté des parisiens en camion pendant les grèves de la RATP, ramassé le pétrole de l’Erika sur les plages de Bretagne… Dans les pubs de recrutement, on vous vend 300 métiers, avec l’extrême droite au pouvoir, c’est 3000 métiers qui ne sont pas les vôtres…. Et puis le retour du service national tant voulu comme école de la vie…. !!

On va la faire simple : ces gens ne représentent qu’eux-mêmes et certainement pas une majorité de militaires d’active et de réserve. Les armées sont composées de gens de toutes religions (ou sans religion) et de toutes origines sociales. Ces tribunes, y compris celle de cet ancien aumônier catholique Richard Kalka, toujours dans râleurs actuels, ne peuvent que créer des tensions en interne et sont à l’opposé des soucis du quotidien des militaires d’active ou de réserve.

Quelques articles ont abordé le sujet différemment mais ne sont pas allés assez loin dans leur analyse. Nous nous proposons ici de les développer et de montrer à quel point ces tribunes pseudo sécuritaire sont totalement déconnectées de la réalité

Cet article du Huff de Samuel Faure rappelle bien que le délitement dénoncé par ces mêmes généraux ne reposent sur aucune preuve ni donnée scientifique. Il évoque à très juste titre la manipulation tentée sur les personnels militaires qui n’ont aucun syndicat et sont de plus tenus par le devoir de réserve. Autant dire qu’il est tentant de s’exprimer en leur nom…

Cet article de Marianne résume bien la réalité du quotidien et des préoccupations des militaires ! Leurs inquiétudes concernent leur budget, leurs moyens, leurs mutations, la famille…. Depuis 2015 et le 1er article du Salon Beige, ce site catho tradi d’extrême droite, les appels au coup d’état se sont multipliés. Et il faut bien le dire : ça nous a bien fait marrer dans les popottes. Mais clairement aujourd’hui ça lasse.

Ça lasse parce que cela donne une mauvaise image des armées et des militaires.

Ça lasse parce que ces tribunes sont à contretemps des préoccupations réelles :

 

Le sens des priorités…

Ça lasse parce que non seulement le timing était mauvais (cf putsch d’Alger) mais il arrivait quelques jours après la fin du procès de Bouaké qui a laissé un gout amer .

Nous n’avons pas entendu nos bons généraux s’étouffer de colère après ce verdict : 9 morts et plus de 30 blessés lourds (comprendre amputés parce qu’il y a pire que la mort) à qui justice a été refusée.

Ça lasse parce que si coup d’état il devait y avoir un jour, on sait déjà qu’on s’étriperait entre militaires, la grande majorité étant fortement attaché à la démocratie et à la liberté.

Ça lasse parce que dans ces mêmes signataires, on retrouve des gens qui se foutent complètement du sort de leurs hommes!

L’anecdote suivante se passe en décembre 2011 alors que le logiciel de paiement de solde Louvois est au meilleur de sa forme. Des milliers d’hommes et de femmes ne touchent plus leur solde ou touchent trop d’argent qu’ils devront rembourser ensuite. Elle oppose un Brigadier-chef 16 ans de service, marié avec 3 enfants, qui n’a pas touché de solde depuis 2 mois à son chef de service, un vieux Lieutenant-colonel du train, signataire de la 1ère tribune. L’homme est venu voir son chef tant sa situation financière est critique, il espère une intervention pour faire accélérer le déblocage d’une aide d’urgence. Nous sommes quelques jours avant Noel, la discussion se passe dans un couloir devant de nombreuses personnes, dont un des rédacteurs des Debunkers. Le BCH demande à son chef s’il peut appeler le centre de traitement pour faire accélérer son paiement. L’autre lui demande pourquoi il n’y a qu’un seul salaire dans le ménage ! La réponse du BCH est que sa femme s’occupe des 3 enfants à temps plein. Conclusion de l’officier : « vous n’avez qu’à prendre une nourrice et mettre votre femme au boulot ». Fin de la discussion…

N’oubliez pas que la majorité des coups d’état surviennent quand un pays oublie de payer la solde de ses militaires….

Alors si ces braves gens veulent signer une nouvelle tribune d’indignation, on va leur suggérer plusieurs sujets qui touchent les militaires de bien plus près :

La faillite de la diplomatie française qui prolongent inutilement les opérations extérieures ou les rendent inefficaces :

Les matériels hors d’âge et inadaptés qui coûtent chers en vie humaine :

Le manque de disponibilité des matériels d’entrainement en France :

La condition militaire en général, l’état des infras, le niveau des soldes, les moyens de reconversion en particulier. Juste pour rire, depuis combien de temps les soldes d’active et de réserve n’ont-elle pas été réévaluées ? Pour faire court à certaines critiques : dire que la défense a obtenu plus de budget que l’éducation nationale en les opposant est aussi débile que dire les migrants ont obtenu plus d’argent que nos SDF….

Enfin dernier point : le CEVIPOF et autres experts auto-proclamés ont voulu démontrer que les militaires et les FDO votaient massivement ou majoritairement pour le RN. Sauf que pour les forces armées ces démonstrations prouvent seulement que ces experts ne connaissent rien au milieu militaire. La plupart des jeunes logent en caserne. Ils ne sont soit pas inscrits sur les listes électorales soit inscrit encore chez leurs parents. Le phénomène du célibat géographique n’est pas pris en compte alors qu’il concerne 20 à 25% des cadres d’une unité .

Enfin le rythme des missions est tel que nombre de militaires sont simplement absent de chez eux au moment des scrutins…. Bref il faut relativiser les analyses de nos experts.

 

En conclusion : messieurs les agités du bulbe, arrêtez d’instrumentaliser les militaires selon vos fantasmes sécuritaires, cessez de parler en leur nom ou octroyez leur des vrais représentants de catégorie. Vous ne représentez que vous-mêmes, chacune de vos interventions ne fait que jeter le discrédit sur tous ceux qui servent en les faisant passer pour ce qu’ils ne sont pas. Les armées doivent rester garantes de l’intégrité de la Nation en conservant leur neutralité politique et religieuse.

Messieurs les 2S, si vous voulez vous exprimer, commencez donc par renoncer à votre quart de place de la SNCF….

Auteur de l’article : Sutter Cane

Laisser un commentaire