13 avril 2019 | 1155 vues | Anti-intox, Les rumeurs / hoaxes historiques

Tentative de boycott de l’exposition Toutankhamon: tempête dans un verre d’eau

Bien agité par l’extrême droite…

La fachosphère s’est à nouveau affolée ces derniers jours. Comme à peu près trois fois par jour, pour des broutilles ou franchement bidonnées, ou franchement louches.
Et une fois n’est pas coutume, c’est un média « mainstream » qui a allumé la mèche du pétard mouillé. Nous avons nommé « Le Point ». Ce média a publié un curieux article censé démonter une « cabale » des « anti racistes » qui auraient voulu annuler l’exposition sur Toutankhamon à la Villette

Le Point- Boycott à la Villette ???
Le Point- Boycott à la Villette ???

Égypte : Toutânkhamon, nouvelle victime du complotisme

Des « antiracistes » réclament l’interdiction de l’exposition « Toutânkhamon » à Paris, car son origine africaine serait cachée. L’égyptologue Bénédicte Lhoyer réagit.

Propos recueillis par Laureline Dupont

Modifié le  – Publié le  | Le Point.fr

Inaugurée il y a moins d’un mois, l’incroyable exposition « Toutânkhamon » à la Grande Halle de la Villette fait déjà l’objet d’une controverse que l’on qualifierait volontiers d’« ubuesque » si elle n’était pas aussi et avant tout dangereuse. À l’heure où un petit groupe d’individus dits « antiracistes » parvient à obtenir la censure des Suppliantes d’Eschyle, d’autres, issus des mêmes mouvances, réclament l’interdiction de l’exposition « Toutânkhamon », dont les égyptologues et commissaires d’exposition tenteraient de cacher l’origine africaine. Selon eux, le célèbre pharaon était noir, tout comme l’ensemble des habitants de l’Égypte ancienne. Une théorie bien connue des sites complotistes et des égyptologues français, qui observent depuis plusieurs années sa propagation, y compris dans leurs salles de cours.

[Nous n’avons pas reproduit à dessein le reste de l’article qui est consacré au « debunkage » de la théorie de « Toutankhamon noir ». Cette partie est bien faite et n’a pas d’objet dans ce qui nous intéresse ici-NDLR]

Article repris un peu partout au point que celui-ci a fini par inquiéter (à juste raison) des collectifs d’historiens de bonne foi comme « Aggiornamento »:

Twitter Aggiornamento
Twitter Aggiornamento

Le souci, c’est que les diptères de l’extrême droite du type Lucilia caesar s’en sont également emparés. On ne pouvait pas moins en attendre d’eux… Il faut les comprendre, ils ont une boutique à faire tourner et leur salaire est directement proportionnel au nombre d’article inquiétant (et faux) qu’ils pondent. Ceci explique cela.
Et puis disons le l’article du Point est particulièrement mal fichu. Car il laisse (volontairement?) la part belle à tous les incompréhensions, les amalgames.
Rappel:

À l’heure où un petit groupe d’individus dits « antiracistes » parvient à obtenir la censure des Suppliantes d’Eschyle, d’autres, issus des mêmes mouvances, réclament l’interdiction de l’exposition « Toutânkhamon »

C’est un peu court jeune homme…
-Un « petit groupe ». Combien?
-Dits « antiracistes ». Et?
-Des mêmes mouvances? Lesquelles?
Tout ceci est vague, très vague et sent l’à peu près.
Et c’est bien là dessus que se précipitent nos kadors fascisants:

Tout ceci nous a un peu étonné, car justement nous connaissons un peu la galaxie « antiraciste », et il nous semblait étonnant que tout ceci nous soit passé sous le nez. D’autant que les thèses (et donc les raisons) qui semblent être soutenues par « ce fameux groupe » nous semblaient complètement grotesques. Alors il nous a fallu chercher un peu pour savoir qui était derrière cette tentative de boycott.
C’est Le Figaro qui nous a donné la réponse: la « Ligue de défense noire africaine » (LDNA)… Késako???
Heureusement, certains d’entre nous connaissaient ce groupe. Et disons le c’est un peu plus compliqué de le qualifier juste « d’antiraciste ». Pour le moins…
C’est un groupe dit de « Kemets », c’est à dire des adeptes du mouvement dit du « Kémitisme » ou « Khémitisme ».
C’est une sorte de nébuleuse qui prétend faire reconnaître et renaître la philosophie des anciens Égyptiens ou « kémites », en tant qu’héritage culturel de l’Afrique. C’est une tendance identitaire panafricaine qui oscille entre la secte religieuse, le groupe complotiste historique et le suprémacisme noir à la Kemi Seba.  Ce mouvement a énormément bien percé aux USA dans les milieux Afro-American, ça tente la même chose depuis quelques années en France, mais avec beaucoup plus de mal. Cette nébuleuse base ses théories sur les recherches extrêmement controversées de « Cheikh Anta Diop« . Le caractère éminemment politique de ses travaux ont conduits les « kemets » à considérer toute opposition à leurs thèses comme « complotiste ». Un comble…

Rien de bien folichon donc.
D’ailleurs le post de revendication de cette action est suffisamment abscons pour bien comprendre que justement ce mouvement est confusionniste au possible.

LDNA: manif à la Villette
LDNA: manif à la Villette

Et comme on le constate sur la photo de la manif, si ils sont dix, c’est bien le diable! Un tout petit, petit, petit groupe…

LDNA manif La Villette
LDNA manif La Villette

Beaucoup de bruit pour rien donc…
Alors pourquoi un tel esclandre?
Et bien parce que Le Point n’est pas un journal de gauche… Vous aviez remarqué? Et parce qu’en ce moment une bonne partie des médias d’opinions de droite comme « Le Point » se tirent la bourre avec l’extrême droite pour savoir qui aura la « UNE » la plus « disruptive ». Mot de novlangue pour désigner  un « élément de langage d’extrême droite »… Et Le Point n’en est pas à son coup d’essai sur ce style:

D’ailleurs c’est une véritable offensive de la droite ultra conservatrice (que nous nous nommons « droites extrêmes »):

Avec une idée simple sous-jacente: la « majorité » (sous entendu « le vrai peuple ») est menacé par une « dictature » des anti racistes, des féministes, des LGBT, etc… Bref, le racisme c’est la faute des anti racistes; le sexisme, c’est la faute des féministes; et l’homophobie, c’est la faute de la Gay pride. Pas l’ombre d’une feuille de papier à cigarette entre cette part de la droite et l’extrême droite pure et dure.
D’ailleurs, il est à noter que dans un post (toujours aussi confusionniste), la LDNA s’est fendue d’une attaque contre Le Point et Marianne sur le sujet:

LDNA Marianne Le Point
LDNA Marianne Le Point

C’est confus, mais on peut considérer que leurs attaques contre Le Point et Marianne sont fondées en l’occurrence.
Que trouve t’on d’autres chez eux?
Des actions de ce style, de défense de personnes racisées, des actions à caractère humanitaires, etc…
Sauf que ca ne suffit pas pour en faire un mouvement «  » » » »respectable » » » » (les guillemets nombreux sont là à dessein). En caricaturant à peine, le PIR fait de même…  La « Ligue de défense juive » également. Et ca n’en reste pas moins des organisations infréquentables.
D’ailleurs si eux-mêmes se dénomment « afrocentristes », c’est un mot qui ne désigne pas autre chose que de l’identitarisme (au mieux), du suprémacisme (au pire).
Et le fait que toute la fachosphère leur tombe dessus à bras raccourci, ne nous les rend pas moins louches.
Après tout, ils semblent avoir les mêmes problèmes avec l’histoire… Car comment ne pas sourire devant les cris d’orfraie de la fachosphère devant les revendications révisionnistes panafricaines de la LDNA lorsque l’on connait l’obsession des extrêmes droites pour le révisionnisme historique abusif occidentalo-catholico centré???
Doit on rappeler leurs délires anhistoriques avec Clovis?

Les délires sur Clovis
Les délires sur Clovis

Sur la collaboration?
Sur Charles Martel?
Sur la colonisation?
La notion de « Crimes contre l’Humanité »?
Etc???
Tout ceci n’est que propagande coutumière de l’extrême droite et ne relève en rien de la problématique historique. Il est un peu facile de dénoncer les revendications anhistoriques de la LDNA comme étant une problématique fondamentales d’un communautarisme grandissant et d’ignorer, voire collaborer avec celle, omniprésentes celle-là de la fachosphère…
Mais en tout cas, les indispensables revendication anti racistes méritent mieux que ces polémiques à deux balles…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur de l’article : Sutter Cane

Sutter Cane

Laisser un commentaire