16 décembre 2021 | 641 vues | Anti-intox, Hoaxes sous d'autres horizons, Inclassable

La Troupe Shen Yun, le média Epoch Times, le point commun, le groupe politico sectaire d’extrême droite: Falun Gong

Vous n’avez pas pu y échapper, et peut-être y avez vous assisté, le spectacle du « Shen-Yun » à grand renfort de publicités télévisuelles et placardées dans les rues du métro Parisien. Un spectacle style « Holiday on Ice » à la sauce chinoise traditionnelle fantasmée (ou mythique dirons certains). C’est joli, mais est ce que vous y avez regardé à deux fois?
Certainement non.


Et maintenant, connaissez vous le média « Epoch Times »? Si vous êtes sur les réseaux sociaux, vous allez avoir du avoir du mal à y échapper.

Et allez vous nous dire, le rapport entre les deux?
Et bien ce sont deux vitrines d’un mouvement politico sectaire originaire de Chine dénommée « Falun Gong ». C’est à la mode.
L’affiche du Shen Yun semble bien innocente mais un détail attire l’attention « La Chine avant le communisme ». Ok cela peut signifier que c’est un spectacle qui reprend des éléments du passé mythique de la Chine, mais pourquoi avoir présenté cela sous cet angle précis?
c’est nettement plus visible dès que l’on examine « Epoch Times », des articles ultra conservateurs, conspirationnistes… Alors quel est ce mouvement exactement?
Petite plongée.

1) »Falun Gong » késako?

« Falun Gong » ou « Falun Dafa » en chinois mandarin littéralement,  » la roue du dharma » est un nouveau mouvement politico religieux .  Le Falun Gong a été fondé par son chef Li Hongzhi en Chine au début des années 1990. Le Falun Gong a son siège mondial à Dragon Springs (160 ha) composé autour de Cuddebackville à Deerpark, New York , près de la résidence actuelle de Li Hongzhi. L’extension des arts de la scène du Falun Gong, Shen Yun (« Rythme divin ») et deux écoles étroitement liées, Le collège Fei Tian (« Être céleste volant « ) et l’académie des Arts Fei Tian, opèrent également dans et autour de Dragon Springs.

L’emblème du Falun Dafa

Le Falun Gong a émergé vers la fin du « boom du qigong «   en Chine – une période qui a vu une prolifération de pratiques similaires de méditation, d’exercices énergétiques lents et de respiration régulée. Le Falun Gong combine des exercices de méditation et de qigong (‘ cultivation du Qi /Chi’) avec une philosophie morale . La pratique met l’accent sur la moralité et la culture de la vertu, et s’identifie comme une pratique de l’école bouddhiste, bien que ses enseignements intègrent également des éléments tirés des traditions taoïstes . Par la rectitude morale et la pratique de la méditation, les pratiquants de Falun Gong aspirent à éliminer les attachements, et finalement à atteindre l’éveil spirituel. 

La pratique a d’abord bénéficié du soutien des fonctionnaires du Parti communiste chinois (PCC), mais du milieu à la fin des années 1990, le gouvernement a de plus en plus considéré le Falun Gong comme une menace potentielle en raison de sa taille, de son indépendance et de ses enseignements spirituels. En 1999, les estimations du gouvernement plaçaient le nombre de pratiquants de Falun Gong à 70 millions. Pendant ce temps, une couverture négative du Falun Gong a commencé à apparaître dans les médias d’État. La tension ont continué à monter. L’ampleur des protestations a augmenté jusqu’en avril 1999, quand plus de 10 000 pratiquants de Falun Gong se sont rassemblés près du complexe du gouvernement central à Pékin pour demander la reconnaissance légale et la liberté de toute ingérence de l’État. Cette manifestation est largement considérée comme catalysant la persécution qui a suivi.

Le 20 juillet 1999, la direction du PCC a lancé une répression nationale et une campagne de propagande à multiples facettes dirigée contre cette pratique. Il a bloqué l’accès Internet aux sites Web qui mentionnent le Falun Gong, et en octobre 1999, il a déclaré le Falun Gong une « organisation hérétique » qui menaçait la stabilité sociale.

Depuis le Falun Gong est une organisation gravement persécutée en Chine.
Ce qui n’est guère étonnant vu la nature violente dictatoriale totalitaire du régime chinois…

Un organe extra-constitutionnel appelé le Bureau 6-10 a été créé pour diriger la persécution du Falun Gong.  Les autorités ont mobilisé l’appareil médiatique d’État, la justice, la police, l’armée, le système éducatif, les familles et les lieux de travail contre le groupe.  La campagne a été menée par une propagande à grande échelle à travers la télévision, les journaux, la radio et Internet. Il y a des rapports de torture systématique,  d’emprisonnement arbitraire, de travail forcé en « Laodaï », prélèvement d’organes  et des mesures psychiatriques abusives, dans le but apparent de forcer les pratiquants à renoncer à leur croyance en Falun Gong.

Des observateurs étrangers estiment que des centaines de milliers et peut-être des millions de pratiquants de Falun Gong ont été détenus dans des camps de « rééducation par le travail », des prisons et d’autres centres de détention pour avoir refusé de renoncer à la pratique spirituelle. D’anciens prisonniers ont rapporté que les pratiquants de Falun Gong recevaient systématiquement « les peines les plus longues et les pires traitements » dans les camps de travail, et dans certains établissements, les pratiquants de Falun Gong formaient la majorité substantielle des détenus. En 2009 , au moins 2 000 pratiquants de Falun Gong auraient été torturés à mort dans le cadre de la campagne de persécution. Certains observateurs internationaux et autorités judiciaires ont qualifié la campagne contre le Falun Gong de génocide . En 2009, les tribunaux en Espagne et en Argentine ont inculpé de hauts fonctionnaires chinois pour génocide et crimes contre l’humanité pour leur rôle dans l’orchestration de la répression du Falun Gong.

En 2006, des allégations ont émergé selon lesquelles de nombreux pratiquants de Falun Gong avaient été tués pour approvisionner l’industrie chinoise des greffes d’organes . Une enquête initiale a révélé que:

« la source de 41 500 greffes pour la période de six ans 2000 à 2005 est inexpliquée » et a conclu qu’ « il y a eu et continue aujourd’hui d’avoir des saisies d’organes à grande échelle sur des pratiquants de Falun Gong non consentants » .

Ethan Gutmann estime que 65 000 pratiquants de Falun Gong ont été tués pour leurs organes de 2000 à 2008. Suite à une analyse supplémentaire, les chercheurs ont considérablement augmenté les estimations du nombre de pratiquants de Falun Gong qui pourraient avoir été ciblés pour des prélèvements d’organes. récolte. En 2008, les rapporteurs spéciaux des Nations Unies ont réitéré leurs demandes pour que:

« le gouvernement chinois explique pleinement l’allégation de prélèvement d’organes vitaux sur des pratiquants de Falun Gong et la source des organes pour l’augmentation soudaine des transplantations d’organes en Chine depuis l’an 2000 ».

Disons le franchement, la répression est massive et abominable. Et rien ne justifie de telles horreurs.
Malheureusement, le mouvement Falun Gong n’est pas un mouvement d’opposition pour autant « fréquentable ». Et ses idées sont nauséabondes.

2) Le gourou et ses idées

Il y a quelques temps nous analysions par le fond l’idéologie d’un groupe politico sectaire occidental, les « One Nation », dont nous avons abondamment parlé. En conclusion nous y affirmions ceci:

Comme vous avez pu le constater, le sujet est éminemment complexe.
Ce qui est peut être le plus étonnant, c’est de voir qu’à l’analyse ce qui semble un fatras incompréhensible de superpositions de croyances délirantes et de thèses politiques toutes aussi délirantes, il finit par se dégager comme une sorte de schéma interne bien lissé. C’est un peu comme la « logique interne » d’un récit de délires d’un patient schizophrène très délirant. Il faut bien écouter pour en comprendre cette logique qui n’apparaît pas de prime abord.
Un des membres de notre association a récemment fait une formation sur le conspirationisme/confusionisme, et il a pu constater que même chez les antifascistes convaincus, il y a une grande réticence à accepter, voire même à comprendre que l’extrême droite, c’est aussi CELA.
Il s’est développé aujourd’hui (mais est ce vraiment nouveau?) des groupes protéiformes, hybrides entre secte et mouvement politique. Nous alertons depuis trois ans sur le danger des souverains, et trois ans après nous voilà confronté au mur.
Un groupe de « citoyens souverains » est sur le point de réussir à constituer un point d’ancrage assez gigantesque. Outre les dangers immédiats pour les adeptes de ce groupe, que ce soit pour les adeptes et leurs enfants qui viendrons partager ces croyances politico sectaires, mais aussi potentiellement vu les habitus des souverains des habitants locaux, il faut bien comprendre que laisser un point d’entrée pour ces idéologies laisse la porte grande ouverte à la création d’autres qui ne manqueront pas de survenir.
Il est nécessaire de se pencher sur ce mouvement et sur les autres qui pourraient surgir. Très sérieusement. Or ca n’a pas l’air d’être dans les projets des autorités. La campagne présidentielle qui s’annonce est propice aux effets d’annonce qui ne seront que des coup d’épées dans l’eau. La dissolution de la MIVILUDES puis sa résurrection sous l’effet des protestations n’est pas de bon augure.

Il est spectaculaire aujourd’hui d’y retrouver de telles similitudes entre deux mouvements au premier abord si éloignés.

a)Le coté religieux

La secte Falun Gong a été fondée par un certain Li Hongzhi.

Li Hongzhi

Li Honghzi est né en Chine en 1951 ou 52. Cette date de naissance est l’objet de controverses politico ésotériques entre la propagande du Falun Gong lui-même et le régime chinois. « Li Hongzhi a simplifié la méditation et les pratiques qui ont traditionnellement de nombreuses étapes et sont très déroutantes », a déclaré Ming Xia, professeur au Graduate Center de la City University de New York qui a étudié le Falun Gong. « En gros, c’est comme un fast food très rapide. »

Le statut du leader est quelque peu confus. li a déclaré plusieurs fois ne pas être une réincarnation de Bouddha et être un humain ordinaire. Et en même temps la propagande lui attribue des pouvoirs magiques.

L’enseignement, qu’il prodigue dans deux livres (le Zhuan Falun et son abrégé, le China Falun Gong), des vidéos, des conférences et sur l’Internet (1), est un cocktail abracadabrant de mystique traditionnelle chinoise remise au goût d’un pays qui découvre la modernité occidentale. Emprunts au taoïsme et au bouddhisme, animisme et alchimie s’y mêlent à des références pseudo-scientifiques venues de l’informatique ou de la physique quantique, mais aussi à la croyance aux extraterrestres, aux soucoupes volantes, le tout mis à la sauce d’une morale confucéenne puritaine (Li ne boit pas, ne fume pas, est fidèle à son épouse, etc.).

«Ce dont je parle peut vous sembler relever de la magie au début, parce qu’en Occident les capacités surnaturelles sont qualifiées de magie. Elles ne sont pas utilisées pour progresser vers l’Illumination, mais pour faire des tours et des spectacles» à la David Copperfield. Son «enseignement» s’accompagne de ces exercices de maîtrise du corps et du souffle que les Chinois appellent qigong. Il promet aux adeptes l’acquisition de «plus de dix mille pouvoirs surnaturels», de la clairvoyance (par l’ouverture d’un «troisième oeil» placé comme un écran de télé derrière le front) à la lévitation, en passant par la quasi-immortalité du corps.

Il pourrait devenir invisible. Il affirme dans l’un de ses écrits:

« Des examens scientifiques ont prouvé que mon corps émet des rayons infrarouges, ultraviolets, des ondes subsoniques, des rayons gamma, des forces magnétiques, et un bombardement de neutrons à des niveaux 80 à 170 fois supérieurs à ceux d’un être ordinaire. »

Les enseignements du Falun Gong soutiennent que les pratiquants peuvent acquérir des compétences surnaturelles grâce à une combinaison de pratiques morales, de méditation et d’exercices. Ceux-ci incluent, sans s’y limiter,précognition, la lévitation, la clairaudience, la télépathie et la « vue divine » (via l’ouverture du « troisième œil » ou « œil céleste »).

Précisons que le coté « gourou » de Li est total: lui seul s’attrbue le droit d’utiliser ces soit disant « pouvoirs ». Un adepte prétendant le faire serait exclu.

b)Le coté politique

Résumons: le Falun Gong a une vison résolument raciste, sexiste et conspirationniste de l’existence.

  • Raciste
    Li enseigne que le métissage produit des enfants imparfaits et des sociétés fragiles. Il affirme que les enfants métis sont « pitoyables » et « physiquement et intellectuellement incomplets ». Li a enseigné que chaque race sur terre correspond à une race correspondante dans le ciel, de sorte que ceux d’un héritage mixte n’appartiennent à aucun ciel et n’ont pas de dieux pour s’occuper d’eux. Le chef spirituel a également laissé entendre qu’il y a des implications économiques et politiques pour les pays où le mélange racial est courant. « Les dieux ci-dessus ne reconnaîtront pas une région où il y a une concentration de races mixtes, donc normalement les gens dans une telle région seront démunis et auront une vie difficile », a déclaré Li lors d’une conférence à Houston en octobre 1996.
  • Homophobe

Li a une vision particulièrement violente des homosexuels:

« Laissez-moi vous dire que si je n’enseignais pas cette Loi aujourd’hui, la première cible d’annihilation des dieux serait les homosexuels. Ce n’est pas moi qui les détruirais, mais les dieux. »

« Et savez-vous pourquoi la culture grecque antique n’existe plus ? Pourquoi les Grecs antiques sont-ils partis ? Parce qu’ils avaient dégénéré à ce point, et donc ils ont été détruits.  »

« Les homosexuels violent non seulement les normes que les dieux ont établies pour l’humanité, mais portent également atteinte au code moral de la société humaine. En particulier, l’impression que cela donne aux enfants transformera les sociétés futures en quelque chose de démoniaque. C’est le problème. Ce genre de destruction, cependant , il ne s’agit pas seulement de disparaître après avoir été anéanti. Cette personne est anéantie couche après couche à un rythme qui nous semble assez rapide, mais en fait, c’est extrêmement lent dans ce champ temporel. Encore et encore, on est anéanti d’une manière extrêmement douloureuse. C’est terriblement effrayant. Une personne doit vivre d’une manière droite, vivre honorablement comme un être humain. Il ne devrait pas se livrer à sa nature démoniaque et faire tout ce qu’il aime. »

  • Conspirationniste et anti science

Paradoxalement, le Falun Gong encourage les adeptes à s’intégrer dans les modes de vie des pays où ils le pratiquent, cependant certains de ses enseignements sont assez caractéristiques de dérives sectaires:

Les professeurs de Qi Gong et même ceux qui ne considèrent pas le Falun Gong comme une secte sont préoccupés par la croyance des adeptes que leur foi aidera à guérir la maladie.

« Le principal risque associé est le potentiel de négligence médicale. Cela reflète en partie les particularités des praticiens individuels », a déclaré Michael Langone, directeur exécutif de l’International Cultic Studies Association en Floride.

Pour Li les raisons des problèmes actuels mondiaux sont assez simples:

TIME : Pourquoi le chaos règne-t-il maintenant ?
Li :Bien sûr, il n’y a pas qu’une seule raison. La principale cause du changement de la société aujourd’hui est que les gens ne croient plus à la religion « orthodoxe ». Ils vont à l’église, mais ils ne croient plus en Dieu. Ils se sentent libres de faire n’importe quoi. La deuxième raison est que depuis le début de ce siècle, les extraterrestres ont commencé à envahir l’esprit humain, son idéologie et sa culture.

TIME : D’où viennent-ils ?
Li : Les extraterrestres viennent d’autres planètes. Les noms que j’utilise pour ces planètes sont différents. Certains proviennent de dimensions que les êtres humains n’ont pas encore découvertes. La clé est de savoir comment ils ont corrompu l’humanité. Tout le monde sait que depuis le début jusqu’à maintenant, il n’y a jamais eu un développement de la culture comme aujourd’hui. Même si cela fait plusieurs milliers d’années, cela n’a jamais été comme maintenant.

Les extraterrestres ont introduit des machines modernes comme des ordinateurs et des avions. Ils ont commencé par enseigner à l’humanité la science moderne, afin que les gens croient de plus en plus à la science, et spirituellement, ils sont contrôlés. Tout le monde pense que les scientifiques inventent par eux-mêmes alors qu’en fait leur inspiration est manipulée par les extraterrestres. En termes de culture et d’esprit, ils contrôlent déjà l’homme. L’humanité ne peut pas vivre sans science.

Le but ultime est de remplacer les humains. Si le clonage d’êtres humains réussit, les extraterrestres peuvent officiellement remplacer les humains. Pourquoi un cadavre gît-il mort, alors que c’est la même chose qu’un corps vivant ? La différence est l’âme, qui est la vie du corps. Si les gens reproduisent une personne humaine, les dieux du ciel ne donneront pas à son corps une âme humaine. Les extraterrestres saisiront cette opportunité pour remplacer l’âme humaine et, ce faisant, ils entreront sur terre et deviendront des terriens.

Lorsque ces personnes grandiront, elles aideront à remplacer les humains par des extraterrestres. Ils produiront de plus en plus de clones. Il n’y aura plus d’humains reproduits par des humains. Ils agiront comme des humains, mais ils présenteront une loi pour arrêter la reproduction humaine.

[…]

TIME : Comment voyez-vous l’avenir ?
Li :La future société humaine est assez terrifiante. Si les extraterrestres ne remplacent pas les êtres humains, la société se détruira d’elle-même. L’industrie crée une pollution atmosphérique invisible. Les microparticules dans l’air nuisent aux êtres humains. L’anomalie du climat d’aujourd’hui est causée par cette [pollution], et les humains seuls ne peuvent y remédier. L’eau potable est polluée. Peu importe comment nous essayons de le purifier, il ne peut pas revenir à sa pureté originelle. La science moderne ne peut pas déterminer l’étendue des dommages. La nourriture que nous mangeons est le produit d’un sol fertilisé. La viande que nous mangeons est affectée. Je peux prévoir un avenir où les membres humains seront déformés, les articulations du corps ne bougeront pas et les organes internes deviendront dysfonctionnels. La science moderne ne l’a pas encore compris.

Au début, tu m’as demandé pourquoi j’avais fait de telles choses. Je le dis seulement aux pratiquants, mais pas au public parce qu’ils ne peuvent pas le comprendre. J’essaie de sauver ces gens qui peuvent revenir à un haut niveau et à un haut niveau moral. La science moderne ne comprend pas cela, donc les gouvernements ne peuvent rien faire. La seule personne au monde qui sait cela, c’est moi seul.

Je ne suis pas contre le fait que le public le sache, mais j’enseigne aux praticiens. Même si le public le sait, il ne peut rien y faire. Les gens ne peuvent pas se libérer de la science et de leurs concepts. Je ne suis pas contre la science. Je dis seulement la vérité à l’humanité. Je conduis une voiture. Je vis aussi dans l’environnement. Ne croyez pas que je suis contre la science. Mais je sais que la science moderne détruit l’humanité. Les extraterrestres ont déjà construit une couche de cellules chez les êtres humains. Le développement des ordinateurs dicte à cette couche de cellules du corps de contrôler la culture et la spiritualité humaines et, en fin de compte, de remplacer les êtres humains.

D’ailleurs ces extraterrestres sont responsables du métissage et de l’immigration. Car Li Hongzhi enseigne que les êtres extraterrestres mélangent différentes races humaines dans le cadre d’un plan visant à dépasser l’humanité. Li dans « Enseigner la Loi à la Conférence en Suisse » dit que :

« La façon dont les êtres extraterrestres poussent les êtres humains à se libérer des dieux est de mélanger les races, ce qui fait que les êtres humains deviennent des personnes sans racines, tout comme les hybrides de plantes que les gens fabriquent de nos jours. Les Sud-Américains, les Centre-américains, les Mexicains et certaines personnes du Sud-Est Asie – toutes ces races ont été mélangées. Rien de tout cela ne peut échapper aux yeux des dieux. Les êtres extraterrestres ont fait des préparatifs assez poussés pour dépasser les êtres humains. « 

Enfin les enseignements du Falun Gong réfutent totalement la théorie de l’évolution et traitent la physique quantique comme n’importe quel enseignement New age de pacotille:

évolution et physique quantique

Mais sur le fond, que défend le groupe Falun Gong?

3) Falun Gong fait de la politique

a)Les médias de Falun Gong

La secte s’appuie principalement sur pas moins de 5 canaux:

le « Shen Yun » qui est sa vitrine « culturelle »,

le « Sound of Hope » (SOH) et

le  » Epoch Media Group » qui comprend « The Epoch Times » et le réseau de télévision « New Tang Dynasty« ,

Et enfin le « Shen Zhou studio »

Empire Falun Gong
  • Sound of Hope (SOH)

Les programmes radio du réseau SOH sont principalement en chinois ( mandarin et cantonais ).

Le réseau radio Sound of Hope a été co-fondé par Sean Lin et Allen Zeng.

La plupart de son personnel initial étaient des adhérents du Falun Gong qui ont offert leur temps et leurs services. C’était le dernier des trois médias à être mis en place, commençant ses opérations en juin 2003, soutenu par un réseau de bénévoles qui continuent à maintenir la programmation de la station. En 2005, le San Francisco Chronicle a rapporté que les conseils d’administration, y compris Allen Zeng et son équipe de 20 journalistes, étaient composés de pratiquants de Falun Gong.

SOH a son siège à San Francisco, en Californie, et possède deux activités principales. L’une sert les Américains d’origine chinoise aux États-Unis via AM / FM et l’autre dessert la Chine via la radio à ondes courtes . Chaque opération produit son propre contenu pour son audience.

La radio américaine a commencé à partir de KSQQ FM 96.1, KVTO AM 1400 pendant les heures de l’après-midi et du soir et est devenue la plus grande radio chinoise de la région, ajoutant KQEA-LP/KQEB-LP (96,9 FM, deux temps partagés licences) en tant que stations affiliées. Il propose des émissions d’actualités et de style de vie concernant les expatriés chinois locaux et couvre des questions telles que les élections, les débats politiques locaux, les sécheresses en Californie , le réaménagement de la ville de Cupertino et la pandémie de COVID-19 .

La radio américaine fournit également une programmation réseau à 14 radios FM affiliées en langue chinoise .

La radio chinoise diffuse en Chine continentale à travers plus de 100 stations à ondes courtes. Les programmes de SOH peuvent également être écoutés via le streaming en ligne et les applications mobiles.

SOH produit également des programmes vidéo YouTube . La chaîne YouTube 江峰时刻 comptait plus d’un demi-million d’abonnés en 2020.  SOH a fait équipe avec le rédacteur en chef d’ Epoch Times John Nania pour lancer le site Web d’information de droite America Daily sur americadaily.com:

L’expérience la plus audacieuse a peut-être été un nouveau site politique de droite appelé America Daily.

Aujourd’hui, le site, qui compte plus d’un million de followers sur Facebook, colporte une désinformation d’extrême droite. Il a publié des chapes anti-vaccins, un article affirmant à tort que Bill Gates et d’autres élites « dirigent » la pandémie de Covid-19 et des allégations sur une « foule juive » qui contrôle le monde.

Les e-mails obtenus par le Times montrent que John Nania, un rédacteur en chef d’Epoch Times de longue date, a été impliqué dans le démarrage d’America Daily, avec des dirigeants de Sound of Hope, un réseau radio affilié au Falun Gong. Les enregistrements sur Facebook montrent que la page est exploitée par le Sound of Hope Network, et une publication épinglée sur sa page Facebook contient une vidéo promotionnelle pour le Falun Gong.

Dans un communiqué, Epoch Times a déclaré qu’il n’avait « aucune relation commerciale » avec America Daily.

« Sound of Hope » a aussi lancé des applications iPhone et Android pour que les utilisateurs puissent écouter leurs programmes.

  • New Tang Dynasty

NTD a été fondée en 2001 par des pratiquants du nouveau mouvement religieux Falun Gong . La station met régulièrement l’accent sur la promotion de la culture traditionnelle chinoise , et consacre une vaste couverture médiatique aux problèmes des droits de l’homme en Chine, examinant les abus de pouvoir du Parti communiste chinois . Le nom a été choisi pour invoquer l’ancienne dynastie Tang que la société considère comme « l’âge d’or de la spiritualité et de la civilisation chinoises… connue pour ses normes morales élevées et ses réalisations culturelles sans précédent ».

La chaîne NTD

Depuis sa fondation, NTD s’est étendu pour inclure l’anglais, l’espagnol, le japonais , le français, le russe, le persan , l’ hébreu et plusieurs autres éditions linguistiques. Ses offres de contenu incluent les nouvelles et l’analyse, les arts et la culture, les voyages, les nouvelles de divertissement, la santé et le mode de vie et la programmation pour enfants. NTD a des correspondants dans plus de 70 villes à travers le monde.

NTD a commencé à diffuser par satellite en Amérique du Nord en février 2002. À l’heure actuelle, la couverture satellite de la station atteint l’Asie, l’Europe et l’Australie en plusieurs langues.

Le Christian Science Monitor en 2004 a appelé NTDTV « la première chaîne de télévision indépendante en langue chinoise aux États-Unis ». Le Wall Street Journal a déclaré en 2007 que NTD  « sert de plate-forme pour les dissidents pro-démocratie de la Chine, qui ont été déchirés par des querelles internes et le manque d’organisation ».

En 2005, les émissions de la station pouvaient atteindre 200 millions de téléspectateurs dans le monde, dont 50 millions en Chine continentale, selon un éditorial du Wall Street Journal .

En 2009, NTD avait un revenu de 5,3 millions de dollars, dont 2,4 millions de dollars provenant de 3 000 dons. En 2011, NTD comptait 80 employés, presque tous bénévoles.

En 2016, les revenus de NTD s’élevaient à 7,4 millions de dollars. En 2017, ils ont plus que doublé pour atteindre 18 millions de dollars, selon les rapports de « l’Internal Revenue Service » (le fisc américain) des États-Unis.

NTD a commencé à diffuser au Royaume-Uni et en Irlande sur Sky le 22 février 2021 sur la chaîne 190 (précédemment utilisée pour la chaîne MyTV ), puis sur la chaîne Freeview 271. Cela fait suite à la révocation de la licence de diffusion de CGTN par l’ Ofcom, une autre chaîne chinoise qui était diffusion au Royaume-Uni.

  • Epoch Times

Le journal, basé à New York , fait partie d’ Epoch Media Group  a des sites Web dans 35 pays mais est bloqué en Chine continentale .

Epoch Times s’oppose au Parti communiste chinois:

En 2009, le fondateur et leader du Falun Gong, Li Hongzhi, est venu s’exprimer dans les bureaux d’Epoch Times à Manhattan. Li est venu avec une directive claire pour les volontaires du Falun Gong qui composaient le personnel de l’entreprise : « Devenez des médias réguliers.

La publication avait été fondée neuf ans plus tôt en Géorgie par John Tang, un pratiquant sino-américain de Falun Gong et actuel président de la dynastie New Tang. Mais cela n’était pas à la hauteur des ambitions de Li telles qu’énoncées à ses partisans : exposer le mal du gouvernement chinois et « sauver tous les êtres sensibles » dans une prochaine bataille divine contre le communisme.

Ben Hurley est un ancien pratiquant de Falun Gong qui a aidé à créer la version anglaise de l’Australie d’Epoch Times à partir d’un salon à Sydney en 2005. Il a écrit sur son expérience avec le journal et a décrit les premières années comme une « campagne de relations publiques géante » pour évangélisez la croyance du Falun Gong en une apocalypse à venir dans laquelle ceux qui pensent du mal de la pratique, ou du bien du Parti communiste chinois, seront détruits.

« Leurs opinions ont toujours été anti-avortement et homophobes, mais il y avait plus de place pour les désaccords au début », a-t-il déclaré.

Hurley a déclaré que les pratiquants de Falun Gong voyaient le communisme partout : l’ancienne secrétaire d’État Hillary Clinton, la star de cinéma Jackie Chan et l’ancien secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan étaient tous considérés comme s’étant vendus au gouvernement chinois, a déclaré Hurley.

Ce type de couverture préfigurait l’adoption par l’agence de presse de théories du complot comme QAnon, la théorie globale selon laquelle il existe une cabale maléfique d’opérateurs de « l’État profond » et de « prédateurs d’enfants » pour abattre le président.

« C’est tellement pro-Trump », a déclaré Hurley, se référant à Epoch Times. Les fervents pratiquants de Falun Gong « croient que Trump a été envoyé par le ciel pour détruire le Parti communiste ».

Hurley, qui a écrit pour The Epoch Times jusqu’à son départ en 2013, a déclaré avoir vu des pratiquants occupant des postes de direction commencer à tracer des lignes de plus en plus dures sur les positions politiques acceptables.

Il a défendu le président Donald Trump aux États-Unis ;

un rapport de 2019 de NBC News a montré qu’il s’agissait du deuxième bailleur de fonds de la publicité pro-Trump sur Facebook après la campagne Trump.  Un ancien journaliste d’ Epoch Times qui a couvert la campagne de 2016, Steve Klett, a déclaré que ses rédacteurs en chef avaient encouragé une couverture favorable de Trump après avoir remporté l’investiture républicaine, et qu’ « ils semblaient avoir cette façon presque messianique de considérer Trump comme le leader anticommuniste. qui entraînerait la fin du Parti communiste chinois. » Après l’élection de Trump, Epoch Times a engagé Brendan Steinhauser, un stratège du Tea Party , pour tendre la main à plus de conservateurs et encourager l’administration Trump à s’opposer à la persécution du Falun Gong.

Promeut les politiciens d’extrême droite en Europe,

« Epoch Times Deutschland » a fait ouvertement la promotion de l’AfD et de PEGIDA. En France, le  Times donne une tribune sans entrave à Jean-Marie Le Pen, le patriarche de l’extrême droite française, et à sa fille, Marine, qui dirige le parti nationaliste fondé par son père. Après que des milliers de personnes se soient rassemblées contre l’antisémitisme en France plus tôt cette année, Epoch Times France a retranscrit une vidéo YouTube publiée par Jean-Marie Le Pen , qui pensait qu’un tel rassemblement n’était pas nécessaire. Plus récemment, le journal a rapporté que Le Pen, surnommé « le diable de la République », croyait – sans preuve – que l’incendie de Notre-Dame était un acte criminel .

Après que 51 fidèles aient été abattus dans une mosquée en Nouvelle-Zélande, le  Times a publié une chronique de Trevor Loudon , un fanatique anticommuniste basé à Christchurch dont les livres sur Barack Obama en tant que rouge secret ont attiré l’attention des conservateurs aux États-Unis dans le passé. Loudon a fait valoir que le tireur, Brandon Tarrant, n’était pas du tout un homme d’extrême droite mais plutôt un « national bolchevique », un curieux mélange d’idéologies nazie et communiste.

Les sites d’information d’Epoch Media Group et les chaînes YouTube ont répandu des théories du complot telles que QAnon et la désinformation anti-vaccin .  

Epoch Times a promu un éventail de théories du complot pro- Donald Trump et est connu comme l’un des plus proches alliés et défenseurs médiatiques de TrumpLe journal a bénéficié financièrement de sa promotion des complots de Trump, augmentant ses revenus de près de quatre fois au cours des trois premières années de l’administration de Trump (de 3,9 millions de dollars en 2016 à 15,5 millions de dollars en 2019) car il s’adressait aux plus ardents supporters de Trump. Supporters, à qui le journal s’est fait connaître via des publicités ciblées sur les réseaux sociaux.  La publication a défendu la théorie du complot Spygate dans sa couverture médiatique et sa publicité. Sur YouTube, les chaines Edge of Wonder d’ Epoch Media Groupvidéos  ont propagées à l’extrême-droite pro-Trump les théorie du complot QAnon , et embrassés de fausses allégations QAnon. Un rapport de NBC News a révélé que deux des hôtes d’ Edge of Wonder ont été respectivement directeur créatif et rédacteur en chef de la photo à Epoch Times . Le journal a fait la promotion des vidéos Edge of Wonder dans des dizaines de publications sur Facebook jusqu’en 2019.

Au cours des caucus démocrates de l’Iowa de février 2020 , Epoch Times a partagé une désinformation virale du groupe conservateur Judicial Watch qui a faussement prétendu avoir gonflé les listes électorales. L’affirmation, qui est devenue virale sur Facebook, a été démystifiée par les vérificateurs des faits et le secrétaire d’État de l’Iowa. Un expert des médias de Harvard cité par NBC News a déclaré qu’Epoch Times employait une « tactique de désinformation classique » connue sous le nom de « Trading Up The Chain » (échange en amont de la chaîne), dans laquelle les fausses histoires sont reconditionnées et repartagées.

Après la défaite de Trump par Joe Biden lors de l’ élection présidentielle de 2020 , Epoch Times a constamment cherché à remettre en question les résultats des élections. L’organisation a produit une vidéo de 93 minutes qui suggérait à tort une fraude généralisée dans le décompte ; une personne interrogée, l’avocat Lin Wood , a faussement allégué que la Chine avait acheté un vendeur électoral américain. Les versions de la vidéo sur YouTube, le site Web Epoch Times et NTD ont été visionnées des centaines de milliers de fois. Epoch Times a créé un réseau de sept nouveaux canaux YouTube pour diffuser la désinformation électorale et d’autres fausses allégations, y compris des mensonges sur l’ attentat à la bombe le jour de Noël de Nashville . Une seule des sept chaînes YouTube a révélé ses liens avec Epoch Times ou Falun Gong. Dans les deux mois et demi qui ont suivi leur création, les chaînes de désinformation ont récolté des dizaines de millions de vues et au moins 1,1 million d’abonnés. L’une des chaînes (« Eye Opener With Michael Lewis ») se présente comme un effort indépendant de l’hôte « et de quelques amis ». Après que les allégations fausses et trompeuses des vidéos aient été signalées, YouTube a supprimé plusieurs des vidéos conformément à la politique du site contre la désinformation électorale.

Le journal a contribué à faire connaître le rassemblement Trump du 6 janvier 2021 à Washington, DC, qui a conduit à la prise d’assaut du Capitole par une violente foule pro-Trump. Par la suite, l’un de ses chroniqueurs a suggéré que l’émeute était une opération  » sous faux drapeau « , et la chaîne YouTube liée à Epoch Times de Michael Lewis a fait écho au même mensonge, suggérant que l’attaque du Capitole a été orchestrée par  » antifa  » dans le cadre d’un « vieille tactique communiste ».

Couverture COVID-19 et désinformation

Epoch Times a diffusé des informations erronées liées à la pandémie de COVID-19 sous forme imprimée et via les médias sociaux, notamment Facebook et YouTube. Il a promu la rhétorique anti-Chine et les théories du complot autour de l’épidémie de coronavirus, par exemple à travers une édition spéciale de 8 pages intitulée « Comment le Parti communiste chinois a mis le monde en danger« , qui a été distribuée en non sollicitée en avril 2020  dans les régions des États-Unis, du Canada et de l’Australie. Dans le journal, le virus SARS-CoV-2 y est dénommé sous le nom de  « CCPvirus », et un commentaire dans le journal a posé la question, « la nouvelle épidémie de coronavirus à Wuhan est-elle un accident causé par la militarisation du virus dans ce laboratoire [de virologie de Wuhan P4] ? »  Le comité de rédaction du journal a suggéré que Les patients COVID-19 se soignent en « condamnant le PCC  » et « peut-être qu’un miracle se produira « .

Epoch Times ditribué au Canada

Le traqueur de désinformation NewsGuard a qualifié la page française d’ Epoch Times de « super-diffuseur » de désinformation COVID-19 sur Facebook, citant un article d’ Epoch Times suggérant que le virus avait été créé artificiellement.  NewsGuard a changé plus tard l’évaluation de l’édition anglaise d’ Epoch Times du vert au rouge.

Une histoire dans The Epoch Times du 17 février 2020, a partagé une histoire d’Internet qui a faussement allégué des rejets massifs de dioxyde de soufre des crématoriums pendant la pandémie de COVID-19 en Chine, spéculant que 14 000 corps pourraient avoir été brûlés. Une vérification des faits par l’ AFP a indiqué que la carte était une prévision de la NASA sortie de son contexte.

Une vidéo largement visionnée publiée par Epoch Times le 7 avril 2020 a été signalée par Facebook comme « en partie fausse » pour « l’hypothèse non étayée selon laquelle le SRAS-CoV-2 est un virus bio-ingénierie sorti d’un laboratoire de recherche de Wuhan ». La vidéo mettait en vedette Judy Mikovits , une militante anti-vaccination. Le vérificateur des faits « Health Feedback » a déclaré à propos de la vidéo que « plusieurs de ses principales affirmations scientifiques sont fausses et que ses faits, même lorsqu’ils sont exacts, sont souvent présentés de manière trompeuse ».

En 2020, le New York Times l’a qualifié de « machine de désinformation à l’échelle mondiale ». Epoch Times fait fréquemment la promotion d’autres groupes affiliés au Falun Gong, tels que la compagnie des arts du spectacle Shen Yun .

CONCLUSION

On le voit bien, être opposé, même farouchement au régime totalitaire meurtrier chinois ne suffit pas de faire de vous quelqu’un de respectable. Les ennemis de mes ennemis ne sont pas forcément mes amis pourrait on résumer.
Le groupe politico sectaire Falun Gong fait partie de ces sectes géantes mondiales, tellement puissantes qu’elles sont capables d’influencer les politiques nationales. Ce qui ne lasse pas d’être inquiétant. Le fait que le régime chinois utilise d’une répression monstrueuse contre cette association est largement utilisée par le Falun Gong lui-même pour sa propre propagande.

Auteur de l’article : Sutter Cane

Laisser un commentaire