20 juin 2014 | 5 vues | Anti-intox, Hoaxes officiels des droites extrêmes

NON les SDF ne sont pas uniquement des français

Le « système » favoriserait les étrangers tandis que les français resteraient dans la misère. Corollaire évident: les SDF sont tous français et on les laisse crever de faim.  Bien entendu, le fait de favoriser les étrangers paupériseraient les français qui se retrouveraient à la rue. Un des hoaxes favoris de l’extrême droite…
Illustré ici:

  • 1er point.

Pour un facho le fait de voir du « bleu/blanc/rouge » quelque part signifie « France », fût ce sur des chaussures d’un SDF.
Or, c’est une bétise.
Car cette photo proviens d’un blog…Russe et date de février 2001…

Et à quoi ressemble le drapeau Russe rappelez le moi, mmmhhhhhh????

A ça:

 

Autant dire que ce pauvre gars porte des chaussures aux couleurs de son pays: la Russie…
Détail non négligeable, cette photo n’illustre pas un article sur les SDF (du moins en partie) mais sur l’alcoolisme et les psychoses alcooliques

http://www.za4et.net.ru/referat/ssrts

 

  • Second point

La réalité à la vie dure. Si les étrangers francophones ne représentent que 6% des étrangers, ils représentent 40% des SDF.

 

La situation des étrangers francophones a de quoi inquiéter : alors qu’ils ne composent que 6% de la population française, ce chiffre monte à 40% chez les SDF.

 

Quand aux étrangers non francophones ils ne représentent « que » 18% des SDF (Sic Transit Gloria Mundi )

 

Parmi les 81 000 adultes sans domicile usagers de ces aides, 47 % sont de nationalité française, 18 % sont des étrangers non francophones (sources), 35 % sont des étrangers francophones. Un cinquième des sans-domicile étrangers sont nés en Europe (22 %). La part des étrangers parmi les sans-domicile est ainsi passée de 38 % en 2001 à 53 % en 2012. Elle est près de neuf fois plus élevée que dans la population de France métropolitaine. Cette hausse s’explique en partie par l’augmentation du nombre de demandeurs d’asile qui n’ont pas de place dans les centres d’accueil pour demandeurs d’asile (CADA) et s’orientent donc vers les services d’aide aux sans-domicile.

 

 

Quand au traitement de cette misère, là encore on est déjà dans la préférence nationale. Que ce soit dans le logement précaire:

Toutes formes de logement précaire confondues, 4% des ménages étrangers sont aujourd’hui dans cette situation, alors que moins de 1% des français ont recours à cette forme de logement. C’est le cas de 2,2% des asiatiques, de 2,3% des Turcs, de 4,6% des marocains, 7,1% des algériens et 5,6% des africains.
www.icare.to/franceimmigres.d

 


Ou l’accueil d’urgence:

Le Samu social de Metz fait le tri parmi les SDF et privilégie les Français

Ou même les logements sociaux:

http://www.debunkersdehoax.org/les-immigres-attendent-plus-longtemps-que-les-francais-pour-obtenir-un-logement-hlm-c-est-prouve

 

Autant dire que les fachos devraient se poser des questions sur leur volonté d’appliquer la préférence nationale au vu des résultats d’une politique…déjà appliquée en France…

Debunked !!!

 

 

Pour approfondir:

http://www.debunkersdehoax.org/preference-nationale-outils-de-desintox

http://www.debunkersdehoax.org/les-petits-et-gros-mensonges-de-riposte-laique-1

Auteur de l’article : Sutter Cane

Laisser un commentaire