10 février 2019 | 620 vues | "Tous des assistés !", Anti-intox

MetaTV et Novorossia: mensonges sur le don de sang et la Croix Rouge

Il existe tellement de façons de mentir… Du plus grossier, au plus subtil. Et parfois au particulièrement subtil. Et pour cela les organes de réinformation, pardon de désinformation de la fachosphère y sont passés maître. D’autant que ces organes de désinformation massive œuvrent de façon quotidienne. Contrairement à nous, ils ne sont pas tenus par des bénévoles soucieux de recherche et d’un peu de contextualisation, à défaut parfois de réalité tout court.
Non ces organes sont de véritables entreprises dont les participants gagnent leur croûte sur ces tissus de mensonges brodés patiemment, jour après jour, désinformation après désinformation. Au service de leurs idées, mais aussi parfois de relations très troubles avec des puissances étrangères qui partagent leurs options politiques. Et ces manipulations vont très loin dans leur optique de propagande.
Il est toujours assez croustillant que tous ces gens qui conspuent « l’étranger » soient les premiers à collaborer avec des puissances étrangères au nom de leurs idéologies sordides. C’est là que le terme de « Nationalistes » qu’ils s’attribuent prend tout son sens de Tartuffe.

Un bon exemple avec « MétaTV » qui date de la fin 2017 est totalement limpide à tous égards.
Voici l’affaire.
En décembre 2017, « MetaTv » publie un article qui ne peut que vous révolter à sa lecture:

Don de sang par la Croix Rouge par Meta TV
Don de sang par la Croix Rouge par Meta TV

La Croix Rouge revend le litre de sang à 270 euros minimum !

Allemagne Arte Croix-Rouge Économie France Guerre Migrants Santé Scandale publié le  par DOC MetaTV

Silence radio dans les média français. L’info se trouve dans la presse allemande dans un article de 2015. « Avec votre sang, la Croix Rouge gagne des milliards ! » titre le magazine Focus. Depuis 2015 faites le calcul du chiffre d’affaires réalisé, rien qu’en Allemagne, par la Croix Rouge ! En février 2017, c’est Arte TV de la rédaction allemande qui en remettait une couche sur les milliards réalisés par la Croix Rouge avec le sang ! Après la publication sur le scandale de l’aide humanitaire en France concernant Roxanne, Française de souche délaissée par la Croix Rouge française. Alors que cette dernière demande des dons aux Français, 1 euro par sapin de Noël vendu chez Lidl (compagnie allemande) nous découvrons les milliards réalisés avec notre sang !

Après avoir donné des dons à la Croix Rouge, donnez votre sang !

La Croix Rouge est une plateforme marketing et financière avant d’être basiquement humanitaire. L’organisation utilise des bénévoles gratuitement, en fait des idiots utiles du système et fait des milliards. L’info sortit dans le « Focus » n’est qu’une révélation de la pointe de l’iceberg Croix Rouge qui navigue dans l’océan des souffrances humaines à travers la France, l’Allemagne et le monde. La Croix Rouge rappelle l’organisation Amnesty International qui n’aide pas les parents et des enfants poursuivis par le système Gestapo du Jugendamt qui vole les enfants en masse dans le pays et dont les média taisent la réalité du terrain. Ayant effectué des recherches de longues années sur le vol des enfants en Allemagne, je me suis adressé à Amnesty International. « Les parents et enfants victimes du Jugendamt et de violations de leurs droits fondamentaux en Allemagne doivent contacter un bureau d’Amnesty International en dehors de l’Allemagne », répond le bureau d’Amnesty International de Berlin. Impossible pour un parent ou un enfant se trouvant dans les griffes du Jugendamt de contacter un bureau étranger. En outre, alors que je parlais de la situation de citoyens allemands à la recherche de solutions contre le Jugendamt à un stand d’Amnesty International dans la ville de Postdam, un stand où Amnesty demande des dons, les collaborateurs d’Amnesty ont appelé la police au lieu d’écouter des cas de violations des droits humains… Pour la Croix Rouge, c’est la même sauce : business, marketing, image, vente sur le dos de l’aide humanitaire. Il suffit de voir les commentaires outrés de collaborateurs de la Croix Rouge actuellement en poste sous le témoignage concernant Roxanne pour comprendre que ces idiots utiles ne remettront pas en cause leur exploiteur. Le pire est de voir ces bénévoles fermer les yeux sur les réalités des structures qu’ils aident…

Sandwich au beurre contre 270 euros de litre de sang.

La Croix Rouge s’enrichit avec votre sang. « Donnez votre sang » « collecte de sang dans votre commune »… la Croix Rouge est là pour récupérer la denrée précieuse en vous culpabilisant. La Croix Rouge et la Croix-Rouge allemande (en allemand Deutsches Rotes Kreuz ou DRK) sont des sociétés nationales du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge). En Allemagne, la Croix Rouge gagne 1 milliard par an avec le sang récolté. La Croix Rouge française fait la même chose contre un sandwich au beurre. Souvent des gens pauvres, des SDF étant contents de manger et d’avoir un petit rapport humain vont donner leur sang à la Croix Rouge, cette même Croix Rouge qui, comble de l’ironie humanitaire, les laisse dans la rue en se donnant une bonne conscience humanitaire en faisant des maraudes, comme ils disent, en passant et donnant une soupe brûlante pour mieux flinguer le pauvre dans le froid de l’hiver mais en ne donnant pas un hébergement comme nous avons pu le voir dans le cas concret sur Roxanne. Un SDF veut un toit dans un hôtel comme les migrants de Merkel ! et pas une soupe brûlante ! « Les hôpitaux achètent à la Croix Rouge le litre e sang à 270 euros minimu, c’est le prix du marché » dit « Focus » déjà en 2015 et rajoute « ce prix est plus chère dans les zones de guerre ! »… Le sang est un produit au même titre que le pétrôle. Un marché immense est là derrière le concept marketing de l’humanitaire de la Croix Rouge.

Les réseaux humanitaires construits par des humanitaires sont entre les mains de commerciaux. La matière première est la pauvreté, la misère et les guerres qui permettent de demander des dons en faisant tourner les slogans humanitaires des plateformes marketing.

D’autres façons de la Crois Rouge de s’enrichir sur le malheur des gens son évoquées ici.

Source : http://nrt24.ru/fr/news/la-croix-rouge-revend-le-litre-de-sang-270-euros-minimum

 

Le ton est donné: la Croix rouge s’enrichit honteusement sur le don de sang. Mais le canevas de cet article amalgame plusieurs autres « faits alternatifs » en amalgamant certaines choses , le tout pour faire passer d’autres messages.
Voyons voir ces autres messages plus ou moins subliminaux

  • Ces informations ne vous seront jamais dévoilés par les médias français.
    Corollaire évident: parce qu’ils sont complices… Les médias de réinformation vous révèlent les scandales du « système » et disent la « réalité », les journalistes « aux ordres » mentent pour leur propagande. En matière de renversement des faits, on a rarement vu mieux…
  • La Croix rouge réalise un juteux business avec les dons du sang. Ce sont deux médias « mainstreams » qui le révèlent « Focus » et Arte. Ce qui est parfaitement contradictoire avec la première assertion mais on est plus à une contradiction près avec ces gens là. Focus et Arte disent la réalité en Allemagne et les médias français mentent. Un point c’est tout.
  • Mais attention, il y a un sombre complot plus profond à la Croix rouge puisque si celle-ci aide royalement les migrants, elle démolit les allemandes de souche. On retrouve ici les ferments de la thèse complotiste et fantasmatique de Camus sur le « Grand Remplacement ».
  • D’ailleurs la Croix Rouge complote de façon généralisée contre les états, puis que celle-ci promeut « le système Gestapo du Jugendamt qui vole les enfants en masse dans le pays et dont les média taisent la réalité du terrain. » Fichtre!!!
  • Tout ceci n’est donc pas de l’humanitaire, mais juste du business. Avec des petits bouts de complot dedans

Ouch! Avec tout ceci la Croix Rouge est rhabillée pour l’hiver, vous ne donnerez plus jamais pour elle, comme à ces s…… de resto du cœur qui ne donnent qu’aux migrants. Et c’est là précisément tout le but…

Maintenant, voyons ce qu’il en est…vraiment. Et on reprend tout depuis le début.

1) MetaTV et ses sources fabuleuses

« MetaTv » n’est pas un inconnu pour les Debunkers. Nous les avions déjà épinglé  ICI.

Meta TV est une web TV. Elle a été fondée et animée par le fascistoïde Tepa, mais est pris en charge depuis 2018 par des membres de l’association Meta TV, aujourd’hui en conflit avec Tepa. Suite à ces conflits internes avec l’équipe de Meta TV, Tepa continue les émissions en renommant sa chaîne TEPA et ouvre le site Patriote.info pour remplacer ses activités sur Meta TV. Le slogan de Meta TV devient « Meta TV sans Tepu » (sic).
Meta TV a invité et fait causer de nombreuses personnalités de la fachosphère dont notamment soral, conversano, faurrisson, escada, hillard, jovanovic, reynouard, kemi seba, marion sigault, claire séverac, etc…
A cette lecture on suppose vite (et avec raison) que ce média doit être catégorisé dans la « soralosphère », et que l’ont peut aussi vite supposer quelle doit être la « ligne éditoriale » d’un tel média. Comme nous l’expliquons dans notre dossier sur les extrêmes droites, les centres d’intérêts de ce genre de médias sont: les complots des groupes de pression, des juifs, des francs maçons, etc…

Et comme quasi toutes les fachosphères elle possède un tropisme prononcé pour la Russie de Poutine (à part la fachosphère néo cons qui elle est proche des USA).
Le fameux Tepa (de son vrai nom Patrick D’Hondt) est un animateur dans la veine de toutes ses sortes de choses. Anciennement copain avec soral et d’autres figures de cette galaxie, il s’est depuis fâché avec eux pour tout un tas de raison qui n’ont, convenons en, absolument aucune importance. La fachosphère ressemble beaucoup à cet égard à une chronique ressemblant furieusement au magazine « Voici ».
On notera tout de même que l’équipe actuelle de Meta TV reproche à Tepa des soit disant détournements d’argents des fonds de l’association.  Avec ces gens là comme avec tous ceux qui approchent soral de près ou de loin les histoires d’argent ne sont jamais bien loin!
Le fond de Meta TV actuel ou de Tepa reste le même… Bouillie complotiste matinée d’antisémitisme…

gloubiboulga
gloubiboulga

Mais ne nous arrêtons pas là. On note que la source de ce « fabuleux article » est un site russe « NRT24 ». Késako?

NRT 24 sur la Croix rouge
NRT 24 sur la Croix rouge

NRT n’est pas un inconnu c’est un média pro russe et pro séparatiste de la république du Donbass. Il est ouvertement d’extrême droite et relaie la propagande du régime sans aucune critique. Bref une pravda poutinienne financée par un oligarque russe lié à Gazprom. On a vu mieux comme source indépendante…
Quant à l’auteur lui-même, un certain « Philippe Troadec » c’est un illustre inconnu (pour nous), il semble écrire régulièrement pour Novorossia divers articles fustigeant l’occident et à la gloire de Poutine. un obscur plumitif de la russofachosphère donc…

2) L’affaire proprement dite

L’article de « Focus » cité par MetaTv existe bel et bien.

Article de Focus sur la Croix rouge
Article de Focus sur la Croix rouge

Et en voici une traduction (traduction google malheureusement):

Environ 270 euros par litre Le paradis du don de sang: avec leur sang, la Croix-Rouge gagne des milliards

Chaque jour, des milliers d’Allemands donnent du sang. Ils le font pour aider les blessés et les malades. Les personnes donneuses vont généralement à la Croix-Rouge allemande, l’un des principaux organismes de bienfaisance.

Chaque don de sang vaut la peine pour la RDC. Avec la saignée volontaire, habituellement ½ litre de sang coule. Les coûts sont bas: les personnes donneuses obtiennent en guise de remerciement un pain au fromage. En vendant le sang, mais beaucoup d’argent dans la caisse: les hôpitaux paient un litre de près de 270 euros.

Le marché des dons de sang et de plasma en Allemagne est d’environ 1 milliard d’euros par an. Sur le plan international, il y a beaucoup plus d’argent: en particulier dans les zones de crise, la demande de dons de sang est forte.

Il n’est donc pas étonnant que la concurrence pour la RDC s’intensifie: les prestataires privés poussent le marché et attirent de plus en plus de donateurs. Ils amorcent souvent des primes, généralement 20 euros. Il y a toujours une marge élevée, même si il y a les coûts d’analyse et de stockage du sang.

C’est tout? Oui.
C’est tout de même un peu juste non?

Auteur inconnu, sources inconnues. Et quand à Focus on apprends ICI que c’est un média du stype Spiegel qui fait dans l’article court, sans recontextualisation ni éditorial et est classé…chez les néo conservateurs.

Mais rassurons nous Meta TV l’affirme, Arte dit exactement la même chose dans un reportage. Sauf que c’est faux. Dans cet article en allemand, Arte parle bien des problèmes de commercialisation et de rémunération du sang. Et il parle bien de la Croix Rouge en Allemagne. Sauf qu’à AUCUN MOMENT il ne dit que la Croix Rouge se fait des milliards sur ce marché! Au contraire il explique que le problème ce sont les compagnies américaines qui rémunèrent les donneurs et pourtant obtiennent des coûts de revient inférieurs.
D’ailleurs ce reportage d’ARTE a bien été diffusé en France et « l’établissement français du sang » (l’organe « officiel » français sur ce sujet) en conseille même le visionnage sur une de ces pages!

Reportage que voici, en deux épisodes:

On a vu mieux comme scandale caché par les médias français aux ordres…

Mais au fond cet article a t’il raison? Oui et non et c’est bien tout le problème.
En fait on pourrait le résumer ainsi: le prix indiqué est vrai SAUF que l’article de « Focus » (et donc de méta TV et Novorossia) oublie un léger détail: le don du sang, si il est effectué par des donneurs bénévoles à un coût de revient.
En raison de certains facteurs assez évident quand on y réfléchit trois secondes. Le coût du don de sang est composé de:

  • la publicité pour les dons
  • le prélèvement du sang,
  • la préparation,
  • l’examen de laboratoire
  • ainsi que le transport,
  • recherche et développement
  • les frais de personnel et de matériel engagés pour la collecte du don de sang.

Il ne faut pas oublier trois données:

-le sang n’est pas produit artificiellement

-les groupes sanguins complexifient considérablement les problèmes

-son recueil et son stockage nécessitent une grande technicité et du matériel

La Croix-Rouge allemande et l’Organisation mondiale de la santé adhèrent à des normes éthiques strictes en matière de don de sang. Cela inclut également le principe selon lequel les dons de sang ont lieu gratuitement.En règle générale, la Croix-Rouge allemande ne tire aucun revenu des dons de sang car elle effectue un travail caritatif. Ici, c’est le « principe de recouvrement des coûts » qui s’applique. Ainsi, les frais engagés pour la banque de sang seront facturés aux hôpitaux respectifs recevant le don.

En tant qu’organisation à but non lucratif, la Croix-Rouge allemande n’est pas autorisée à réaliser des bénéfices. Et il est possible de trouver sur le site de la Croix Rouge allemande ses comptes et ses coûts de facturation.

Coûts de revient du sang (site de la Croix rouge allemande)
Coûts de revient du sang (site de la Croix rouge allemande)

Où vont donc les 150€ restants?
Il ne faut pas oublier que la RDK (Croix rouge allemande) est une association à but non lucratif. En tant que telle, elle ne doit en aucun cas dégager des bénéfices. Ce qui ne veut pas dire qu’elle ne peut pas dégager des « réserves » qui devraient par exemple être utilisées pour l’achat de véhicules neufs, de bâtiments, l’entretien ou le remplacement des stocks, le paiement de certains employés, etc. C’est un grand classique des associations à but non lucratifs.
On sait très bien que certains abus, voire certains scandales ont vu le jour sur des pratiques absolument dégueulasses concernant ces « réserves ».
Sauf que ce n’est pas ce que relatent les articles de « Focus » et encore moins de « MétaTv » et de « Novorossia ».
« Focus » se contente de donner des chiffres sans en donner le contexte. C’est déjà assez minable au point de vue journalistique car interprétable de toutes les façons, voire les pires…Justement comme le font de façon volontaire « MediaTV et « Novorossia ». Ceux ci ne dénoncent pas un scandale survenu sur la Croix Rouge, non ils font oeuvre de PROPAGANDE en faisant croire qu’il s’agit d’une pratique dévoyée habituelle de la RDK. Le tout dans un but occulte complotiste d’enrichissement, et de complot sur le style du « grand remplacement ».
C’est parfaitement manipulatoire, mensonger et minable.
Ce n’est pas de l’incompétence, c’est de la manipulation pure et simple sur un sujet extrêmement grave qui mériterait mieux que les agissements de deux officines fascisantes!

3) Les petits « à coté »

Car ce n’est pas tout, au delà de la manipulation première gravissime, ils accompagnent le tout « d’à coté. »

  • La « SDF de souche » de Rennes

Affaire dans l’affaire, celle-ci montre la technique favorite de la « réinfosphère »: un exemple sert de règle générale. Le tout accompagné de petits bouts de racisme dedans. Qu’en est il? Un article à l’origine publié sur « riposte laïque », puis sur Novorossia, et rédigé par un certain »Olivier renault », plumitif de la fachosphère œuvrant sur ces deux organes de désinformation. Cet article s’intéresse au cas d’une dame de 50 ans, SDF, dans la région de Rennes. Celle ci comme de trop nombreuses centaines de milliers de personnes vit dans des conditions abominables à la rue (en l’occurrence dans une tente dans les bois).
On ne sait trop pourquoi l’auteur en vient à accuser la Croix Rouge locale de ne pas s’intéresser à son sort. Et donc par extension d’élargir l’accusation à l’organisation toute entière.
L’auteur s’appuie uniquement sur un entretien téléphonique avec un bénévole de l’association Rennaise. Inutile de le dire, impossible d’authentifier la discussion… Mais prenons pour hypothèse qu’elle soit vraie.
D’après l’article, le bénévole aurait dit:

« Il faut savoir qu’à la Croix Rouge de Rennes on ne s’occupe que des sans-papiers, des gens qui n’ont pas la nationalité française, des gens dans l’obligation de quitter le territoire français, pour les personnes de nationalité française et les personnes demandeuses d’asile, ce sont d’autres organismes qui s’en occupent « 

Et de là l’auteur de dérouler une sombre histoire de pseudo conspiration mondiale et de racisme « anti français ».
Non.
Ce qu’aurait dit cette personne c’est que « A RENNES, la Croix rouge n’est pas chargée des personnes de nationalité française » ET de préciser « et des personnes demandeuses d’asile »…Donc non française PAR DÉFINITION. On est un peu loin d’un « racisme anti français ».
Et oui.
Parce que la problématique de la misère est telle que les organisations s’organisent entre eux pour s’occupper uniquement de telle ou telle population. Semble t’il si absurde que la Croix Rouge Rennaise s’occupe en priorité des étrangers PUISQUE justement c’est une organisation internationale, alors que le sort de « Roxanne » serait certainement mieux géré par une association plus locale ou un CCAS?
Bon disons le le sort de la fameuse « Roxanne » hein… Ce genre d’officine fascisante, il s’en foutent à peu près autant que les « SDF étrangers ».
Le but est ailleurs: prouver le « complot » du « grand remplacement » et la complicité active de la Croix rouge. Le reste. Ce ne sera ni le premier, ni le dernier des hoaxes concernant les « SDF de souche ».
Rappelons au passage que contrairement à ce qu’affirme la fachosphère les étrangers ne sont pas mieux lotis dans cette matière. Et que le but de la fachosphère est de faire passer ces SDF étrangers pour des clandestins. Rien d’autres.

  • « le système Gestapo du Jugendamt »

On passera sur l’appellation de « Gestapo » par un média d’orientation antisémite. On connait la technique qui consiste à détourner le vrai sens du mot et à en amoindrir le sens.
Le « Jugendamt » (littéralement « office de la jeunesse ») est l’administration publique chargée de l’aide sociale, de la protection de la jeunesse et de l’assistance aux familles dans les pays de langue allemande.
Voici ce qu’en dit l’article:

La Croix Rouge rappelle l’organisation Amnesty International qui n’aide pas les parents et des enfants poursuivis par le système Gestapo du Jugendamt qui vole les enfants en masse dans le pays et dont les média taisent la réalité du terrain. Ayant effectué des recherches de longues années sur le vol des enfants en Allemagne, je me suis adressé à Amnesty International. « Les parents et enfants victimes du Jugendamt et de violations de leurs droits fondamentaux en Allemagne doivent contacter un bureau d’Amnesty International en dehors de l’Allemagne », répond le bureau d’Amnesty International de Berlin. Impossible pour un parent ou un enfant se trouvant dans les griffes du Jugendamt de contacter un bureau étranger. En outre, alors que je parlais de la situation de citoyens allemands à la recherche de solutions contre le Jugendamt à un stand d’Amnesty International dans la ville de Postdam, un stand où Amnesty demande des dons, les collaborateurs d’Amnesty ont appelé la police au lieu d’écouter des cas de violations des droits humains…

De quoi parle t’il???? On n’en sait rien, il faut aller chercher sur google pour voir que le fameux « Olivier Renault » est un obsédé d’un hypothétique complot sur le sujet.

Le "complot" du Jugendamt
Le « complot » du Jugendamt

Voilà, voilà… De plus en plus d’enfants sont confiés à des familles d’accueils, des enfants étrangers rentrent sur le territoire, DONC c’est un complot consistant à placer les enfants en « camps de rééducation » et à les « grand remplacer »…
Des preuves, des faits? Ah bah non pensez bien. Rien nada, queudchi.
Même « der Spiegel » cité dans cet article est plus disert:

Der Spiegel: enfance en danger en Allemagne
Der Spiegel: enfance en danger en Allemagne

On est assez loin du complot…

  • Et le reste?

Tout en bas de l’article, on trouve un renvoi à un site complotiste soralien bien connu nommé « crashdebug ».
Un long article développant une litanie de reproches sur la Croix rouge avec des références à « Alex Jones »… (on ne tousse pas) Le salopiot bargeot qui est allé tellement loin dans ses élucubrations dégueulasses qu’aujourd’hui tout le monde lui tombe dessus (et c’est tant mieux). On notera la citation d’un article de CNN qui si il donne la relation d’une controverse ne donne pas la lumière sur un complot généralisé de la Croix rouge!

CONCLUSION

Disons le les allégations de « Meta TV » et « Novorossia » (et celle de « crashdebug ») sont donc particulièrement grotesques. Mais ces gens là ne sont pas là pour vous informer…
Ils sont là pour vous imposer leur vision paranoïaque d’un monde corrompu où comme le dit « crashdebug » dans son article sur la Croix Rouge:

« La Croix-Rouge Internationale est une organisation-écran sous contrôle de l’élite dont le but réel est l’opposé exact de son but déclaré. »

Nous sommes là dans une application in vivo du livre dystopique, « 1984 » d’Orwell.

« La guerre c’est la paix, la liberté c’est l’esclavage, l’ignorance c’est la force. » – George Orwell

Car un des buts de ces gens est d’instiller la méfiance envers toutes les organisation qui tiennent un tant soit peu notre société. Rien d’autre. Loin de nous d’être angélistes et de penser que la Croix Rouge est imperméable à une quelconque corruption et un scandale éventuel. Sauf que là, ce n’est pas celà. Le but c’est de faire croire qu’il s’agit d’une organisation occulte, ayant des buts occultes et dirigée par une élite occulte. Ce qui n’est pas du tout le même propos et donc le même objectif…

 

 

 

 

 

 

Auteur de l’article : Sutter Cane

Sutter Cane

Laisser un commentaire