01 mars 2019 | 740 vues | "Les immigrés nous prennent tout", Anti-intox

Marine Le Pen à Caudry (2), nouvelle flambée d’intoxs au FN/RN

La grande confusion volontaire du Rassemblement National

Nous vous l’avions déjà dit, Marion Anne Perrine Le pen (dite Marine) ne fait pas dans la dentelle à l’approche des Européennes. Même à Caudry. Intox que nous avions démonté ICI. Et enfin intoxs qui avaient entraîné une flambée de réponses des facts checkers…Une volée de bois vert, bien méritée. De Libération à « 20Minutes« , en passant par  « La Voix du Nord » et bien d’autres…
Volée de bois vert qui ne l’a pas empêché de récidiver:

Communiqué Le Pen sur les migrants
Communiqué Le Pen sur les migrants

Qui lui a valu une deuxième fessée virtuelle et cette fois ci du Monde.
Et ce n’est pas fini.
Le FN/RN, dans sa grande tradition de Novlangue a instauré un nouveau cran dans l’ère de la « post vérité », depuis le show de Bardella, le candidat FN/RN new age aux Européennes:

Ce n’est donc guère étonnant que ce parti lance une série de visuels (bientôt en affiches?) sur ces intoxs… Infoxs que voici:

Le Pen ADA
Le Pen ADA

Voyons un peu voir ce qu’il en est. Réellement.

 

1) Faudrait accorder vos violons

En effet, il semble qu’il y ait des dissensions idéologiques au sein du parti car qu’avons nous trouvé? Ceci:

Le Pen ADA 2ème version
Le Pen ADA 2ème version

Globalement le même speech…Mais… pas les mêmes chiffres, et des infox en plus… Ca fait VRAIMENT amateurisme et jm’enfoutisme non?

2)Le « glissement »

Dans le communiqué, la Le Pen discourait sur « un » migrant, mais ne parlait plus de « migrant fraîchement arrivé » comme sur le twitt originel à l’origine de cet imbroglio:

LE PEN ADA
LE PEN ADA

Cette fois, on en revient au « migrant fraîchement débarqué »… Bon, on note.
Sauf que à nouveau, ce vocable de migrant se heurte à la réalité. Non, TOUS les migrants n’ont pas droit à une allocation. Le migrant lambda n’a droit… à rien. C’est le « demandeur d’asile » qui a droit à l’ADA. Nuance.
Sur les 250 000 arrivées annuelles, seuls 120 000 demandent le statut de l’asile. Ce n’est même pas 50%. Comme l’explique l’article du « Monde » ci dessus:

En 2016, on dénombrait 76 100 bénéficiaires de cette aide, pour un coût total de 307,9 millions d’euros pour les finances publiques.
[…]
Par ailleurs, il faut garder à l’esprit, avant toute comparaison, que l’ADA est une aide sociale temporaire. Elle n’est versée que jusqu’à la fin du mois qui suit celui de la décision de l’Ofpra sur la demande d’asile. L’ADA peut par ailleurs être suspendue ou retirée en cas de fraude ou de manquement à la loi de la part du bénéficiaire.

Deuxio nous voulons attirer l’attention du lecteur sur ce qui semble un détail: le terme « débarqué ». Ca n’a l’air de rien, mais c’est important. Rappelons le « Der Teufel steckt im Detail » (Nietzsche)=> « Le diable se cache dans les détails ».
Ce terme de débarqué signifie que l’on parle des « migrants » arrivés par bateau. DONC les vilains zarabes. Ou les vilains zafricains en général…. Ce qui veut dire que le FN/RN vise bien des populations en particulier. Et cherche à imprimer dans l’esprit du péquin de base et du militant d’extrême droite que le voleur, c’est le maghrébin, le noir africain.
On ne parle pas des autres. Car comme toujours la situation est NETTEMENT plus compliquée:

Origine des immigrés
Origine des immigrés

3) ADA ou « aide aux demandeurs d’asile »
De notre part c’est une boutade, le premier étant l’acronyme du second terme. Sauf que sur les visuels du FN/RN, ils font une différence dans le montant versé… On ne sait pas au nom de Zeus d’où provient cette différence…

4) Les choux , les carottes et les patates

C’est là que ca commence VRAIMENT à se gâter!
Vous vous souvenez sans doute de ce que nous disaient nos institu(trices)teurs que l’on ne peut pas ajouter tout et n’importe quoi. Sauf le FN/RN qui lui peut. Il est fort le FN.

  • Tout d’abord, il mettent en balance un « logement » réservé (toujours pour les demandeurs d’asile -et non « TOUS les migrants », même « fraîchement débarqués ») que l’on nomme sous le doux vocable de CADA. Qui équivaut à un logement, selon le visuel parce que la non plus on ne sait pas trop lequel choisir entre 480 et 600 €… Et ces calculs nous semblent surtout…faux. En effet en utilisant la même méthode de ces messieurs dames, en prenant le montant dédié aux CADA annuellement (296 millions d’euros), en divisant ce chiffre par les 120 000 demandeurs annuels d’asile puis par 12 (nombre de mois pour avoir le coût mensuel) on trouve non pas 600€ ou 484€, mais 205€… Ceci étant dit le mode de calcul du FN/RN nous semble tellement ésotérique que si un de nos lecteurs a une explication un tant soi peu logique: nous sommes preneurs.
  • Et du coté des retraités? Bah rien nada, walloup. Le FN/RN fait comme si de leurs cotés, ceux ci n’avaient droit à rien. Or c’est faux, et heureusement! Tout d’abord le retraité peut être propriétaire de son logement. Ca existe. Mais surtout ceux ci peuvent toucher des aides au logement qui couvrent tout ou partie du loyer. Dont la fameuse APL.
  • Ensuite quand le FN/RN parle de « logements » et d’hôtels, ne croyons pas qu’il s’agisse d’hôtels de luxe. Ou vraiment de « logements ». Ce sont des foyers. Les CADA sont des « centres d’accueil ». Un des objectifs est de regrouper ces demandeurs d’asile. Et ces centres sont souvent D’ANCIENS hotels. On est loin du Ritz ou du Martinez et ces gens dorment en dortoirs dans des conditions de vie spartiates.

5)AME et CMU

A nouveau, les concepteurs de ces visuels ont réalisé des calculs ésotérique avec des angles non euclidiens pour arriver à de tels résultats…
Tout d’abord c’est le deuxième visuel qui raconte le plus de craques.  Il prétend que un(e) retraité(e) qui touche le minimum vieillesse « paye sa santé ». C’est bien entendu ridicule et surtout faux. Il existe la CMU.
Le FN attribue donc un coût de 33€ par personne  bénéficiant de la CMU et 290€ pour l’AME….
Le nombre de bénéficiaires de la CMU est d’environ 6,37 millions tous régimes confondus en 2015, pour un coût d’environ 10 milliards. Soit 1569 € par bénéficiaire.
Pour l’AME, on dénombre en 2016, 310 000 bénéficiaires, pour un coût de 820 millions d’euros environ. 2645€ par bénéficiaire…

« Ah, ah… » vont nous dire les frontistes sur un air triomphant. Et bien en fait non. Parce que ce calcul est faux. En effet la CMU sert (pour simplifier grossièrement) de complémentaire santé à ceux qui ne peuvent en payer. Ce qui veut dire qu’une grosse part des soins est payé par le budget sécu « classique ».
Que peut on donc conclure?
Rien de ce calcul ni de celui des frontistes non plus…
Par contre ATD Quart Monde publie une intéressante étude qui mentionne que le coût annuel des soins d’une personne bénéficiant de l’AME est équivalent aux consommations moyennes des assurés en France.
Et pour conclure sur cette partie on rappellera que la CMU concerne la TOTALITÉ ds soins, alors que l’AME ne prend en charge que les soins urgent et vitaux. Le retraité français bénéficiant de la CMU est dont NETTEMENT mieux soigné!

6) Et pour conclure?

  • A nouveau le second visuel ajoute encore un infox en effet il précise que le retrait touchant le minimum vieillesse  « paye ses impôts ». C’est ridicule et grotesque. Une personne touchant un minimum vieillesse ne sera pas heureusement assujetti.
  • Les deux visuels parlent d’un « retraité ayant travaillé toute sa vie ». Il est tout de même bien rare qu’une personne dans ce cas doive faire appel à ce dispositif. Si sa carrière a été totale, il touchera sa retraite « normale ». Le minimum vieillesse s’adresse justement aux personnes ayant eu des problèmes dans leur vie pour constituer le nombre de trimestres de cotisations nécessaires. Voire si la personne n’a jamais travaillé. Mais si cette personne a travaillé, le minimum vieillesse est un « complément » de retraite, selon des modalités tout de même complexes et restrictives.
  • Les deux visuels « oublient » également un « léger » détail. C’est qu’il existe d’autres allocations dont peuvent bénéficier les allocataires français, comme l’ALS ou l’ALF (mais ce ne sont que des exemples).
  • Et cela semble tout… Pour cette fois.

CONCLUSION
Depuis le début du mouvement des gilets jaunes, nous avions vu le débat s’orienter vers les conditions de vie, le social, les inégalités, les institutions… Bref, ce qui est VRAIMENT important et non pas les obsessions de l’extrême droite. Ca ne nous manquait pas. Mais depuis quelques jours, entre cette histoire, le retour des femmes et enfants de Syrie, la cagoule de Décathlon et la nouvelle virginité d’Asselineau,  ca fait un moment qu’on avait pas lu autant de conneries. Si quand même…
Mais bon il faut comprendre, « Ah le printemps ! La nature s’éveille, les oiseaux reviennent, on crame des mecs… ». Bref nous revoilà parti dans des débats sans fin, sans queue ni tête, et surtout propices aux rumeurs les plus folles. Notre fond de commerce n’est malheureusement pas près de se tarir. Et comme en plus on ne touche rien dessus, imaginez notre joie…

Le RN/FN, 1er troll de France
Le RN/FN, 1er troll de France

 

 

 

Auteur de l’article : Sutter Cane

Sutter Cane

Laisser un commentaire