30 novembre 2020 | 458 vues | Anti-intox, Fausses citations

La fausse citation du Dr George Brock Chisholm, premier directeur de l’OMS sur un « gouvernement mondial »

Il court des citations sur internet. une des plus célèbres est la fameuse fausse citation de Churchill sur « l’antifascisme » que nous avions eu le plaisir de debunker les premiers.  Le principe est toujours le même: mettre une phrase qui souligne la véracité de ce que vous avancez par le principe de l’argument d’autorité d’une figure tutélaire indiscutable. Il y a plusieurs façon de le faire. Celle qui suit est un classique: mettre dans la bouche d’une autorité appartenant à une institution honnie pour « prouver » son propre propos qui se résume au pire à une théorie du complot ou au mieux à une argumentation pour le moins faiblarde.
En voici donc un nouvel exemple:

La fausse citation de Chisholm

On remarque de suite deux points essentiels décrit dans notre méthodologie pour repérer un hoax:

-Pas de source exacte
-Aucune références à cette phrase hormis sur des sites complotistes
Deux signes qui devraient nous permettre de classer immédiatement ce machin dans la liste des infoxs puants qui traînent sur le soit disant « Nouvel Ordre Mondial ».
A y réfléchir deux secondes, comment peut on imaginer qu’une personne aussi connue que George Bock Chisholm ait pu sortir cette phrase sans que des hordes d’historiens ou de politologues ne se soient penchés dessus et aient écrit à ce sujet?
Sauf si c’est un complot bien sûr.
Hypothèse plus probable imposée par le rasoir d’Ockham: cette citation est un faux stupide.

Et c’est le cas.

Certains sites donnent cependant une source: « The psychiatry of enduring peace and social progress » écrit en 1946 par Chisholm. Malheureusement, comme on peut le vérifier ICI, cette citation n’y apparaît nulle part.
La première référence de ce hoax provient d’un livre gloubi boulga complotiste. Un invraisemblable compendium de citations fausses, non vérifiées et de références diverses à des auteurs fascisants, voire néo nazi d’après guerre comme Robert Welch de la « John Birch Society« .

gloubiboulga
Un Gloubiboulga complotiste

Malheureusement ce groupe a laissé de profondes traces dans l’inconscient américain et certains politologues ont démontré que les idées de ce mouvement ont réapparu dans les années 2010, pour devenir le corpus du Trumpisme.
Ce gloubi boulga complotiste a été rédigé par un certain Ralph Epperson, conspirationniste bien connu, en particulier pour ses théories du complots anti maçonniques. Et c’est lui qui donne sa référence dans cet ouvrage « The Unseen Hand: An Introduction Into the Conspiratorial View of History, 1982″:

La première occurrence de la fausse citation de Chisholm

Et comme vous pouvez le constater, il donne comme source un journal le « Utah Independent ».
Problème: ce journal n’existe pas. Tout du moins en 1977. Il existe un « Utah Independent », journal mormon dans les années 1910. Et on trouve effectivement un journal du même nom dans une fraction mormone. Fraction qui est une émanation des mormons…membres de la « John Birch Society ». On tourne en rond. Rien ne tend à prouver que ce journal existait encore en 1977.
On sait que cette fausse citation sera réutilisée régulièrement par des ligues chrétiennes pro enseignement à domicile pour souligner les dangers de l’institution qui voudraient détourner les enfants de la « foi ».
En conclusion.
Si un de nos lecteurs trouve cette version du « Utah Independent », nous serions preneurs. Mais en tout état de cause, jusqu’à preuve du contraire, cette citation est bien fausse vu son absence totale de source.

Auteur de l’article : Sutter Cane

Sutter Cane

Laisser un commentaire