01 avril 2021 | 1303 vues | Anti-intox, Inclassable, Inclassables

Cancer et équilibre acido-basique pour les nuls, pardon pour les complotistes…

Comment les complotistes vous embrouillent les pinceaux sur l’équilibre acido-basique. Hoaxes en santé (8)

En 2014, nous vous expliquions déjà combien le « marché » du cancer était une marotte pour les complotistes.
Ca n’a guère changé.
Et un des sujets que l’on retrouve un peu partout sur les sites complotistes de santé, c’est l’influence de l’équilibre acido-basique sur le cancer. Bien nous direz vous et comment influencer l’équilibre acido-basique du corps. Pour un complotiste c’est facile, il suffit de boulotter par paquet de douze du citron ou bien du bicarbonate de soude.
D’où les centaines, les milliers de pages sur « les bienfaits du citron et du bicarbonate de soude ». Par des sites qui font plus que flirter avec les pseudos sciences et dont les références sont franchement…à l’extrême droite ou font la promotion de « leaders pseudo scientistes » comme Joyeux, Gilbert Crussol ou bien Scohy qui eux grenouillent à l’extrême droite parfois extrêmement violente.

Le tout présentant un discours digne du meilleur gloubi boulga pseudo scientifique entre cures de détox (parfaitement inefficaces), conseils de santé de grand mère qui ne mangent pas de pain, et des conseils carrément sectaires comme d’arrêter les trithérapies ou chimiothérapies, de pratiquer le jeune, boulotter du cru (coucou Casasnovas) ou bien ceci ou cela.  Mais en tout cas, comme les antivax qui se réfèrent souvent à Béchamp (voir notre article sur le sujet), ceux qui veulent acidifier votre corps se basent sur des travaux scientifiques passés.
Et pas n’importe lesquels, ceux d’un grand scientifique:  Otto Heinrich Warburg.

Ce médecin extrêmement compétent avait observé sur des cellules cancéreuses une concentration anormalement élevée d’ions lactates, l’un des sels de l’acide lactique. Or, cet acide est typiquement le résultat d’une fermentation. En 1924, Warburg en tira une hypothèse sur la formation de cellules cancéreuses : celles-ci tireraient principalement leur énergie de la fermentation anaérobie du glucose (glycolyse anaérobie) et par conséquent la présence d’oxygène ne serait pas nécessaire à leur développement. L’apparition du cancer serait due à un dysfonctionnement des mitochondries des cellules cancéreuses ; au lieu de le consommer, elles fermenteraient le glucose.

C’est ce que l’on a nommé « l’effet Warburg ».

Otto Warburg a émis le postulat selon lequel ce changement dans le métabolisme constitue la cause fondamentale du cancer, une affirmation désormais connue sous le nom « d’hypothèse de Warburg ». En conséquence, selon Warburg, l’induction d’un état d’acidification dans l’organisme serait incompatible avec le métabolisme des cellules cancéreuses et aurait donc des effets thérapeutiques sur les cancer.
Disons le, c’est une importante découverte et l’hypothèse est très séduisante. Sauf que les très nombreuses études qui ont eu lieu sur ce phénomène ont démontré que « l’effet Warburg » est considéré comme étant un résultat de ces mutations plutôt que leur cause.

Otto Warburg dans son laboratoire (date inconnue)

Warburg était un grand scientifique qui obtiendra le prix Nobel de médecine en 1931. Il a notamment déclaré:

« La science ne progresse pas parce que les scientifiques changent leurs idées, mais parce que les scientifiques bloqués dans des idées erronées meurent, puis sont remplacés. »

Citation dont feraient bien de s’inspirer nos complotistes qui préfèrent les hypothèses dépassées sous prétexte de « sagesse ancienne » indépassable, collectant ainsi un point « tradition », un beau sophisme:

Point tradition

Mais ce n’est pas tout.
Nos complotistes adorés ne se contentent pas de reprendre une théorie en partie obsolète. Il y ajoute:
-Des erreurs monumentales sur le fonctionnement de l’équilibre acido basique
-Et tordent la théorie de Warburg…
Qu’est ce donc que cette équilibre acido basique? Et bien pour résumer, c’est une des fonctions d’homéostasie du corps humain qui sert à réguler le pH du plasma. Et comme on le voit dans le lien cette fonction est assez complexe. Peu importe, pour nos bac +10 en vidéo youtube, il faut changer ce milieu afin d’éviter les cancers. Pourtant on sait qu’une acidité ou une alcalinité chronique du corps entraînent de graves désordres métaboliques.  L’acidose ou l’alcalose sont des situations graves pouvant provoquer la mort bien plus rapidement que le cancer lui-même.

Heureusement pour eux,  les techniques qu’ils emploient ne fonctionnent pas et heureusement.
Car pour le complotiste, modifier cet équilibre complexe est chose simple. Il lui suffit de consommer en grande quantité des citrons et le tour est joué. Sauf que ca ne marche tout simplement pas. Vous pourrez boulotter tous les kilos de citrons que vous voudrez, cet équilibre ne bougera pas d’un iota et c’est bien normal et évident.

De là la foultitude d’articles concernant ce sujet:

L’obsession de l’équilibre acido-basique

C’est même un hoax tellement courant que certains tentent de l’intégrer au coplot du moment, ici la pandémie de covid19:

La mode covid

Et c’est là que ca devient drôle.
La logique voudrait que, comme Warburg a pu démontrer que les tumeurs baignaient dans un milieu acide, il faudrait « alcaliniser » le « terrain » (les complotistes du milieu de la santé utilisent très souvent ce terme de « terrain » cher à Béchamp-voir au dessus). Et effectivement la majorité l’affirme.

Et attention, vous êtes privilégiés car tout ceci est un secret bien gardé!

Ceci est un Secret !!!

Tellement bien gardé d’ailleurs que ce n’est pas expliqué dans l’article (si, si) et qu’il faut aller voir les articles connexes proposés pour avoir une idée de cette raison:

Un secret tellement bien gardé..

Un grand classique… La médecine de « Big Pharma » cache cette découverte car clà lui permet d’écouler une fortune en anti-cancéreux qui eux ne « fonctionnent pas », bien entendu. Et au vu de l’article connexe (indiqué par le « 2 » de notre capture) on imagine bien avoir trouvé qui tire les ficelles de ce complot.

Quant au « secret », laissez nous rire.
Le phénomène qu’il a découvert est encore étudié aujourd’hui et a été une avancée dans la compréhension des mécanismes du cancer. En effet près de 18 000 publications ont été publiées sur la question de l’ATP et de l’effet Warburg entre 2000 et 2015. La plupart des fonctions de l’effet Warburg ont fait l’objet d’au moins une étude chacune. On a fait mieux comme « secret bien gardé » !!!

Mais il y a des « déviants » chez les complotistes. Et certains affirment (on ne sait pas trop bien pourquoi) qui aujourd’hui affirment que, au contraire, il faudrait consommer un régime acidifiant! Mais ce n’est pas grave, certains ONT LA FORMULE !!!!

Et la voici devant vos yeux ébahis:

Le gloubi boulga acido basique

Vous n’avez pas compris? C’est normal, ca ne veut RIEN dire.
D’autres ont même plus simple, il faut EN MÊME TEMPS manger du bicarbonate de soude ET des citrons… Et même « Sputnik » l’organe officiel de propagande poutinesque s’y met:

Bref du « yaourtage » en règle:

Opération yaourt

Mais la conclusion de tout ceci est que cela permet à un paquet de personnes de pouvoir créer des sites à l’apparence tout ce qu’il y a de plus respectable et officielle de recherche très sérieuse, mais aussi sans doute d’extraire une bonne quantité de brouzoufs à des patients désespérés:

Fric et respectabilité.

Auteur de l’article : Sutter Cane

Laisser un commentaire