Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Vautours de la désinformation sur Calais

Vautours de la désinformation sur Calais

 

Mike borowski l’ami du hoax à vomir (le glurge) a encore frappé.

Vous me direz, de la production de cette qualité, il en excrète beaucoup. Le label rouge du beurk. Il n’attend même plus un délai légal de décence pour lancer des ordures.
C’est qu’il faut bien vendre, pardon, bien vivre de quelque chose…. "L’ami" borowski ayant totalement échoué dans toute ses entreprises politiques se love maintenant dans un créneau porteur et vendeur. Le commercial de la désinformation qui pue.

 

meurtre Calais.jpg

 

De préférence sur l’émotion, et la douleur de son prochain.
En voici un nouvel exemple. On le savait, les charognards allaient être plusieurs sur cette affreuse histoire. Pensez donc, tirons chacun les marrons de l’opportunisme politique et de la propagande rance, yen aura pas pour tout le monde.

 

Justice Taubira : l’assassin de Chloé était condamné jusqu’en 2016 et interdit de territoire
De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
 134163 Vues
Ce mercredi la petite Chloé, fillette de 9 ans a été enlevé devant chez-elle, violée puis lâchement tuée par un repris de justice polonais condamné pour des faits d’extorsions avec violence et séquestration. Condamné en 2010 à six ans de prison, il est également visé par une interdiction définitive du territoire. Une mesure qu’il ne respectera pas, en continuant à errer à sa sortie de détention, voilà plusieurs mois, dans les environs de Calais.
Cette ordure devait donc théoriquement sortir de détention en 2016, mais le système judiciaire laxiste dont Mme Taubira en est la chef l’a fait libérer bien avant la fin de sa peine.
Encore une fois je vais attaquer Mme Taubira, puisque je le répète pour la énième fois que ses erreurs ont des conséquences sur la vie même des Français. En faisant de la non-prison et allégeant la politique pénale de notre pays, Mme Taubira joue avec la vie des Français. La petite Chloé n’aurait jamais dû perdre la vie si la justice n’avait pas décidé d’une libération anticipée d’un dangereux maniaque. Mme Taubira comme l’ensemble de la magistrature a du sang sur les mains, pas seulement celui de la petite Chloé mais aussi des 17 victimes des frères Kouachi et d’Amedy Coulibaly et de tous ces meurtriers récidivistes dont la seule et l’unique place est la prison.

 

Reprenons depuis le départ.

Ce mercredi la petite Chloé, fillette de 9 ans a été enlevé devant chez-elle, violée puis lâchement tuée par un repris de justice polonais condamné pour des faits d’extorsions avec violence et séquestration.

En langage de commercial facho, ça s’appelle poser les faits. On y ajoute des mots pour frapper le lecteur, du genre « lâchement »… Un assassinat peut-il être autre que lâche ?
Un repris de justice Polonais…
Intéressant. Pourquoi à ce moment-là notre borowski ne pose-t-il pas les choses comme il le ferait d’habitude ?
Imaginez un peu si cela avait été un meurtrier Maghrébin :

« Un criminel islamiste Algérien (ou Marocain/Tunisien ou autre)  sous l’emprise de la drogue »….

Ça aurait commencé comme cela.
Mais là non. Pudique colombe.
Aidons le :

« Un criminel  catholique, de souche Polonaise, blanc, sous l’emprise de l’alcool… »

 

Comme quoi le fascistoïde ne supporte pas la ressemblance. Et oui. Évoquer un tel tableau (qui serait pourtant justifié vu les grilles d’analyse habituelles de l’extrême droite) ferait que notre borowski se sentirait trop proche du criminel.... Par essentialisme.

 

Condamné en 2010 à six ans de prison, il est également visé par une interdiction définitive du territoire. Une mesure qu’il ne respectera pas, en continuant à errer à sa sortie de détention, voilà plusieurs mois, dans les environs de Calais.

Pas vraiment mister B.
Revenons sur son passé :

« Zbigniew Huminski est d'origine polonaise, né en 1977. Quand il revient en France, en 2009, c'est dans l'espoir d'intégrer la Légion étrangère.
.. mais avec son casier judiciaire, auréolé de nombreuses mentions tant polonaises que françaises, et bien qu'ayant brillé aux tests, sa candidature est rejetée.
 Il décide alors de rejoindre sa soeur, outre-manche. Il n'a cependant plus le sou en poche. Une fois à Calais, le 27 juin, il boit, jusqu'à présenter un taux de 1,08 gramme d'alcool pur par litre de sang... pas de quoi le déstabiliser car il boit beaucoup depuis qu'il est fort jeune.
 Il s'en prend alors à deux personnes, deux dames qui résident route de Gravelines. »

 

« La même année, il se livre à une série d'agressions avant d'être à nouveau arrêté. Interpellé en 2009, il est condamné en 2010 pour extorsion par violence et tentative de vol aggravé en récidive. Il est alors condamné à six ans de prison.
Remis à la Pologne, mais de retour en France
En mai 2014, il est libéré et remis aux autorités polonaises. Le tribunal de Varsovie avait sollicité "la remise de l'intéressé dans le cadre d'un mandat d'arrêt européen en avril 2010 pour des faits de cambriolage commis en l'an 2000, à Varsovie", selon le procureur.
 
Selon Jean-Pierre Valensi, le suspect a expliqué qu'il n'est revenu à Calais que "le matin-même [du meurtre], dans le but de se rendre en Angleterre chez sa sœur à Southampton. Il ne disposait cependant d'aucun titre de transport. Dans l'après-midi, il stationnait son véhicule rue Bossuet afin de consommer une bière. Une fillette [Chloé] s'approchait de lui pour l'arroser avec un pistolet à eau. Il l'empoignait (...) et la contraignait à monter à l'arrière de son véhicule." »

 

Donc définitivement non, mister B., cette personne est bien repartie en Pologne.

 

Cette ordure devait donc théoriquement sortir de détention en 2016, mais le système judiciaire laxiste dont Mme Taubira en est la chef l’a fait libérer bien avant la fin de sa peine.

Le point essentiel:

Non Mister B. Ce criminel a été condamné en 2010, après avoir été arrêté en 2009. Relâché en 2014, il a donc effectué 5 années de sa peine sur les six années prévues.
Rappelons deux choses :
- En 2010, Mme Taubira n’est pas ministre de la justice
- Et Miky ignore que la remise de peine est un automatisme en France si le détenu remplit les bonnes conditions...

http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/5555-la-remise-de-peine-calcul-et-conditions?hc_location=ufi

 

Les deux Gardes des Sceaux en 2010 sont successivement MAM (Michèle Alliot-Marie et Michel Mercier). Ministres UMP donc…
Et que faisait notre boro en 2010 ?

« Une investiture vécue comme une « magouille » par le chef de la section UMP de Saint-Ouen, Mike Borowski, qui a décidé de se présenter en dissident. »
[…]
« L’absence de la droite au deuxième tour serait d’autant plus « lol » que Mike Borowski, le fauteur de trouble, ne brille pas par sa modestie. Remarqué pour son goût immodéré du buzz – c’est lui qui a lancé le site « La Gauche m’a tuer » dont Twitter s’est beaucoup moqué pendant la campagne ou encore le délirant mouvement des « Jeunes Sarkozystes »  qui rémunérait à hauteur de 1 euro ses militants pour chaque nouvel adhérent coopté – il ambitionne aujourd’hui « d’avoir l’Assemblée Nationale comme une tribune pour [sa] vision libérale fédérale européenne. »
http://www.streetpress.com/sujet/34448-mange-merde-fiotte-dans-le-93-eric-raoult-se-lache-contre-un-dissident-ump#

 

Autant dire…un proche du pouvoir. Un de ceux qui faisaient la politique de l’époque. Y compris la politique pénale dont l’UMP s’est faite une « gloire ».

Pas moins de 8 lois pénales sous sarkozy ! A chaque affaire ou  fait divers sordide, une loi ! Une frénésie législative qui se solde par des échecs patentés :

 

 http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/election-presidentielle-2012/le-bilan-de-sarkozy/20111229.OBS7743/2002-2012-la-vaine-frenesie-de-sarkozy-sur-la-securite.html

 

Encore une fois je vais attaquer Mme Taubira, puisque je le répète pour la énième fois que ses erreurs ont des conséquences sur la vie même des Français. En faisant de la non-prison et allégeant la politique pénale de notre pays, Mme Taubira joue avec la vie des Français.

 

Non, mister Borborygme, nous venons de vous le démontrer par A+B. « Répéter pour la énième fois » un mensonge n’en fera pas une vérité.

 

La petite Chloé n’aurait jamais dû perdre la vie si la justice n’avait pas décidé d’une libération anticipée d’un dangereux maniaque.

La faculté des politiques de type totalitaire étonnera toujours par leur faculté non seulement à écarter leurs responsabilités, mais aussi à refaire l’histoire. Et au passage à changer cette histoire.

La « loi Taubira » a été promulguée en août 2014. Le meurtrier présumé de Chloe est sorti en mars 2014. Cinq mois avant. Et il a bien été expulsé vers Varsovie.

De plus comme l’explique Libération :

« Wauquiez serait avisé de se rappeler que ce qu’il appelle la «politique de remise de peine et de réduction automatique» ne date pas de Taubira mais d’une loi de 2004, votée sous la droite, donc. La loi du 9 mars 2004 a réformé le régime de la réduction de peine, en remplaçant les réductions de peine octroyées en fonction des preuves de bonne conduite du condamné par un crédit de réduction de peine (CRP), fondé sur une présomption de bonne conduite. »

 

Mme Taubira comme l’ensemble de la magistrature a du sang sur les mains, pas seulement celui de la petite Chloé mais aussi des 17 victimes des frères Kouachi et d’Amedy Coulibaly et de tous ces meurtriers récidivistes dont la seule et l’unique place est la prison.

« Meurtriers récidivistes » ? Rappelons quelques faits.

-Sous sarkozy, six lois sur la récidive. Réussites objectives= zéro

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20110125.OBS6918/recidive-six-lois-en-six-ans.html

-L’objet de ces lois est bien d’empêcher la RÉCIDIVE, c’est à dire non le comportement criminel récidiviste, mais la répétition du même crime, sinon on parle de "réitération".

-Or aucun des meurtriers cités n’avaient commis de meurtres ou viols avant la constitution des faits graves qui leur ont été reprochés. Autant dire qu’aucun n’aurait été touché par les lois sarko sur la récidive….

Il venait d’être condamné à une peine d’un an en Pologne pour des crimes commis là bas, mais pour une peine aussi courte la loi Polonaise ne prévoit pas de mandât de dépôt.

http://m.france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/2015/04/17/meurtre-de-chloe-zbigniew-h-venait-d-etre-condamne-un-de-prison-en-pologne-706845.html#xtref=http://m.facebook.com

 

Mais à la décharge (au sens propre et figuré) de borowski, ces maitres à penser ne lui donnent pas l’exemple.
Que ce soit chez les fachos bon teint du FN, ou à l’UMP, la charge est virulente contre Taubira, et l’espace Schengen.

 

Après tout Taubira est une femme…De gauche… Intelligente…et noire…. Vous ne pensiez quand même pas qu’ils allaient l’épargner ?
Quitte à raconter n’importe quoi, comme d’habitude.

C’est ainsi qu’à l’UMP, on sonne l’hallali :

"De son côté, la députée des Yvelines Valérie Pécresse a estimé qu'il fallait "revoir" les accords européens de libre circulation de Schengen. "Il y a un problème avec Schengen, on l'a vu pour les terroristes. Les terroristes se déplacent, ils reviennent du djihad, ils rentrent dans Schengen, ils peuvent se déplacer sans jamais être contrôlés. Là un interdit du territoire qui vient commettre un meurtre et un viol atroce sur le territoire français, alors qu'on sait que ce type était dangereux", a-t-elle déclaré sur BFMTV. Relançant une idée portée par Nicolas Sarkozy depuis sa campagne présidentielle de 2012."

Mais de l’UMP au FN, le chemin est étroit dans « l’argumentation » et la propagande mensongère.

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/04/17/de-wauquiez-au-fn-la-course-a-l-intox-autour-du-meurtre-d-une-fillette-a-calais_4617913_4355770.html

Bien sûr le fn rajoute une louche de mensonge :

 

Pour rappel, la double peine consiste à sanctionner un délinquant étranger à de la prison, tout en l'interdisant de territoire à sa sortie. Sur ce point, et dans le cas du drame de Calais, la présidente du Front national, qui a commencé sa carrière comme avocate, fait de l'intox. "Nicolas Sarkozy n’a pas abrogé la 'double peine' mais a modifié certaines dispositions à la marge. On peut regretter que M. Sarkozy l’ait présentée ainsi à l’époque, ce qui est faux. On peut regretter aussi que Mme Le Pen rebondisse sur un mensonge sans le vérifier", grince Me Maugendre, auprès de metronews.
Concrètement, la double peine a seulement été aménagée sous la précédente mandature : la justice conserve la possibilité de prononcer des peines complémentaires d’expulsion pour les "criminels étrangers. C’est d’ailleurs ce qu’a fait le tribunal de Boulogne-sur-Mer concernant le principal suspect en prononçant une interdiction de territoire français. Sauf que, dans ce cas précis, la peine a été annulée. Et pour cause, les faits pour lesquels le suspect a été condamné ne permettent pas en effet, légalement, son expulsion. http://www.metronews.fr/info/meurtre-de-la-petite-chloe-a-calais-les-raccourcis-du-fn/modp!sQoSAaDCVP50s/




CONCLUSION


Nous ne suivrons pas le Huffington Post sur le point argumentaire suivant :

 

« Le fait-divers a marqué les esprits et plusieurs personnalités politiques, notamment d'extrême droite, se sont empressés d'aller chercher une responsabilité dans nos lois et chez nos dirigeants politiques. Des jugements trahissant sur plusieurs points une méconnaissance du cas Chloé et de la loi. »

 

Au contraire. Les protagonistes de cette affreuse affaire connaissent la loi, et surfent en toute connaissance de cause pour faire de l’affect, du buzz médiatique.
C’est ignoble.
Ces gens là ne méritent pas d’être élus.
La seule conclusion qui est acceptable pour un politique tient selon nous en deux points :
- C’est une juge Polonaise qui résume ce point :

« Ce qui est arrivé en France est une tragédie immense. Mais la faute en incombe uniquement au criminel. »

 

Et le deuxième point :

 

Les Debunkers présentent leurs condoléances aux parents, à la famille et aux proches de cette petite fille.


17/04/2015
15 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2323 autres membres