Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

« Témoignage Restos du coeur » = bidonnage raciste !

4 février 2013

"Les restos du coeur sont, envahis d’immigrés qui s’y comportent comme de vrais sauvages''. "J'en suis témoin, j'ai travaillé aux Restos" 


"Témoignage Restos du coeur" :   bidonnage raciste !

Piqûre de rappel, car cette cochonnerie circule de nouveau.  

Une première version de ce « témoignage » ( parfaitement bidon, évidemment) situait la chose à Dijon :

Une seconde version (texte identique ) est située à Lyon. 
Pour essayer de faire plus  crédible, cette version est écrite  à la 1ère personne, et signée par  ''Catherine'' (aussi anonyme que bidon) avec mention des VRAIES coordonnées (usurpées) d’un magasin de vêtements de Lyon (Tendance Plus) .

 

Usurpation d’identité : le commerçant a fini par se fâcher, normal  : 

  http://www.leprogres.fr/rhone/2012/06/20/un-commercant-lyonnais-victime-d-un-mail-ordurier-sur-les-restos-du-coeur

Un commerçant lyonnais victime d’un « mail ordurier » sur les Restos du cœur

Le PROGRES . Publié le 20/06/2012

« Je reçois 300 appels par jour et même des visites à ma boutique, et j’en ai plus qu’assez ! ». Le gérant de la boutique de vêtements à l’enseigne Tendance Plus, avenue Gambetta (Lyon, 7 e) a même déposé plainte pour « usurpation d’adresse électronique et de nom ». Le problème : un mail qui circule, émanant d’une prétendue « Catherine » donnant comme référence la boutique Tendance Plus, son adresse et son numéro de téléphone, et qui fait part d’une « expérience » apocalyptique « de deux semaines de bénévolat aux Restos du cœur de Lyon ». La dite Catherine y dénonce l’attitude de « migrants » qui « se ruent sur la nourriture, sans rien respecter » avec moult détails. Le gérant assure ne connaître aucune Catherine ayant officié à son magasin. Du côté des Restos du cœur, on dénonce un « scandaleux canular ». « Cela fait environ six mois que ce mail ordurier circule, dans la France entière d’ailleurs ! », regrette Pierre Garel, responsable des Restos du cœur dans le Rhône. « Je demande à chacun de ne pas le transmettre car je pense que les envoyeurs cherchent à récupérer un maximum d’adresses », imagine Pierre Garel.



30/03/2013
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2650 autres membres