Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Tasin récupère le beurre rance des identitaires bretons

La page de désinformation "résistance républicaine" fait son beurre avec la haine. Et le mensonge. Nous l'avons prouvé de nombreuses fois.
En voici un nouveau:

 

Lycée breton.jpg

 

Reprenant la prose des identitaires/autonomistes bretons de "breizh info" ils poussent le vice jusqu'à ajouter une photo déjà issue d'un hoax de la plus belle eau des identitaires et consorts dont nous avions déjà démonté l'utilisation dans cet article:

http://www.debunkersdehoax.org/islamisation-des-collegiens-de-la-roche-sur-yon-exemple-de-la-technique-de-fabrication-de-hoax

Et sinon quelques mensonges rajoutés en sus et un petit appel à touiller la haine en appelant les lecteurs du torchon susdit à appeler le lycée.

Mais l'origine du hoax viens de Breizh Info" comme nous le disions plus haut et en voici le puant contenu:

lycée breton1.jpg

 

lycée breton2.jpg

 

lycée breton3.jpg

 

En résumé:

 

-Le lycée professionnel Ker Siam organise une visite dans la capitale pour une de ses classes
-Les excursions comportent une visite de la Mosquée de Paris, afin de sensibiliser les lycéens à la "lutte contre les discriminations" (intolérable pour tasin et les identitaires dont c'est le fond de commerce!!!)
-Des parents d'élèves se sont élevés contre cette visite, une famille menaçant de retirer leur enfant du programme.

-Une lettre a été envoyée au proviseur se plaignant que d'autres lieux de cultes n'ont jamais été visités, ceci signifiant une discrimination.

-Comme dans les lieux de culte, l'islam demande une séparation des hommes et des femmes, c'est une religion discriminante
-Une autre famille se plaint et menace que le voyage ne se fera pas
-La grogne est générale parmi les parents d'élèves
-Car ils ne veulent pas que leurs enfants soient "endoctrinés"

-Tasinette rajoute que la visite est "obligatoire" (voir le titre) sauf que déjà "breizh info" en publiant la note du lycée démonte cette assertion:

"Participation des élèves vivement souhaitée"
(et non obligatoire) - et oui les mots ont un sens, c'est même précisément pourquoi l'extrême droite en change le sens afin de créer une "novlangue" à sa sauce!

Allons droit au but car le démontage est fait en grande partie par les journalistes du journal "Le Petit Bleu " dans cet article:

http://www.le-petitbleu.fr/2014/01/09/vraie-ou-fausse-polemique-au-lycee-ker-siam/

et dont voici la reproduction de l'article.

Lundi 6 janvier, le site ‘breizh-info.com’ a publié un article intitulé « Le lycée Ker Siam de Dinan veut obliger ses élèves à visiter la Grande Mosquée de Paris » et qui a été très rapidement repris sur d’autres sites Internet.
D’après ce site d’informations récemment créé, « de nombreux parents d’élèves se plaignent d’un courrier reçu le 20 décembre dernier, dans lequel est détaillé le projet du ‘voyage pédagogique’ qui sera organisé du 12 au 16 mai prochain à Paris. Le programme comporte, en effet, dans le cadre de la « lutte contre les discriminations », la visite de… la Grande Mosquée de Paris. Plusieurs parents d’élèves ont manifesté leur opposition, certains envisageant même de ne pas envoyer leurs enfants si cette visite était maintenue ».
L’article se conclut par cette phrase : « Il semblerait que, dans cette affaire, l’équipe pédagogique n’ait pas pris la mesure de la grogne des parents d’élèves. Des parents qui n’entendent pas que leurs enfants soient endoctrinés ».
Le mécontentement des parents  ne semble pas s’être manifesté du côté du lycée incriminé. Véronique Lukic, proviseure du lycée de la Fontaine des eaux, qui a également en charge le lycée professionnel Ker Siam dit n’avoir été informée d’aucune contestation concernant cette visite de la Mosquée de Paris. 
Quoi qu’il en soit, la proviseure explique que la Mosquée n’est qu’un élément parmi d’autres du voyage pédagogique proposé à deux classes de première du 12 au 16 mai prochain à Paris. « Il comporte un programme très touffu qui touche à plusieurs disciplines scolaires dont celle du fait religieux. Outre le fait que la mosquée de Paris est un monument remarquable, le visiter est une chose tout à fait normale pour un établissement laïc au même titre que la visite de la basilique de Dinan que nos élèves ont déjà eu l’occasion de faire. Nous proposons cette visite – qui a déjà été organisée par le passé – pour ouvrir les esprits. »
Que répond-elle à l’argument de la discrimination évoqué par l’article ? « Dans le cadre de ce voyage pédagogique, les élèves étudient les questions de tolérance et de discrimination, les questions de séparation hommes/femmes et bien d’autres seront probablement abordées. »
Véronique Lukic déplore, en tout cas, n’avoir pas été contactée par des parents éventuellement mécontents. Elle a informé les professeurs concernés par cet article : « Ils ont été choqués qu’on puisse les accuser d’endoctrinement. »

Yann Vallerie appartient à un mouvement identitaire breton classé à l'extrême Droite.
Yann Vallerie appartient à un mouvement identitaire breton classé à l'extrême Droite.

Nous avons demandé à l’auteur de l’article, Yann Vallerie,  ce qui l’avait amené à parler du mécontentement de nombreux parents alors que l’établissement prétend n’avoir reçu aucune protestation de qui que ce soit. Le journaliste explique qu’un parent d’élève l’a contacté et lui a fait part d’une lettre qu’il aurait écrite le 28 décembre dernier à l’attention du proviseur adjoint de Ker Siam, M. Cristel. Or, mardi 7 janvier, M. Cristel nous affirmait n’avoir reçu aucune lettre de ce type ni avoir été sollicité par le média breton (1). D’autres parents sont-ils remontés contre l’établissement ? Oui, affirme Yann Vallerie qui dit en avoir contacté après avoir eu leur identité par l’auteur de la ‘lettre jamais parvenue à son destinataire’.

Pourquoi ce parent s’est-il dirigé vers le site Breizh Infos, créé en septembre dernier et encore confidentiel ?  Yann Vallerie répond que l’expression est pluraliste au sein de Breizh-Infos  qui regroupe cinq à dix collaborateurs dont un demi poste de salarié. Mais il admet aussi que ce web-journal se veut résolument à Droite et entend « taper sur la Gauche » qui détient quasiment tous les pouvoirs en Bretagne : mairies, conseils généraux, conseil régional. « Nous voulons proposer un autre ton que celui donné par les quotidiens bretons et parler d’une actualité que l’on n’a pas coutume de lire ailleurs. »
Il ne semble pas anodin de savoir que Yann Vallerie préside le mouvement Jeune Bretagne, dont il dit s’être éloigné faute de temps. Une distance qui doit être récente puisqu’en mars dernier, ce parti ‘identitaire’ participait, à Chartres de Bretagne à une réunion à laquelle étaient conviés des membres de l’organisation italienne néo-fasciste CasaPound, du syndicat nationaliste flamand NSV, du mouvement français d’extrême droite Riposte laïque et du Parti Socialiste Unitaire National-Européen  (Le Télégramme du 23 mars 2013). Ce jour-là, Yann Vallerie, « président de Jeune Bretagne » déclarait : « Nous sommes 227 et c’est un succès pour un tel rassemblement. »
Ces éléments ne sont pas négligeables pour comprendre le ton accusateur de l’article publié sur Breiz Infos qui titre que le lycée Ker Siam « oblige » les élèves à visiter la Grande Mosquée de Paris ; parle du mécontentement de « nombreux parents » et « d’endoctrinement » de la part des professeurs.
C’est sans doute ainsi que ce nouveau média entend “réinformer” le peuple en lui présentant « les faits, rien que les faits ».
Pierre-Yves GAUDART
(1) Yann Vallerie nous précise qu’il a tenté de joindre l’établissement mardi, au lendemain de la publication de son article sur le Web, afin de le compléter. Et il maintient qu’il a bien entre les mains, la copie de la lettre adressée au proviseur adjoint du lycée, élément que nous ne remettons pas en doute. Mais combien y-a-t-il de parents réellement mécontents ?

 

 

Aie aie aie.
En fait le lycée nous apprends qu'il n'a reçu aucune lettre, et que pas un parent ne s'est manifesté...

Autant dire que cet article des identitaires Bretons tombe à l'eau de façon profonde... D'ailleurs "Le Petit Bleu" montre de façon remarquable le lien entre l'auteur de l'article, les identitaires Bretons, et ce parfois sur un mode ironique qui nous a fait rire!

 

Plouf! font les identitaires et tasin à moins qu'ils nous démontrent vite qu'ils ont une lettre en leur possession, autrement cet article passera pour ce qu'il est c'est à dire un composé extrait du mot de Cambronne.

 

Plus précisément nous apporterons notre touche sur deux points.

a)     Les mosquées lieu de séparation des sexes

C'est vrai, mais il n'y a pas que l'Islam:
http://www.fr.chabad.org/library/article_cdo/aid/1470888/jewish/Sparation-la-synagogue.htm

Et la religion catholique est assez dure sur le sujet même si l'abandon de certains coutumes se fait sentir au cours des dernières décennies (dernières décennies seulement!)

Épître aux Éphésiens 5.22 à 5.28
« Soyez soumis les uns aux autres comme au Seigneur Jésus.
Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur ;
en effet, le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur.
Or, de même que l'Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses ».

 

L'ordination des femmes comme prêtres est toujours impossible (contrairement au Protestantisme) et la femme est toujours censée arriver vierge au mariage.

Quand à la séparation proprement dite elle est encore en place dans les églises Basques!

http://crdp.ac-bordeaux.fr/bardou/search.asp?idimage=C1587

églises basques.jpg

 

On imagine les discussions entre identitaires Bretons et Basques à ce sujet!!!

Et la séparation des sexes au sein des églises semble relativement récentes relevant plus de la coutume comme l'explique ce forum historique:

http://www.passion-histoire.net/viewtopic.php?f=26&t=23282

 

 Mais quand à la visite des lycéens à la mosquée de Paris comme le signale effectivement l'article du Petit Bleu la discussion sur cette séparation sera abordée et discutée. Et il nous semble que justement ce sera particulièrement intéressant à cette période:


http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/12/26/01016-20131226ARTFIG00351-guerre-des-sexes-a-la-mosquee-de-paris.php

 

b)     La petite histoire de la Mosquée de Pari

 

Nous conseillons à nos lecteurs de lire cet article extrêmement intéressant pour comprendre en quoi effectivement ce lieu de culte est un lieu adapté pour la "lutte contre les discriminations":

http://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_Mosqu%C3%A9e_de_Paris

Et entre autres la partie sur les Algériens Résistants à Paris et la protection qu'ils offrirent à certains juifs (entre 500 et 1500 selon les recherches).

Mais ca, les tasin et consorts ne peuvent l'entendre, leurs schémas idéologiques se situant plutôt du coté de ceux qui persécutaient ces résistants...



16/01/2014
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2555 autres membres