Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Syrie 3: Dreuz voit l'état islamique derrière toute les affaires mondiales

Et un petit "Dreuz" pour la route...

 

Qui s'éclate littéralement sur cet infaux:

dreuz.jpg

 

Boum! Un cargo d’aide aux « réfugiés » bourré d’armes et de munitions intercepté en Grèce

Je la sentais venir depuis le début, pendant que les naïfs européens les accueillent à bras ouverts.

Des containers d’aide aux « pauvres » réfugiés bourrés d’armes et de munitions ont été découverts dans un cargo, en Grèce, par une unité spéciale des gardes cotes au large de la Crète.

Les autorités ont identifié le cargo, Haddad 1. Il avait quitté le port turc de Iskenderun le 29 août et se rendait en Libye.

Les armes découvertes, sans aucun document douanier, devaient servir à l’Etat islamique.

Dormez tranquille braves gens, les médias sont là pour vous rassurer.

 

Explosif non?
En 7 phrases, un concentré de la propagande fascisante sur le sujet!

  • Théorie du complot en plein, avec des gens qui eux sont lucides et "savaient dès le début"
  • Humour vaseux à deux balles (c'est le cas de le dire)
  • "Réfugiés" et "pauvres", mis entre guillemets pour bien souligner l'évidence (selon la fachosphère) que les réfugiés Syriens ne sont justement pas des réfugiés et qu'ils ne sont pas "pauvres" (donc qu'il n'y a pas à s'apitoyer sur eux), corollaire évident ce sont: des terroristes-des immigrés économiques-des capteurs d'allocs-des musulmans barbares pret à tous pour islamiser notre monde occidental judéo chrétien, violer nos troupeaux et manger nos filles (à moins que ce ne soit le contraire).
  • Les "merdias" sont coupables de propagande.

 

Cerise sur le gâteau, la "source" provient de "Reuters", autant dire que cela fait "sérieux", irréprochable. Bon ok, c'est complètement contradictoire avec le complot des médias, mais on est chez "Dreuz" hein? On va quand même pas s'embarrasser d'une contradiction majeure!

Reprenons tout à zéro.

1)   Commençons par un petit point d'infos instructives.

D'où proviennent les armes que Daesh utilise contre notre belle civilisation occidentale?

1. La plupart des armes de Daech proviennent de Chine, de Russie et des États-Unis

Selon le rapport, deux des plus grandes sources d'armes des militants correspondent à des ravitaillements pris à l'armée syrienne qui possède une réserve considérable d'armes de fabrication soviétique et russe toujours réapprovisionnée, mais aussi à des ressources accaparées en Irak qui sont pour la plupart élaborées en Amérique du Nord.

Le compte rendu indique qu'environ 20 % des cartouches répertoriées peuvent être reliées à des fabricants aux États-Unis. De plus, il souligne que Daech utiliserait des "quantités importantes" d'armes confectionnées en Russie sous la marque Wolf et distribuées par les Américains aux pays alliés au Moyen-Orient.

Selon une analyse de ce compte rendu par le New York Times, la Chine, la Russie, l'Union soviétique aujourd'hui disparue, les États-Unis et la Serbie ont fourni plus de 80 % des armes présentes dans l'échantillon prélevé.

 

Oups. Les armes de l'état islamique proviennent donc:

-des USA, pays préféré de Dreuz

-ou alors de Russie, autre pays préféré du reste de la fachosphère

 

Pour un complot c'est un complot....

 

2)   Que dit exactement Reuters?

Vous pensez bien que si Dreuz cite Reuters, ce n'est pas pour rien, en plus de cette impression irréprochable, ils savent très bien que aucun de leurs lecteurs n'ira vérifier la source, et encore moins vérifier suivre la suite de l'histoire.

"Nous l'allons montrer tout à l'heure."

La dépêche de Reuters dit exactement ceci:

Les autorités grecques ont saisi un cargo transportant une cargaison d'armes non déclarées en route de la Turquie vers la Libye, ont déclaré mercredi. les responsables de la Garde côtière

Un garde-côte bateau de patrouille a arraisonné le navire mardi, 20 miles nautiques au nord-est de la Crète. Le cargo, avec un équipage de sept personnes et qui avait navigué du port turc d'Iskenderun, a été escorté au port d'Héraklion sur l'île.

L'ONU a imposé un embargo sur les livraisons d'armes à la Libye, qui est en proie à des luttes intestines.

"L'équipage du navire est interrogé et le contenu de ses conteneurs sera vérifié," affirme un fonctionnaire de la Garde côtière, refusant d'être nommé.

La garde côtière n'a pas fourni d'autres détails sur le genre d'armes que le cargo avait à son bord, ou de sa propriété.

Un porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères a confirmé les armes de fret inclus, mais a déclaré qu'il était pleinement documenté et était destiné à la police soudanaise. Le navire transportait également des matériaux de construction pour la Libye, a t-il déclaré.

"Si les enquêtes menées par les autorités grecques montrent que le lot va être réceptionné par d'autres que ceux indiquées dans la documentation, et si cela est partagé avec nous,  mesures pourraient être naturellement prises», a déclaré le porte-parole de ministère des Affaires étrangères Tanju Bilgic.

La Libye est divisé entre deux gouvernements rivaux se battant pour le contrôle, laissant un vide de sécurité étant exploité par les passeurs et les militants islamistes.

Bilgic déclaré que la compagnie qui était propriétaire du navire a été enregistré dans la ville de port grec du Pirée et que le navire avait commencé son voyage à Famagusta dans le nord de Chypre et avait également passé par le port égyptien d'Alexandrie. Il est venu à Iskenderun le 25 août et qu'il a quitté quatre jours plus tard, t-il dit.

La documentation du navire a indiqué qu'il devait se rendre à Misrata et Tobrouk en Libye, avant de revenir à Beyrouth, dit Bilgic.

(Reportage par George Georgiopoulos à Athènes et Tulay Karadeniz à Ankara, édité parMatthias Williams et Nick Tattersall / Mark Heinrich)

 

  • Nulle part question d'aide humanitaire...
  • Nulle part question de réfugiés, même "pauvres"
  • Nulle part question de l'état islamique
  • Gros doute sur le fait que ce soit un trafic d'armes puisque celle ci (dixit le ministère turc des Affaires étrangères):
Par ailleurs, le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères affirme que "les armes étaient référencées et qu'elles étaient destinées à la police soudanaise".

 

Là c'est carrément de la désinformation en freestyle....

 

Maintenant ne soyons pas naïfs, la possibilité que ce soit du trafic d'armes existe belle et bien, les journaux locaux Crétois se font le porte parole de cette possibilité:

http://www.cretapost.gr/183535/gia-defteri-imera-sinechizonte-i-erevnes-sto-ploto-oplostasio-tou-haddad1

http://www.cretapost.gr/184184/stin-ammochosto-to-klidi-gia-to-plioplostasio-haddad-i

(on vous laisse utiliser google traducteur, c'est laborieux, mais on comprend le sens des articles)

 

Mais Dreuz devrait peut être arrêter de jouer avec la peur.
On peu toujours rêver, eux ont un business d'agit prop à faire tourner!

 

 

 

 

 

 

 



17/09/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2316 autres membres