Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Syrie 15: 5 intoxs de l'extrême droite sur les réfugiés: "Breizh infos", "Valeurs actuelles" et autres...

Dans notre série des intoxs sur les réfugiés (Syriens ou autres) voici un condensé des dernières. La fachosphère suit et colle à l'actualité pour répandre sa propagande. C'est pourquoi chaque évènement, chaque faits, ou chaque moment de la vie d'un facho est productrice de gros et petits mensonges qui se répandent sur internet.
En voici cinq exemples.

 

1) "Breizh-infos"

 

Amnesty International a commandé un sondage sur le ressenti d'habitants de divers pays quant à l'accueil des réfugiés. Or mauvaise surprise pour les fachos, il ne correspond pas à l'idée qu'ils veulent faire passer sur internet. Les partis fascistes représenteraient le "pays réel" contre les élites qui complotent... Un très grand classique qui date des débuts de l'extrême droite.

 

Breizh infos anmesty.jpg

 

En résumé:

-Non en fait les gens ne veulent pas agir en faveur des réfugiés

-L'institut de sondage est louche (complot du "nouvel ordre mondial" en vue)

-La méthodologie de ce sondage est contestable

 

Les fachos ont toujours eu des problèmes avec les statistiques (bon ok, avec le français, l'histoire, l'économie, la philosophies, les sciences "dures", etc... tout en fait). Ils veulent que les faits collent avec leur idéologie quitte à les torturer et pestent quand des gens voient les faits et les analysent sans idéologie torturée de boucs émissaires et de complotisme.

 

  • C'est pourquoi dès le début, le titre de cet article trompe le lecteur. L'auteur de cette bouse ne peut pas accepter que 82% des français iraient contre leur idéologie. Il va donc titrer sur un détail de cette étude, oui nous insistons un détail, c'est à dire que seuls 9ù de ces 82% seraient près à accueillir des migrants à leur domicile...

Nous le disons toujours, la droite (et a fortiori l'extrême droite) résume l'aide à la charité.
La charité est de droite, la fraternité est de gauche.

La charité relève de la conscience de chacun, elle n'oblige pas chacun à un effort collectif de redistribution. Lorsque le fn parle "d'état fort", il pousse chaque mairie à faire un choix quand à l'accueil de migrants (pire il supprime les aides aux plus pauvres):

http://france3-regions.francetvinfo.fr/lorraine/moselle/hayange-fabien-engelmann-maire-fn-prive-de-local-le-secours-populaire-1097837.html

https://www.mediapart.fr/journal/france/dossier/les-villes-fn-la-loupe

http://www.leparisien.fr/mantes-la-ville-78200/mantes-la-ville-le-maire-fn-decide-de-boycotter-douze-associations-15-06-2015-4864311.php

http://www.huffingtonpost.fr/2015/03/27/robert-menard-communication-budget-beziers_n_6954000.html

Etc.


C'est parfaitement contradictoire, mais révélateur.
L'extrême droite veut un état autoritaire mais qui ne joue pas de la "fraternité", non plus de "l'égalité".
Il n'est pas question de charité individuelle mais de fraternité qui consiste à loger ces gens dans des structures adaptées.

 

  • L'institut de sondage "global scan" est louche puisqu'il est suspect d'idéologie "droitdelhommiste"... Appliquons ce raisonnement à d'autres.

L'Ifop est donc louche:

http://www.arretsurimages.net/breves/2014-06-10/Philippot-role-occulte-de-son-frere-sondeur-a-l-IFOP-VSD-id17549

 

Et donc "Breizh infos" est TRÈS louche:

 

« Breizh-info » c’est qui ?

Officiellement tout est clair, les noms des rédacteur sont accessibles sur le site [2] même, au nombre de quatre, un certain Phillipe le Grand ayant « travaillé pendant cinq ans pour un site d’information généraliste », serait donc le rédacteur en chef du journal, pas grand chose à en dire son nom m’étant inconnu.

Vient ensuite Yann Valérie, loin d’être un inconnu c’est un ancien du bloc identitaire, puis dirigeant et candidat Jeune Bretagne aux cantonales 2011 (où il réalise un médiocre 3,5%). A la disparition de cette organisation il rejoint Adsav-PPB… Sans étonnement nous retombons encore une fois sur un militant d’extrême droite.

Le troisième rédacteur est Louis-Benoît Greffe un « journaliste indépendant » ayant travaillé pour divers sites d’informations régionaux. En mars 2014 il s’est illustré par l’agression d’un prêtre de 82 ans à renfort de gaz lacrymo [3], dont il s’est justifié par un magnifique : « M. Givenchy [le prêtre agressé] embête le monde depuis au moins trois ans. Dans cette chapelle de catéchisme où l’on fume et l’on boit devant l’autel, j’ai vu une scène de théâtre où une femme déblatérait sur la vie, assise sur des water-closets. Il n’y a pas d’autres lieux pour ça ? »
Un fait divers qui trouverait tout à fait sa place dans la rubrique « La France orange mécanique », mais assez embêtant pour l’ancien adjoint à la sécurité du maire UMP d’Orléans, aussi lié à l’UDI (parti de centre-droit).
Il n’est absolument pas question de faire son procès sous quelques formes que ce soit, mais ça permet d’un peu mieux saisir une sensibilité politique, celle de la droite chrétienne réactionnaire.

Encore une fois derrière un média prétendument indépendant on retrouve un militant d’extrême droite, un autre ayant des liens avec l’UMP et ayant même exercé des fonctions politiques.

 

En janvier 2014, le journal Le Petit Bleu titre « Vraie ou fausse polémique au lycée Ker Siam ? ». À lʼorigine de la polémique, un article de Breizh-Info qui prétend que lʼétablissement de Dinan « veut obliger ses élèves à visiter la Grande Mosquée de Paris » et que « de nombreux parents se plaignent dʼune telle visite ». Contactée par Le Petit Bleu, la direction de lʼétablissement dément toute polémique : elle nʼa reçu « aucune contestation concernant cette visite de la Mosquée de Paris ». Rebelote en janvier 2015, mais cette fois-ci avec, à la clé, un dépôt de plainte contre Breizh-Info. Le site avait alors fait témoigner un enseignant (de façon anonyme) du collège Norange qui disait que lors de lʼhommage à Charlie Hebdo, lʼétablissement était « au bord de lʼémeute, chaque mot pouvant déclencher une guerre ». La direction de lʼétablissement, ne partageant visiblement pas la tonalité de cet article déposa plainte contre Breizh-Info. Télénantes écrit alors que « Yann Vallerie admet que sa rédaction nʼa pas tenté de recueillir dʼautres témoignages avant la publication de son article sur le collège de Saint-Nazaire. La multiplicité des sources étant pourtant une règle indissociable du travail de journaliste ». Plus récemment, alors que la commune de Sérent répondait à une sollicitation dʼune association quant à lʼaccueil de réfugiés dans lʼancien EPHAD de la commune, Breizh Info fait les choux gras de cet événement et, selon Libération « affirme que le projet […] sera financé par la Mairie ». Le maire dément dans le quotidien national, affirmant « Il est […] clair que la commune ne participera pas financement du projet ». Rien que les faits ? Il est permit dʼen douter.

 

Le CV bien nazillon et violent d'un de leur contributeur est décrit ici:

 

Yann Vallerie est à l’origine un supporter hooligan de Rennes au début des années 2000. Déçu par ses échecs de ce côté et par le KOP de supporter auquel il appartenait il a co-fondé un KOP de supporters rival, les Breizh Stourmer.
C’est à cette époque qu’il intègre Adsav-PPB. On peut alors considérer qu’il passe réellement au militantisme politique. Il y reste quelques années, où il fréquentera entre autre Boris Le Lay, exclu d’Adsav plus tard… parce qu’il était trop nazi ! Ce qui est quand même pas banal étant donné qu’Adsav est principalement constitué de skinheads nazis eux-mêmes, à l’image d’Eric Alhinc. Le Lay n’a pas changé d’un iota et s’occupe maintenant du site Breiz Atao.1 Là on est carrément dans le national-socialisme. Il y fréquente aussi potentiellement Gérard Hirel, qui à l’époque travaille sur un projet d’Organisation Bretonne du Renseignement visant à ficher leurs ennemis.2 Et bien sûr, déjà présent, Ronan «Kornog» Le Gall, qui prend le micro a toutes les récentes manifestations.
Les Breizh Stourmer sont dissous par arrêté préfectoral pour des faits de violence récurrents. Vallerie quitte Adsav vers cette époque. Pendant un temps il ne fait plus grand chose, puis réapparaît d’un coup vers 2009, lorsqu’il co-fonde Jeune Bretagne, une branche du Bloc Identitaire, avec Mickaël Prima et Philippe Milliau. C’est à cette époque qu’ils créent leur local Ti-Breizh à Guerlesquin. Fondée le 19 août 2008, Jeune Bretagne va essayer dès le début de camoufler ses réelles intentions grâce à un discours confus vaguement régionaliste. L’organisation prônait la « métapolitique ». C’est-à-dire : agir sur le long terme en diffusant des valeurs et grilles de lecture dans la société. Préparer la prise de pouvoir par tous les canaux possibles sans passer forcément par la tenue d’une position politique. Pourtant, très vite, le vieux fond raciste ressort, malgré une volonté certaine de le cacher. Les accointances avec le milieu foot ultra/hooligan d’extrême droite se perpétuent.
Après le fiasco du putsch tenté par Philippe Milliau à la tête du Bloc Identitaire et son éviction du parti, Jeune Bretagne devient indépendant. Puis il y a un putsch dans le putsch et Christophe Daniou, le bras droit de Vallerie revient au Bloc Identitaire avec la quasi-totalité des effectifs. Jeune Bretagne s’effondre en 2014. Il nous semble important, sans que ce soit exhaustif, de revenir sur quelques unes de leurs actions passées, son impact n’ayant pas été négligeable sur les dernières années.

 

Charmant!

 

  • Enfin la méthodologie

Ok la méthodologie de "Global scan" est étrange. C'est un "spécialiste de la communication" qui le dit. Qui? On ne sait pas. L'échantillon est insuffisant. Ah bon? 1000 personnes c'est insuffisant?
Mais alors pourquoi citer un sondage dans cet article qui utilise un échantillon de ... 1003 personnes...

(http://www.breizh-info.com/wp-content/uploads/2015/09/ELABE_BFMTV_OPINIONENDIRECT_020915-1.pdf )
On notera d'ailleurs que dans l'article de "Breizh infos" sur ce sondage, il n'est jamais cité de taille d'échantillon.
Voici la méthodologie et les résultats du sondage d'amnesty in extenso:

https://www.amnesty.org/en/latest/news/2016/05/refugees-welcome-survey-results-2016/

Le lien est en fin d'article.

 

 

2)  "Valeurs actuelles"

Une belle rumeur qui nous provient d'Allemagne:

 

VA.jpg

 

Cela commence TRÈS mal pour "VA" qui nous parle d'un "journal allemand", alors que "l'express.uk" est un tabloïd anglais...

 

express.jpg

 

Las. Nos collègues de Mimikama ont déjà debunké l'histoire. En fait la plainte provient D'UNE personne (est elle sincère?) et cette "prière" a été réalisée lors d'un cours de religion œcuménique pendant lequel étaient lus conjointement la prière musulmane et le "notre père".

 

http://www.mimikama.at/allgemein/inhalte-eines-schuljahresanfangsgottesdiensts/

 

Il faut savoir qu'en Allemagne, il existe des cours de religion, dont les notes comptent pour le passage en classe supérieure. Ils sont organisés par des congrégations religieuses et sont obligatoires lorsqu'ils sont mis en place. Ces cours dépendent des politiques de chaque "Länder".  L'Allemangne garanti pourtant la liberte de conscience, de croire ou de ne pas croire.

 

3) Pas de migrants au Portugal

Vieux fantasme de l'extrême droite, les aides seraient des "pompes aspirantes" pour l'immigration. Et ce fantasme est pourtant maintes fois démenti. La demande de migration est plus faible dans notre pays que dans d'autres nations européennes où pourtant, d'après l'extrême droite les aides seraient plus généreuses...

 

Portugal.jpg

 

 

Tout ceci relève du fantasme. Les migrants ont bien droit à des aides au Portugal, malgré l'inhumaine politique d'austérité:

http://www.cidadevirtual.pt/cpr/integra/guia_fr.html

Et le Portugal est très volontaire pour accueillir sa "part de misère":

http://www.la-croix.com/Monde/Europe/Le-Portugal-attend-toujours-refugies-2016-04-27-1200756202

http://info.arte.tv/fr/portugal-bienvenue-aux-refugies

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20160220.AFP7444/terre-d-emigres-le-portugal-voit-d-un-bon-oeil-l-arrivee-de-refugies.html

http://www.courrierinternational.com/article/portugal-recevoir-les-refugies-qui-veulent-vivre-avec-nous-grandir-avec-nous

4)  St Brieuc

Le facho lambda participe aussi à l'effort de la guerre de la propagande menée par la fachosphère, la preuve:

 

St Brieuc.jpg

 

Là aussi cela commence mal.

"20 migrants issus de la "jungle" de Calais sont arrivés, ce mardi soir, à Saint-Brieuc pour être hébergés à l'auberge de jeunesse."

[Donc ce n'est pas 30 mais vingt migrants et ils ont été accueillis par l'auberge de jeunesse, pas un hotel 4 étoiles! NDLR]
 
En attendant, ce mardi soir, le groupe a été accueilli avec un verre d'eau et une part de cake. Chacun reçoit aussi un trousseau de vêtements, composé d'une paire de baskets, d'un jogging et de chaussettes.

[Il est où le repas halal servi par un 2 étoiles?NDLR]

La photo n'a évidemment rien à voir:

http://younetspiegalevele.altervista.org/gorino-cronaca-strumentalizzazione-senza-piu-vergogna/?doing_wp_cron=1477916366.5132219791412353515625

Il n'y a pas de restaurants "deux étoiles" à St Brieuc:

http://restaurant.michelin.fr/restaurants/france/22000-saint-brieuc/restaurants-etoiles/

Quand au secours catholique de St Brieuc, on vous invite à les appeler pour proposer votre aide et demander ce qu'ils pensent de cet infaux!

5) "Bordeaux en colère"

Une petit page d'extrême droite locale qui nous en présente une si savoureuse qu'elle aurait pu faire l'objet d'un WTF !!

 

Bordeaux.jpg

 

Guère difficile à démonter, il suffit d'aller sur le site de leur "source" en bas de la page:

Bordeaux1.jpg

Voilà c'est un site parodique, l'info est donc satirique!!!

Debunked !!!

Pour en savoir plus:

http://blogue.som.ca/la-ponderation-des-donnees/

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Les-religions-a-l-ecole-allemande-_NG_-2004-06-09-500866

 

 

 



31/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2323 autres membres