Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

« Retraite automatique sans cotisation pour tous les immigrés » : bobard très répandu

16 février 2013

« Les immigrés de plus de 65 ans arrivant en France bénéficient automatiquement d’une pension retraite de plus de 700 euros quand bien même ils n’ont jamais travaillé ou cotisé… Un scandale au regard des pensions de misère que touchent certaines catégories socio-professionnelles ».

« C’est à se taper la tête contre les murs : il suffit à une personne d’au moins 65 ans qui arrive en France d’aller tranquillement frapper à la porte des services sociaux pour avoir immédiatement droit à 709 euros par mois, voire 1 157 euros si elle vit en couple. »   

( 21 janvier 2013, par un de nos plus gros fabricants  de hoax)


Marine Le Pen, février 2012 :

«Un étranger qui arrive dans notre pays légalement et qui a plus de 65 ans, s’il a gagné en dessous d’un certain montant, a le droit d’obtenir 750 euros par mois, alors qu’il y a des millions de retraités qui vivent avec 200, 300, 500 euros par mois.»


Nicolas Sarkozy, en mars 2012 :

« Je n’accepte pas que l’épouse d’un agriculteur qui a travaillé toute sa vie ait une retraite moins élevée qu’une personne qui viendrait à 60 ans en France pour profiter, sans jamais y avoir travaillé, du minimum vieillesse »


Voilà un classique de l’intox à but raciste très répandu par l’extrême-droite, et que le candidat Sarkozy avait donc repris à son compte durant la campagne électorale de 2012 : non contents d’être "assistés", les étrangers seraient mieux traités en France que les Français !

Avec leur propagande, les droites prennent vraiment les gens pour des imbéciles.

 

En réalité …   (voir par ex LIBERATION – Désintox, le 17 mars 2012 )

Il s’agit de l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA), le nouveau nom du minimum-vieillesse, destinée à assurer  un minimum vital , calculé à 777 euros mensuels  en 2012,  aux personnes  âgées de plus de 65 ans. 

Ce qui ne veut pas dire que tous  les allocataires touchent un chèque de 777 euros chaque mois : le dispositif consiste à compléter les revenus existants pour les faire arriver à ce montant qui correspond à ce minimum vieillesse. En moyenne, le montant de la prestation est d’environ 350 euros par bénéficiaire.

  • Un peu moins de 600 000 personnes en France bénéficient de cette allocation.
  • Parmi ces 600 000 personnes, âgées de plus de 65 ans,  percevant un complément de ressources au titre de l’Aspa, 70 000  d’entre elles n’ont  jamais cotisé pour leur retraite.
  • Parmi ces 70 000 personnes n’ayant jamais cotisé, 46 500 sont de nationalité française, 23 500 sont étrangers. Cette proportion d’étrangers  percevant le complément Aspa sans avoir jamais cotisé  est parfaitement stable depuis 2006.
  • Pour percevoir l’Aspa, il faut  avoir sa résidence principale en France, qu’on soit de nationalité française ou non.
  • Les étrangers hors Union Européenne doivent résider en France depuis au moins dix années.

 

En conclusion :

Bobard 1 : Non, la prestation Aspa n’est pas réservée aux seuls immigrés.  Chaque personne résidant en France, ayant cotisé ou pas, âgée de plus de 65 ans, peut percevoir ce complément de revenus, si ces ressources mensuelles sont inférieures à 777 euros.  Mais pour les étrangers, les conditions sont plus restrictives.

 

Bobard 2: Non, les immigrés  ne  touchent pas un minimum vieillesse  plus élevé que les « vrais français ». La règle est la même pour tous les bénéficiaires : garantir un minimum vital de 777 euros mensuels (pour une personne seule)

 

Bobard 3 : Non, les immigrés ne se précipitent pas en masse  en France quand ils ont atteint 65 ans pour percevoir l’Aspa : les étrangers hors UE doivent  avoir résidé en France durant au moins les 10 années précédentes et avec des papiers réguliers (sauf cas d’invalidité).

 
Et l’AME ?  (Aide Médicale d’Etat)

L’extrême-droite joue de la même opposition entre les Français et les étrangers à propos de l’Aide médicale d’Etat (AME). Ainsi , la leader du Front national prétend que « les clandestins bénéficient de soins à 100% alors que nombre de Français n’ont pas, eux, les moyens de se soigner« . Claude Goasguen, député UMP de Paris, et autre grand pourfendeur de l’AME, avait usé de la même rhétorique, affirmant :«Il n’y a pas de raison que les étrangères en situation irrégulière aient un avantage léonin. Ou alors, que tous les Français soient à l’AME !»

En réalité, l’AME est un dispositif permettant un accès aux soins de base aux étrangers en situation irrégulière ne touchant pas plus de 636 euros par mois. Il est absurde de présenter ce filet de sécurité comme un privilège dont les Français seraient exclus.

Les Français (ou les étrangers en situation régulière) dont les revenus sont inférieurs à 636 euros (le même seuil que l’AME) sont éligibles à la CMUC (couverture médicale universelle complémentaire), qui permet aussi une prise en charge à 100%, sans ticket modérateur.

 

MàJ du 01/06/2014

Nous trouvons en ce moment ce nouveau hoax:

poubelles espagnoles.jpg

 

Toujours la même tactique/ la photo qui frappe les esprits et n’appelle à aucun recul critique. Et pourtant....
Cette photo est tirée de forums/twitt espagnols:
https://twitter.com/BasuraDeEstado/status/275021716294598656/photo/1

Donc ce n'est pas une française...

Et surtout elle proviens de sites communistes ou "révolutionnaires qui s'indignent de la situation catastrophique de précarité des espagnols.
Autant dire que ce ne sont pas les fafs qui s’indignent de cela, et que cette pauvre dame ne les interessaient absolument pas lorsqu'elle n'avait pas été "naturalisée" française par la grâce de la propagande fasciste.
CQFD



01/04/2013
387 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2571 autres membres