Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Récupération des morts par le FN. Après Jaurès et Salengro, Léon Blum !!!

L'extrême droite a honte de ses références idéologiques et historiques. En bonne propagandiste, elle cherche à dissimuler son fond de commerce en ripolinant la devanture, et en cachant les marchandises. C'est la "dédiabolisation".
Dans cette otique, le FN tente une honteuse récupération de la personne de Léon Blum:

 

Sans titre.png


Un de ces tentatives similaires avait déjà été pointé, lorsque le Fn avait tenté de s'accaparer Jean Jaurès:

 

http://www.debunkersdehoax.org/l-extreme-droite-tue-jaures-une-troisieme-fois

 

et Salengro:

http://ribaut-pasqualini.avocat.fr/index.php?post/2009/04/13/%C2%AB-Salengro-aurait-vot%C3%A9-Front-National-%C2%BB-%3A-non%2C-ce-slogan-n%E2%80%99set-pas-un-poisson-d%E2%80%99avril.

 

Les trois ont eu pour particularité d'être persécutés par l'extrême droite...

Au delà de l'évidente manœuvre rhétorique qui consiste à faire passer des figures historiques de la gauche, de la cause ouvrière pour des soutiens de l'extrême droite, et donc à brouiller le message, ces slogans sont factuellement faux.

 

La photo de Léon Blum ainsi légendée : « Réduction du temps de travail, congés payés, démocratie sociale, Léon Blum aurait voté FN », telle est la dernière provocation du cercle Front National de Sciences Po. Il faut dire que l’extrême-droite y est coutumière du fait. Rappelons seulement, à titre d’exemple, la tentative rapidement brisée, du Gud au milieu des années 70, animé par Philippe Péninque (oui celui qui murmure à l’oreille de Marine Le Pen), d’organiser un meeting de soutien au régime d’apartheid, sous le slogan « l’Afrique du Sud, un pays où il fait bon broyer du noir ». Une provocation de plus, donc, mais révélatrice de la confusion ambiante autour de toutes les valeurs et idées politiques.

Une provocation et une double imposture. Le Front National veut convaincre de son côté « social », mais on cherchera en vain dans son programme les propositions en question. Réduction du temps de travail ? Il ne s’y trouve que des mesures permettant de rogner plus encore les 35 heures. Congés payés ? ces mots en sont absents. Démocratie sociale ? Il n’en est question que pour remettre en cause la représentativité des grandes centrales syndicales. 

Léon Blum qui se définissait comme « français, juif et socialiste » a toujours su reconnaître ses ennemis. Les nervis d’Action Française qui tentèrent le lyncher le 13 février 1936, les députés de droite et d’extrême droite qui le couvraient d’injures antisémites jusque dans l’hémicycle, le régime de Vichy qui le fit interner dès l’été 1940 avant de le livrer aux nazis qui le gardèrent deux ans en otage à Buchenwald. Faut-il alors rappeler la filiation historique du Front National, l’itinéraire de certains de ses membres fondateurs, passés par les partis de la Collaboration, la Milice et la Waffen SS, ou plus récemment les photos de certains de ses jeunes militants exhibant fièrement leurs tatouages aux armes de la Division SS Charlemagne, aux côtés de Marion Maréchal Le Pen ? 

Si l’on veut évoquer aujourd’hui la mémoire et l’œuvre de Léon Blum, il faut rappeler les réformes sociales du Front Populaire, les avancées de la Libération, et leurs suites, les conquêtes des luttes de 1968 et les premières mesures du gouvernement de Pierre Mauroy de 1981. 

Si le Front National peut se permettre maintenant une telle provocation, c’est bien parce qu’au PS aucune voix ne se lève pour se réclamer de Léon Blum. Aucune voix pour se référer aux valeurs fondatrices de la gauche, l’égalité, la transformation sociale, la démocratie. Mais que l’on se rassure. D’autres s’y emploient, activement.

Antoine Malamoud

Arrière petit-fils de Léon Blum

Diplômé de Sciences Po Paris 1978.

https://blogs.mediapart.fr/amd92/blog/210216/front-national-imposture-et-confusion


Oui le fn veut remettre en cause le temps de travail:
temps travail.jpg

 

Non le dialogue social ne sera pas respecté avec des syndicats "aux ordres" qui négocieront branche par branche"", autant dire qui réaliseront les désidératas du patronat:

 

syndicats.jpg

 

Enfin rien de rien dans le programme du fn sur les congés payés. Mais rappelons que le vieux le pen préconisait d'abolir les lois Auroux qui mettaient en place la cinquième semaine de congés payés....

Quid aujourd'hui du soutien du fn aux mouvements sociaux?
Rien sur les retraites, pire, Nicolas Bay, le secrétaire général du FN avait déclaré  «Nous n’avons jamais défendu la retraite à 60 ans. Nous avons défendu le principe des 40 annuités, ce qui est un peu différent.». Effectivement...
Aucun soutien aux ouvriers licenciés.

Et rappelons nous ce que déclarait le FN lors de la mort de Thatcher égérie de l'ultra libéralisme:

 

thatcher.png

 

C'est pourquoi aux Debunkers, nous voulons aider le FN à retrouver ses vraies marques et le rendre fier de ces vraies inspirations politiques, c'est pourquoi nous proposons plutôt ces affiches:

 

la france tranquille1.jpg

 

petain.jpg la france tranquille.jpg



Marine-Le-Pen-candidate-du-Systeme.jpg   10505615_1514316758803443_3172053885967308238_n.jpg

 

 

  12734250_650022405135665_8354076252619339064_n.jpg12717387_1037577989614366_3366963206603728415_n.jpg



 

Debunked !!!



21/02/2016
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2323 autres membres