Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Quelques questions sur la "nouvelle électrice" du fn passée à "l'émission politique" (France2)

Hier soir, jeudi 23 février 2017, la nouvelle émission politique de France2 -"l'émission politique"- invitait Jean-Luc Mélenchon. Au cours de cette émission, le candidat était confronté à une personne électrice du fn. Cette personne se présentait comme cafetière/restauratrice à Calais. Son entreprise ayant fait faillite suite aux saccages/présence des migrants.

le monde.jpg

C'est une histoire qui ,semble t'il a déjà été soulevé à Calais:

 

 

lvdn.jpg

 

Et effectivement, la page facebook du nouveau bar existe bel et bien.

 

sixties.jpg

 

 

Alors nous direz vous, où est le problème? Et bien notre attention a été attiré par des éléments discordants dans cette histoire et nos lecteurs ont attiré l'attention sur ces petits détails (dans lesquels se cache le diable comme vous le savez). Et tout ces détails nous amènent à nous poser quelques questions...

 

1) Une histoire qui a déjà fait le tour de la fachosphère

Et oui. Si l'affaire était connue à Calais elle ne l'était pas que là. De nombreux articles de la fachosphère en ont parlé. De petits sites , mais aussi des gros comme "égalité et réconciliation":

 

civilwar.jpg

 

 

doc.jpg

 

 

ER.jpg

 

Nous sommes allé "vérifier" un peu le profil de cette dame et rien ne nous a alerté sur l'appartenance de cette personne à des sites ou groupes de la fachosphère, soulignons le.

 

 

2) Cette dame n'est pas si "nouvelle" dans le vote fn

 

Et non. Comme le prouve ces captures, cette personne n'est pas une nouvelle venue comme électrice au front. Et plus grave, la télé le sait bien. La preuve.

 

le fig mag.jpg

 

 

le fig mag2.jpg

 

Cette personne est donc passé déjà à sainte téloche dans un reportage sur les électeurs fn. Reportage que voici:

 

 

3) D'autres affaires

 

Ce que l'émission politique ne dit pas c'est que cette dame a eu d'autres sociétés avant. Un de nos lecteurs nous informe que ce n'est pas la première affaire qui coule... Et effectivement...
Était-ce à cause des migrants également?

société.jpg

 

Et encore une autre:

 

C5dUIlJWgAAg5O0.jpg

 

Enfin, l'affaire du "phare" a eu d'autres soucis:

 

propriétaire.jpg

 

 

Deux cafés saccagés par vengeance

 

Endetté, un propriétaire calaisien s’en prend à son locataire, gérant du Purple, ainsi qu’à ceux du café-restaurant «Au pied du Phare» en vandalisant leurs établissements samedi matin.

Par Nord Littoral | Publié le 10/01/2015

 

Des cloisons de bois à terre ; des vitres brisées, des éclats de verre sur la porte… Les dégâts constatés par les gérants du café-restaurant Au pied du Phare, boulevard des Alliés à Calais, n’étaient pas la conséquence d’une forte bourrasque du vent qui a soufflé durant la nuit, mais d’une tempête humaine qui a déferlé hier matin aux alentours de 6 heures.

Valérie Gloriant et son compagnon, Thierry Démaret, n’étaient pas les seules personnes visées par cet excès de violence. Emerick Marmin, gérant du bar le Purple, rue Jean-Jaurès, était le premier à subir la colère du propriétaire des murs de son bar, à l’origine de ces actes de vandalisme.

Ce dernier connaît quelques soucis financiers. Il y a deux mois, une huissière de justice se rend au Purple pour rencontrer Emerick Marmin et lui indiquer que c’est par son biais qu’il devra désormais s’acquitter de ses loyers. Mais le propriétaire ne l’entend pas de cette oreille et réclame au gérant du Purple les montants des loyers déjà versés à l’huissière de justice. Ce que le jeune Calaisien refuse bien évidemment.

Vendredi midi, il entreprend de se venger. Disposant des clés de la porte de derrière du bar, le propriétaire dégrade les vitres en les peignant en blanc puis bloque la porte avec une grosse barre de fer, empêchant ainsi Emerick Marmin d’entrer dans son local : «  J’ai dû casser le contre-plaqué du bas de la porte pour pouvoir entrer dans mon bar  », raconte le jeune Calaisien.

Il décide de rester sur les lieux de crainte de voir débarquer à nouveau son propriétaire. Ce que ce dernier fait hier matin, aux environs de 6h. Armé d’un pied de biche, il frappe les vitres avec «  une violence inouïe et de façon très déterminée, ce qui était impressionnant pour une petite personne âgée d’une cinquantaine d’années  », dixit Emerick Marmin. qui fut blessé au bras droit durant l’attaque et coupé par des débris de verre.

Le propriétaire quitte les lieux à bord de son véhicule dès qu’il entend les sirènes des voitures de police. Il se rend boulevard des Alliés, devant le café-restaurant Au pied du Phare. La propriétaire est également la mère de l’associée d’Emerick Marmin. Pour se venger, il décide de saccager les vitres et la terrasse de l’établissement de Valérie Gloriant : «  Il n’a pas pu rentrer à l’intérieur. Heureusement, car il aurait pu tout casser  », explique Thierry Démaret. Là aussi, l’agresseur prendra la fuite avant l’arrivée de la police. Il ne sera pas interpellé : «  Il n’habite pas Calais. Nous irons l’interpeller chez lui où nous le convoquerons dans les prochains jours  », indique-t-on du côté du commissariat de Calais.

Emerick Marmin et les propriétaires du bar ont déposé plainte hier matin. Le Purple est fermé en attendant les réparations : «  C’est un manque à gagner », soupire le jeune gérant légèrement inquiet pour la suite : «  Il m’a dit avant de quitter précipitamment les lieux : «Ce n’est pas fini». Depuis vendredi, je dors dans mon bar pour protéger mes biens  ».

 Vincent PIHEN

 

Affaire du Purple ayant fait faillite également.

 

Et ce n'est pas tout! Dans cet article de "Nord Littoral", nous avons d'autres précisions:

 

NL.jpg

 

Des problèmes qui ne sont pas de la petite bière donc.

 

Et c'est toujours les migrants?

 

CONCLUSION -provisoire-

 

1) Une personne bien connue de la fachosphère

2) Une personne bien connue de médias télévisés

3) Des explications sur les migrants bien fragiles lorsque l'on regarde les autres éléments

Et encore nous avons passés certains détails factuels de son discours pendant l’émission.


On résume
Beaucoup de questions donc...

Et finalement assez peu de réponses.

Et une affaire probablement à suivre.

 



24/02/2017
24 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2501 autres membres