Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Quand Borowski de "la gauche m'a tuer" donne comme source un article démontant le hoax...

Ca devait arriver.
De deux choses l'une:

-Ou borowski a définitivement et irrémédiablement pété un câble

-Ou bien, il se fout tellement de ses lecteurs qu'il se lance un défi

On vous explique.
Spécialiste du marronnier d'extrême droite qui tache de façon caca d'oie, borowski de "la gauche m'a tuer" nous ressort son déroulé habituel de calendrier. Pour lui la vie se résume à:

-Janvier-épiphanie/galette des rois

-Printemps-vacances de Pâques

-Automne-vacances de Toussaint
-Noël et sapins
Entre les deux il va nous reparler indéfiniment du salon du musulman, des caravanes des roms et des primes des détenus. Une vie bien monotone en clair. Mais il faut bien manger! D'ailleurs, vous avez remarqué? Les pubs s'étalent encore plus qu'avant sur LGMT, pourtant, on croyait déjà être au summum!
Revenons à nos moutons, janvier approche donc, borowski va nous resservir le sempiternel hoax de Brest sur l'épiphanie.
BINGO!

 

épiphanie.jpg

 

http://www.donotlink.com/hqaf

 

Le canevas est très classique.
1) Je suis pas raciste, et très gentil
2) Les immigrés sont rien que des méchants, ils doivent se fondre dans la masse

3) Mais en fait c'est de la faut des gochiasses franmaçonnilluminaziessionsitosislamobobolchéviquesreptiliennes

4) Qui veulent rien qu'à détruire notre histoire, les traditions et les usines de cochonou

5) Mais vous inquiétez pas, on va gagner

 

Chiant à mourir...

 

En fait la seule chose intéréssante dans ce gloubi boulga de pensée sous fasciste, c'est la conclusion:

 

Je vais faire un parallèle avec cette histoire concernant les écoles brestoises. Nous avons donc un maire socialiste demandant l’interdiction du mot épiphanie dans ses écoles, évidemment tout cela justifié par le fait de la laïcité, et par respect des élèves musulmans.

C’est à se taper la tête contre les murs. Car comment expliquer une décision aussi idiote si ce n’est pas la volonté d’effacer notre patrimoine culturelle ? On dit souvent lorsque l’on n’a rien, il reste la culture. Visiblement même cet ADN national doit disparaître.

 

Amusant parce que notre borowski confond "culture" et tradition". Mais guère étonnant lorsque l'on connaît le trait d'esprit de Jules Renard:

"La tradition, c'est la personnalité des imbéciles".

Mais là où tout ceci deviens cocasse c'est que notre frère mikounet de la sainte propagande nous donne en fin d'article une source. Miracle.
Et qui mène vers ceci:

 

FI.jpg

http://www.franceinfo.fr/emission/le-vrai-du-faux-numerique/2015-2016/le-retour-de-la-rumeur-sur-la-galette-des-rois-brest-21-12-2015-08-29

 

...

 

Vous avez bien lu vous ne rêvez pas. L'article de borowski détaillant comment le vilain maire de Brest veux supprimer le mot "épiphanie" des écoles mène vers un article qui explique que tout ceci est une grosse manipulation depuis des années.
Si, si, vous pouvez vérifier.

On en est au point où borowski se fout tellement de ses lecteurs qu'il met un lien en source qui contredit exactement ses dires.... Non là on touche des sommets dans l'art de la manipulation....
On vous donne pour la bonne bouche le contenu de l'article source:

 

Le retour de la rumeur sur la galette des rois à Brest

LE VRAI DU FAUX NUMÉRIQUE par Antoine Krempf lundi 21 décembre 2015
Le retour de la rumeur sur la galette des rois à Brest © Capture d'écran Twitter

Plusieurs dizaines de messages affirment que la mairie de Brest a décidé de ne pas distribuer de couronnes aux écoliers de la ville qui trouvent la fève... par respect pour les musulmans. C'est faux.

"Les petits Brestois sont privés de couronne des rois !", voilà en substance les messages postés ces derniers jours sur Twitter et Facebook. La raison de cette décision municipale ? D'après un article publié sur le site de France 3, il ne fallait pas choquer "certaines communautés" car les couronnes en question comportaient l'inscription "épiphanie".

Sauf que... 

Cette histoire n'est pas récente puisqu'elle remonte à l'hiver 2013. A l'époque, la mairie de Brest avait effectivement décidé de retirer les couronnes qui accompagnaient la traditionnelle galette des rois dans les écoles de la ville. Une décision justifiée par deux raisons, comme l'explique cet élu municipal sur son blog.

Les couronnes du fournisseur de la ville comportait le logo de l'entreprise et la mention "bonne épiphanie". Or les entreprises sous contrat avec les collectivités ne peuvent pas faire de publicité sur leurs produits et elles doivent respecter la laïcité. A lui seul, le logo de l'entreprise était donc une raison suffisante pour retirer les couronnes. 

Mais le débat s'est donc focalisé sur la deuxième raison avancée par la majorité socialiste de la mairie de Brest. Les élus PS expliquent que le terme "épiphanie" est connoté religieusement, contrairement à l'appellation "galette des rois". "On parle d’ailleurs bien de Noël et non de la Fête de la nativité. Idem pour Pâques qui est la Fête la résurrection, sur le plan religieux", se défend l'élu local Thierry Fayret.

Ceci dit, des galettes des rois ont donc bien été servies aux enfants des écoles brestoises en 2013 et les couronnes ont été distribuées à nouveau en 2014.

 

 

Question donc reste posée.
Pétage de câble complet ou jmenfoutisme complet?

Debunked !!!

 

 

11051988_360396444168023_3848230396557055225_n.jpg



28/12/2015
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2320 autres membres