Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Monument aux morts de Levallois Perret: les Debunkers émettent de sérieuses réserves.

Une affaire qui s'est déroulée le 29 avril 2013, mais qui bat son plein aujourd'hui.
Malheureusement nous ne pourrons émettre une conclusion solide, mais nous allons tout de même remettre cette histoire de profanation dans son contexte.
Le 29 avril, Patrick Balkany fait état de graffitis inscrits sur le monuments aux morts de Levallois perret.

Levallois.jpg


-Contrairement à ce que relatent les sites de la fachosphère aujourd'hui, il n'y a pas eu un, mais deux, graffitis comme le montre notre photo.

Première manipulation, les sites fachos ne montrent que le "nique la France"...

-Le graffiti "oublié" de la fachosphère laisse plutôt à penser à un actviste anti militariste.

-Le graffiti repris par les sites d'extrême droite laissent plutôt à penser à une petite "caillera"....
Extrêmement contradictoire...

-Les couleurs des graffitis ne sont pas exactement les mêmes...

-Et enfin ce monument aux morts n'est pas un hommage à la guerre ou à l'armée. En effet, ce monument fut élevé au contraire pour décrire toute l'horreur de la guerre par la mairie de Levallois Perret, alors communiste en 1926:

http://www.monumentsauxmorts.fr/crbst_999.html

Le monument fût profané en 1926 par un activiste d'extrême droite...

Tout ceci ne colle pas... Alors si nous ne pouvons conclure avec certitude, nous pouvons tout de même émettre quelque réserves sur le caractère et le sens de cet acte.

-Un activiste d'extrême gauche ou anarchiste qui graffiterais un monument "pacifiste"? Bizarre

-Le même qui ajouterai un deuxième graffiti sans sens politique réel? Bizarre.

-Couleurs différentes des deux graffitis? Bizarre. (mais peut être explicable par exemple par l'angle de vue de la photo, nous n'excluons rien)

Nous ne pouvons que conclure sur la manipulation manifeste des sites d'extrême droite qui en "oubliant" sciemment" le deuxième graffiti font en sorte de l'attribuer à un acte "francophobe". Le graffiti anti militariste ne collant pas du tout avec le premier.

Alors?
Deux personnes différentes taguant le monument? A deux moments différents? "False flag" d'extrême droite?
Impossible de le savoir, mais nous nous permettons d'émettre de sérieux doutes.

Nous entamons une enquête plus en avant...

A SUIVRE DONC...



13/08/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2417 autres membres