Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

" Même la rédaction du Nouvel Obs est en colère contre Hollande et lui écrit une lettre" : signature usurpée

7 avril 2013
 

"Nouvel Obs, les journalistes ont osé !!!  

Après l'élection de Mitterrand il a fallu attendre 1982 pour voir fleurir sur les pare-brise des voitures des macarons où on lisait "JE SUIS UN CON J'AI VOTE MITTERRAND" !  

Après six mois de Hollanderie  le Nouvel Obs écrit : 

 

Monsieur Hollande.   

Je ne vous appelle pas par votre titre, car, sauf le respect que je vous dois en tant que citoyen, je ne vous considère pas comme mon président. ......................" 

 

En réalité : la Rédaction du Nouvel Observateur n'a pas signé cette prétendue "lettre à F. Hollande" 

Le démenti , contre-hoax, du Nouvel Obs, paru le 3 janvier, était très clair. Pourtant, en mars, en avril encore, les faussaires continuent à publier leur grossière intox, continuent à la diffuser par courriels. 

( merci,  au passage, aux assistants-Debunkers qui nous ont alerté)

Voir le Nouvel Obs. com, le 3 janvier 2013 :
 

Lettre à Hollande : la mise au point du "Nouvel Obs" 
De nombreux lecteurs et internautes se sont étonnés de la diffusion sur un blog, depuis quelques semaines, d'une lettre soi-disant signée par "la rédaction" du "Nouvel Observateur" et adressée au président de la République, François Hollande. Lettre dont le contenu et le style laissent peu de place au doute : il s'agit d'un faux grossier, auquel "la rédaction" du "Nouvel Observateur" n'est évidemment pas associée. 

 

Qui donc est à l'origine de ce nouveau bidonnage ?

Les Debunkers ont noté avec intérêt  que ce violent texte contre F. Hollande, affirme que "Hollande n'est pas notre Président". C'était la campagne lancée dès le soir de son élection par des groupes d'extrême-droite comme le Bloc Identitaire, très vite relayé dans des rangs de la "droite classique".

On notera aussi avec intérêt que le texte tresse des louanges à N. Sarkozy.

Alors, faux fabriqué par des militants UMP ?  Ou intox provenant de l'extrême-droite, voulant draguer les UMP pour faire l'union anti-Hollande, anti-gauches ?  Peu importe, car chacun constate que les frontières entre extrêmes-droites et droite "classique" se réduisent rapidement.

Par ailleurs, les Debunkers notent avec intérêt que le Front National ne parle plus beaucoup de sa fameuse "UMPS". Il ne nous pas échappé non plus que pour les municipales de 2014, même un "dur" du FN comme Le Pen-père fait des risettes à l'UMP, expliquant lui aussi que désormais, des alliances "locales" sont possibles et souhaitables....

 

Fausses lettres, faux tracts,  témoignages inventés ... : une habitude de l'extrême-droite 

Dans les extrêmes-droites, la fabrication de faux est vraiment une pratique habituelle.

 

MISE A JOUR, 7 avril 21HOO : une vraie mode à l'extrême-droite,  la fabrication de fausses lettres à Hollande, auxquelles on ajoute la signature d'une personne connue !  Nous apprenons,  grâce à notre réseau Debunkers,  l'existence d'une autre fausse "lettre à F. Hollande", prétendument écrite par Philippe Bouvard .   

En réalité, seule la première partie de cette lettre est réellement de Ph. Bouvard. En réalité,  il s'agissait d'une tribune dans le Figaro-Magazine. En réalité, cette tribune date d'avant l’élection de François Hollande.  La suite est apocryphe, de la main des faussaires.  Philippe Bouvard a lui même démenti  avoir écrit la moindre lettre a F. Hollande :
 

 

Depuis quelques mois, on voit fleurir les fausses lettres à Hollande, que l'on fait faussement signer du nom de personnalités connues pour être de gauche ou par des célébrités comme Depardieu ou Gérard Lanvin : 

Ce faux-là avait été fabriqué en 2009 par le Bloc Identitaire, pour inciter à la peur et à l'excitation islamophobe. Il continue à circuler en 2013.  Le Bloc (ou Génération) Identitaire est un spécialiste en ce  domaine du bidonnage. En compagnie de  "Riposte (soit-disant) Laïque",  il sert de ''boîte à idées de propagande'' à toutes les droites : les groupuscules souhaitant passer à l'action violente, le Front National bien sûr aussi,  et il  influence de plus en plus la droite ''classique''. 

La liste est longue. Voir sur la page Accueil du site des Debunkers les autres fachos-trucages que nous avons démolis :  une liste déjà abondante alors que le site "Debunkers des rumeurs/hoax d’extrême droite" n'a été créé qu'en février 2013...  

 

Vers la fin du  19ème siècle, lors de la déferlante antisémite " L'Affaire Dreyfus"le vecteur d'intox  et de haines avaient été des journaux créés spécialement dans ce but.
Au début du 20ème siècle, les antisémites, les fascistes se sont appuyés sur un célèbre faux : "Le Protocole des sages de Sion" : une brochure que l'on avait fait faussement signer par des juifs, où soit-disant se revélait leur prétendu plan secret pour dominer le monde , pervertir les races...
Lors de la vague fasciste des années 30 en France,  sous le régime de Pétain aussi, c'était  encore dans la presse imprimée, et  sur les ondes de la  "TSF"  que se fabriquaient et se diffusaient les intox et les incitations à la haine.  

 

Aujourd'hui, un parfum "années 1930" flotte dans l'air.
L'extrême-droite, sous ses multiples formes, est à l'offensive, chacun peut le constater : multiples provocations au prétexte de l'opposition au droit au mariage pour tous, envois de lettres de menaces, agressions répétées à Lyon, excitations à la peur et à la haine contre tout ce qui est assimilé à ''musulman'', agressions contre des élus de gauche, etc... . Dans les rangs des droites, on imagine un nouveau et modernisé ''février 1934'' , le coup de force fasciste sur un fond de scandales, d'injustices sociales, accompagnés des habituelles xénophobie et démagogie désignant les ''immigrés'' comme coupables de tout. 

 

Une différence avec le 19 ème siècle, avec les années 1930 :  

aujourd'hui, les vecteurs de haine et de fascisme, la production  et diffusion de faux passent  d'abord par l'internet, avec toutes les facilités de trucages, de diffusion, de brouillage des pistes, de falsification de signatures.  

Autre grande différence : aujourd'hui les extrêmes-droites diffusent leurs poisons en profitant de  l'anonymat du web,  

Et l'on constate que racistes, fascistes, homophobes de tous genres passent aussi à l'action directe, cf Le Parisen 7 avril 2013 : Mariage homosexuel: des élus de gauche menacés, des groupes d'extrême droite pointés du doigt 

 

 Pour aller plus loin :

 
 
 



06/04/2013
40 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2589 autres membres