Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

« Marine Le Pen privée de cochon par Air France » : éternel bobard de la fachosphère

18 mars 2013

"Bientôt, on ne pourra  plus manger du jambon en France.  Après les écoles, après la Goutte d’Or, après les Restos du Coeur, après les hôpitaux,  après les commissariats de police, c’est maintenant à Air France qu’on proscrit les repas avec du porc.  C’est vrai, puisque même Marine Le Pen le dit . Votez Front National  pour résister  à l’islamisation de la France !"

C’est la nième version de tous ces bobards qui circulent au sujet du « sans porc », du « halal »  qui sournoisement deviendraient obligatoires pour tous  ( alors que bien sûr, les enfants des cantines scolaires comme les agents de police, comme les habitants de la Goutte d’or et d’ailleurs, comme les passagers d’Air France, …, peuvent tout à fait manger de la charcuterie !)

Mais voilà à présent ce hoax officialisé sur I-Télé par la Cheffe du Front National en personne, Le Pen-héritière. 

Cf Le Point.fr,  11 mars 2013 :

Marine Le Pen défend le jambon face au fondamentalisme islamique

 

La chef du FN a fustigé Air France qui aurait banni le porc de ses plateaux-repas, ou encore des associations humanitaires qui refuseraient des dons.   [...............]

« Soumission aux revendications »

Selon elle, « la société française recule, les dirigeants français reculent face aux réclamations » de ce « fondamentalisme ». « Lorsque l’on voit que notre compagnie Air France n’a plus de porc dans ses plateaux repas, que les cantines scolaires de plus en plus ne présentent pas de porc dans les repas, que les cantines de l’administration font de même, que des associations humanitaires comme Restaurants du coeur et Secours catholique refusent les dons de produits qui contiennent du porc, est-ce que là, on ne se soumet pas aux revendications des plus extrémistes ? », a demandé la dirigeante d’extrême droite.

« Ça veut dire que les Français non croyants, les musulmans qui ne sont pas intégristes ou les catholiques – car notre pays a des racines catholiques, il faut quand même le rappeler -, ces millions de gens-là doivent se soumettre au diktat de quelques-uns qui ne supportent pas qu’on puisse avoir du jambon dans une cantine ? », s’est insurgée Marine Le Pen. « On vit où, là ? On n’est pas en Arabie saoudite, on n’est pas au Qatar », a-t-elle protesté. « L’intégrisme islamique, il ne pousse pas dans les champs en Bretagne », avait-elle auparavant répondu à une question sur les liens qu’elle a établis entre terrorisme et immigration.

Démenti des associations

Contactés par l’AFP, Les Restos du coeur et le Secours catholique ont démenti les propos de Marine Le Pen sur leur refus des dons alimentaires contenant du porc. « C’est pas possible, ça n’existe pas chez nous, on en distribue, on en prend, par contre on ne force personne à en prendre », a expliqué à l’AFP Maya Paumelle, chargée de communication aux Restos du coeur. « Je ne vois pas pourquoi on ne récupérerait pas ces dons », a-t-elle ajouté. De son côté, le Secours catholique n’a pas souhaité apporter davantage de précisions.

 

Sur Air-France, des repas spéciaux depuis longtemps, et pas seulement pour les musulmans

Voici qu’ indique la page internet d’Air-France / repas spéciaux

Repas sans sel, repas sans gluten, hindou, sans porc, casher, végétarien,  etc …,  parmi toutes ces options alimentaires, difficile de  voir dans tout ça  une pression des islamistes radicaux.

Et que Le Pen se rassure, elle pourra toujours savourer de la cochonnaille à bord d’Air France :

Si le vol dure plus de 2h45, et en faisant la demande 48h à l’avance, les voyageurs peuvent disposer de

  • un repas à faible teneur en sel, adapté au régime alimentaire des personnes souffrant de certaines maladies cardiaques, rénales ou endocriniennes, 
  • un repas dont les teneurs en sucre, sel et matières grasses sont adaptées aux personnes diabétiques, 
  • un repas sans gluten, 
  • un repas diététique sans sauce,
  • un repas sans allergènes. Ce repas ne contient pas les produits suivants, ni leurs dérivés : céréales, crustacés, œufs, poissons, arachides, soja, lait, fruits à coques (amande, noix, noisette), céleri, moutarde, graines de sésame, anhydride sulfureux et sulfites en concentration de plus de 10 mg/kg, lupin et mollusques.
  • Végetarien indien  (avec laitage , sans oeufs) . Ce repas végétarien exclut viande, produits de la mer, œufs et laitages. Il est essentiellement composé de légumes, de fruits et de céréales.
  • Végétalien (sans laitage ni oeufs).  Ce repas ne contient ni viande, ni produits de la mer. Il est composé de légumes, de céréales, de laitages, d´œufs et de fruits.
  • Hindou Ce repas indien non végétarien ne contient pas de viande d´origine bovine ou porcine. Les recettes sont composées de volaille, d´agneau, de poisson et d´œufs.
  • Sans porc et sans alcool.  Ce repas ne contient ni porc, ni viande de gibier, ni alcool.
  • Casher.  Ce repas est préparé conformément aux prescriptions du judaïsme, sous le contrôle d´un rabbin.

 

Les Restos du Coeur acceptent tous les dons de nourriture, avec ou sans porc

Déjà en 2010, les Restos du Coeur avaient publié un démenti très clair, mais  l’intox continue à circuler. Et voilà donc Le Pen qui  n’hésite à la propager à son tour….  Voici la page du site internet des Restos du Coeur  ( la photo est ajoutée par les Debunkers)  :

 

Pas de tri sélectif aux Restos du Cœur

Aux Restaurants du Cœur, la distribution alimentaire est au choix ce qui nous permet d’accepter tous les dons et de respecter la diversité des personnes accueillies.

Lors des collectes alimentaires, tous les dons sont donc acceptés, sous réserve que les produits ne soient pas périmés. Et, contrairement à ce qui peut être lu sur certains sites web, il est évident que les Restos du Cœur n’ont jamais refusé de dons de produits à base de porc.

 

Cependant, les Restos du Cœur veillent à effectuer un accueil inconditionnel, quelles que soient la nationalité et la religion des personnes en difficultés.

Chacun peut donc choisir les produits qu’il souhaite emporter, dans les différentes gammes distribuées (protéines, produits laitiers, féculents, fruits et légumes, hygiène, etc.).

Un quotidien régional a publié un courrier des lecteurs qui tenait des propos contraires à l’éthique de l’association, au sujet d’une collecte qui aurait eu lieu à Brignolles, dans le Var. Or, au-delà du fait que ces propos sont totalement contraires aux principes et à la Charte des Restos du Cœur, l’association n’a jamais effectué de collecte dans les magasins cités à ces dates là (27 et 28 Novembre 2009).

Le lecteur-auteur de l’article paru dans cette édition du 10/12/2009 a sans doute fait une confusion avec une autre association et attribué par erreur la réponse du bénévole aux Restaurant du Cœur.

NB : il s’agissait d’un bobard en courrier de lecteur signé « J.R. » , que Var-Matin avait cru bon de publier, le 10 décembre 2009 . Possible, comme disent les Restos,  que JR  ait fait confusion. Bien possible aussi qu’il ait inventé cette histoire de toutes pièces….

MISE A JOUR  Comme nous, Le Petit Journal / Canal Plus a démonté ces 2 intox (sur Air France et les Restos du Coeur) de Marine Le Pen. En 20 secondes.   Conclusion de Yann Barthès  : « Il faut toujours vérifier ce qu’elle dit. » . Vidéo ici,à partir de 11’15

 

 Une obsession du  cochon, qui vient de loin

  • Ces bobards sur la proscription du porc sont devenus un grand  classique sur toute la fachosphère. En juin 2010,  le  Bloc Identitaire et son allié, Riposte -prétendument- Laïque avaient largement contribué à les propager avec l « l’apéro saucisson-pinard de la Goutte d’Or » . Manipulation qui avait piégé  des médias comme Le Figaro ou Europe 1 : Sylvie François, malheureuse habitante du quartier de la Goutte d’Or à Paris, se plaignait de ne pouvoir   se vêtir d’une jupe ni se fournir en cochonnailles dans son quartier.

Sauf que … la malheureuse  « Sylvie »  était en réalité Véronique B…,  habitant  en réalité en Alsace, où elle est bien connue pour son appartenance à des groupes d’extrême -droite.   ( voir Le Monde )

Sauf que… Rue89 avait vérifié sur le terrain : on se fournit sans problème en charcuterie et en gros rouge à la Goutte d’Or (voir Rue89)


  • Durant la campagne électorale de 2012, on assisté à une nouvelle déferlante au sujet de la disparition de la cochonnaille , sur le halal,  qui  s’imposerait à la France soumise à  la pression du fondamentalisme islamique.

Dans les propos de Marine Le Pen d’abord : «C’est une manière de montrer aux Français qu’ils sont méprisés dans leur propre pays». «Le fait que tout le monde soit obligé de se soumettre à une exigence alimentaire issue d’une religion, dont je persiste à dire qu’elle reste tout de même nouvelle, est quelque chose qui est profondément inadmissible et scandaleux» (voir Le Parisien, février 2012).

L’obsession électorale sur la disparition du cochon et sur le  halal avait aussi gagné des représentants de la droite « classique », comme Claude Guéant ou Nicolas Sarkozy (voir le Huffington  Post, mars 2012).

 

  • A noter qu’avant cette mode, et avant la fièvre électorale de 2012, le Front National ne voyait aucun inconvénient aux restaurants de couscous, aucun inconvénient non plus  quand ses responsables étaient marchands de viande halal.

Ainsi, Paul Lamoitier, élu FN au Conseil régional du Nord et important fournisseur de viande halal,  disait encore, en  novembre 2011: « C’est une viande très bonne qui respecte toutes les normes d’hygiènes alimentaire. La viande halal n’a rien à voir avec la montée de l’islamisme, il ne faut pas tout mélanger. Les patrons de boucherie halal ne sont pas des islamistes. «  (Voir Les Inrocks) . En raison de l’hystérie électorale sur le halal du FN, P. Lamoitier a ensuite démissionné du Front National.


« … L’islam c’est très bien, mais tous les immigrés ne sont pas musulmans. Maintenant, il faut travailler à déplacer la question sur l’immigration, qui est en fait le principal problème.
Il n’y a pas d’islamisation de l’Europe, des millions de blancs ne se convertissent pas, ça reste quand même un phénomène très immigré. Il y a50 blancs qui se convertissent par semaine, c’est pas ça qui va convertir l’europe.
Il n’y pas de phénomène d’islamisation, mais par contre il y a un phénomène de substitution de population. Et notre but est d’amener le sujet sur la table. »

  • Rien de plus personnel, de plus familial et de plus culturel que les goûts et dégoûts alimentaires. Les Français mangeurs de grenouille et d’escargots passent pour de vrais sauvages aux yeux des anglais. Tandis que de nombreux états-uniens nous considèrent comme des barbares qui gavent et martyrisent les oies. Et nous sommes révulsés par les chinois qui mangent du chien et raffolent des insectes.
De même, le dégoût -tabou du porc ne signifie pas nécessairement obscurantisme , prosélytisme, fanatisme religieux, mais fait partie de ces multiples habitudes alimentaires qui marquent toutes les sociétés. Nombre de personnes en lien avec la culture musulmane ou juive, pourtant parfaitement non-croyantes et ne dédaignant pas le bon vin ou le whisky …  sont pourtant complètement  dégoûtée à l’idée d’avaler du jambon ou des lardons.
  • Comme le disait un candidat à la présidentielle de 2012 , « on ne devient pas islamiste par le manger ». Tout comme il est un fait  que les militants FN ne sont devenus pas des fanatiques d’Al Qaida en dînant d’un couscous -merguez (halal) .
Et c’est vraiment prendre les gens  pour des imbéciles que  vouloir faire croire que le choix de la nourriture sans porc par nos voisins ou concitoyens serait suspect, serait  un péril pour le pays, pour la civilisation. Doit-on s’étriper parce que certains sont écoeurés par le  boudin noir alors que d’autres en sont friands ? Le boudin doit-il être rendu obligatoire pour  tous afin d’assurer la bonne marche de la société ?

 

Le sans-porc, le halal, et la propagande sur la prétendue « islamisation »

Nous publierons prochainement un article passant en revue et démolissant ces hoax qui pullulent au sujet du « sans porc » et du halal qui nous seraient imposés sournoisement par les islamistes.  Mais il est impossible d’être exhaustif, tant la fachosphère déborde de ces trucages et sottises. Pour l’instant, citons quelques exemples , rappelons quelques faits.
  • Témoignages invérifiables, sinon complètement  inventés.  Par ex selon Christine Tasin, de  Riposte -prétendument- Laïque, on obligerait des enfants dans des écoles parisiennes à se convertir au repas sans porc. Quand on demande à C. Tasin des précisions sur l’origine de sa « révélation », elle se contredit à trois reprises. Nous y reviendrons…
  • Etc, etc…..
  • La propagande de la fachosphère voudrait aussi nous faire croire qu’à travers la nourriture  estampillée « halal », c’est les mosquées et le terrorisme islamique qui sont financés. En faisant de plus  une assimilation = sans porc = halal =  intégrisme = terrorisme . Nous y reviendrons aussi.
  • Ou alors, on fait semblant de s’inquiéter du « bien-être animal »,  en dénonçant   l’abattage selon les normes rituelles comme  un signe de plus  d’une  barbarie fondamentale qui serait  propre à tout ce qui concerne l’islam. Pourtant ces défenseurs de la cause animale ne sont guère émus par le sort des cochons , poulets, canards  et oies  élevés en batterie et bien de chez nous…
  • Rappelons aussi qu’une des premières mesures du régime nazi avait été d’interdire  la shehita (abattage rituel juif).


02/04/2013
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2538 autres membres