Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Les mensonges de dreuz sur les antifas/antifascistes

En cette torpeur estivale, les Debunkers sont au repos. Et oui, nous nous reposons aussi de notre travail annuel. Mais pas la fachosphère qui commet bouse sur bouse.
En voici une belle par nos copains de dreuz:

 

dreuz antifas.jpg

 

 

Publié par Christian Larnet le 22 juillet 2016
Savez-vous pourquoi les « antifascistes » s’appellent antifa ?
Parce que « les fascistes du futur s’appelleront antifascistes ». Cette phrase, prêtée à tort à Churchill, vient en fait du pays d’origine du fascisme, un système politique de gauche..
La citation originale est : « En Italie, les fascistes se divisent en deux catégories : les fascistes, et les antifascistes ».
Toujours est-il que vous n’avez vu aucun antifa défiler ou condamner les attentats islamistes. Ni celui de Nice, ni celui du Bataclan.
Pourquoi ?
Parce que le terrorisme est une des armes politiques des fascistes, ils ne peuvent le dénoncer : ils l’approuvent.
Et parce que les antifa sont des apologistes de la violence.

 

C'est court, mais c'est un modèle de désinformation.

 

  • La "vraie fausse citation"

Chez les Debunkers, on pouffe, on rigole.
Car c'est nous qui avons mis un coup d'arrêt à cette fausse citation diffusée en France, par la fachosphère:

http://www.debunkersdehoax.org/les-fascistes-de-demain-ou-la-fausse-citation-de-churchill

 

"Ah oui mais non, nous à dreuz on est pas des fachos, on est pro-atlantistes, pro-trumpistes, pro-likoud, pro beiteinou (d'ailleurs on kiffe grave avigdor liberman), ultra réacs, ultra libéraux et ultra conservateurs".
Des fachos quoi. Mais mettons. Ok dreuz n'est pas facho. Mais alors aussi con que les fachos car vous relayez cette fameuse fausse citation comme tout bon site facho:

 

churchill.jpg

 

Faudrait pitètre mettre au courant votre peu estimé confrère le vieux crocodile de marigot M. grumberg (Jipé pour les intimes) M. larnet?
Bref...

  • « I fascisti si dividono in due categorie : i fascisti e gli antifascisti » la vraie fausse citation, le retour

M. larnet travaille à dreuz, il n'est pas là pour faire dans l'intelligence et l'information. Ca se saurait.

Le truc de dreuz c'est la bonne vielle propagande bien lourde qu'aucun de ses zélotes n'ira vérifier. Et ici cela se vérifie. M. larnet affirme (à tort-voir notre article cité plus haut sur la fausse citation de Churchill) que celle ci viendrait, en fait, d'une citation d'un écrivain/réalisateur Italien Ennio Flaiano et se dirait donc:
"En Italie les fascistes se divisent en deux catégories : les fascistes et les antifascistes."

Sauf que M. larnet "oublie" bien opportunément de nous dire "le reste".

 

"Le diable est dans les détails" disait Nietzsche.

En fait cette citation est apocryphe et rapporté par la journaliste "Oriana Fallaci" dans La Rage et l'Orgueil, page 160. Un nom que les lecteurs des Debunkers reconnaitrons car dreuz aime beaucoup cet auteur:

 

fallaci.jpg

 

Qui est cette fallaci? Le fait que dreuz la définisse comme une adepte du "concept "d'eurabia" de ba't yeor (également commise de dreuz) est un mauvais signe... Et c'est le cas. Sur la fin de sa vie fallaci est tombée dans le racisme le plus crasse.

Controverses

À la fin de sa vie, Oriana Fallaci a reçu une attention médiatique particulière en raison de ses vives critiques de l'islam et des musulmans, en particulier après les attentats du 11 septembre 2001. Son point de vue est précisé dans deux essais, La Rage et l'Orgueil et La Force de la raison. De nombreuses formulations de son essai La Rage et l'Orgueil (Plon, 2002) lui sont reprochées, comme « il y a quelque chose, dans les hommes arabes, qui dégoûte les femmes de bon goût », ou encore : « Au lieu de contribuer au progrès de l’humanité, [les fils d'Allah] passent leur temps avec le derrière en l'air à prier cinq fois par jour. » Dans cet ouvrage, les musulmans sont également comparés à des « nouveaux croisés » et elle affirme que les imams sont « d'une manière ou d'une autre les guides spirituels du terrorisme ». À propos des mosquées elle écrit que « surtout en Italie […] elles grouillent jusqu'à la nausée de terroristes ou aspirants terroristes ». Elle affirme enfin que les Arabes sous couvert de migrations envahissent l'Europe pour propager l'islam et elle conclut en affirmant que les musulmans « se multiplient comme des rats. »

Un autre journaliste de renom de Florence, Tiziano Terzani, exprime ses réticences vis-à-vis de l'approche d'Oriana Fallaci dans une lettre ouverte publiée dans le quotidien Corriere della Sera. L'historien des croisades Franco Cardini lui répond également dans son livre La paura e l’arroganza (« La peur et l'arrogance »).

Elle a été particulièrement critiquée par des organisations musulmanes et des partis de gauche, notamment en France, où le philosophe Alain Finkielkraut déclare dans Le Point : « Oriana Fallaci a l'insigne mérite de ne pas se laisser intimider par le mensonge vertueux. Elle met les pieds dans le plat, elle s'efforce de regarder la réalité en face. Elle refuse le narcissisme pénitentiel qui rend l'Occident coupable de ce dont il est victime. Elle prend au mot le discours et les actes des adversaires. Mais, comme elle en a gros sur le cœur, elle va trop loin. Elle écrit avec des Pataugas. Elle cède à la généralisation. Elle ne résiste pas à la tentation d'enfermer ceux qu'elle appelle les fils d'Allah dans leur essence mauvaise. » Le sociologue Pierre-André Taguieff écrit : « Fallaci vise juste, même si elle peut choquer par certaines formules. »9 Finkielkraut conclura cependant que « l'ouvrage est indéfendable » et que Fallaci « succombe à la tentation raciste10 ».

Daniel Lindenberg dans son essai Le Rappel à l'ordre : Enquête sur les nouveaux réactionnaires (2002) estime que le « brûlot » d'Oriana Fallaci est d'une telle violence « que le seul précédent qui vienne à l'esprit [est] Céline parlant des Juifs », en particulier « l'obsession antisémite de Bagatelles pour un massacre »11.

Le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples, la Ligue des droits de l'homme et la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme ont saisi le juge des référés du tribunal de Paris à la parution de La rage et l'orgueil. Le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) pour obtenir l'interdiction du livre ; la Ligue des droits de l'homme et la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA) pour demander l'insertion d'un avertissement au lecteur en tête de l'ouvrage qui insisterait sur le fait qu'« il ne faut pas confondre islamistes et musulmans. » Les associations ont été déboutées pour vice de procédure12.

Oriana Fallaci faisait l'objet de poursuites pénales en Suisse pour propos discriminatoires à l'égard des musulmans ; l'office fédéral de la justice (OFJ) avait demandé en à l'Italie de la poursuivre13.

Oriana Fallaci a reçu le soutien de partis politiques et de mouvements tels la Ligue du Nord en Italie. Elle a été élue « Femme de l'année 2006 » par Front Page Magazine, web-magazine américain néo-conservateur publié par David Horowitz. Robert Misrahi l'a également soutenue dans Charlie Hebdo, estimant qu'« Oriana Fallaci fait preuve de courage intellectuel »14.

En 2002, lors du Forum social européen à Florence, Oriana Fallaci entre en polémique directe avec le mouvement « No Global ». Elle accuse ses membres d'être des « pacifistes à sens unique », voire des « enfants gâtés », et invite les Florentins à s'enfermer chez eux de peur des violences des Black Blocks. Entre autres, les acteurs Dario Fo et Franca Rame lui répondent de la tribune du Forum social en la qualifiant de « terroriste », tandis qu'une polémique s'ouvre à propos de son imitation par la comédienne Sabina Guzzanti, considérée de mauvais goût pour avoir fait référence au cancer dont souffrait la journaliste15.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Oriana_Fallaci

 

Donc résumons. M. larnet de dreuz, cite une citation apocryphe d'une raciste patentée, proche des opinions (on ne va pas dire "idées" ce serait une insulte pour ce mot bien galvaudé à l'extrême droite), sans la citer, sur un article sur les "antifas"...
On laissera le lecteur juger de la réalité de la citation, de sa pertinence et de l'imprécision volontaire de M. larnet...

 

 

  • "Antifas" et "antifascistes"

Puisque ces messieurs font semblant de ne pas comprendre, on va leur expliquer.

 

L'antifascisme est un mouvement, une idée de lutte contre le fascisme Italien, le mouvement nazi ainsi que leur descendance d'extrême droite. Se dire "antifasciste" relève plus d'action politique contre l'extrême droite que d'un corpus idéologique. Certains communistes, socialistes se définissent d'une action antifasciste sans pour autant se définir comme "antifas".
Les antifascistes communistes par exemple peuvent définir une action en commun antifasciste ponctuelle avec des membres du PS sans pour autant partager les options politiques des socialistes, exemple:

https://fdg-info13.com/2014/11/05/aix-en-provence-grand-rassemblement-populaire-et-antifasciste/

"Antifas" est un acronyme créé au début des années 1980 qui définit, en particulier, l'antifascisme de la gauche radicale et autonome ou anarchiste. C'est une nébuleuse non organisée qui possède un corpus idéologique propre, mais différent suivant les organisations.

 

Les antifas sont complètement opposés aux politiques actuelles menées, et les rumeurs qui trainent à l'extrême droite sur une supposée alliance du gouvernement et cette nébuleuse relève non du fantasme, mais de la propagande.
  • Les photos

On remerciera M. larnet pour son opportunisme médiatique...


55690b418927f5e89c0b4702a828cbfe.jpg

Première photo, tirée de cet article:

 

http://www.vice.com/fr/read/skins-exterme-droite-clement-meric-antifa

 

article qui relate les manifestations de deuil et de colère suite à la mort de Clément Méric tué par les milices de serge ayoub dit "batskin". On appréciera l'opportunisme d'un chroniqueur d'un site -soit disant non d'extrême droite- qui va pécher les photos de gens en colère suite à l'assassinat d'un de leur militant par des membres de "troisième voie" du très raciste et très antisémite ayoub. Ca ne manque pas de sel!

Antifas.jpg

 

On applaudit bien fort M. larnet!!!

clap clap clap.jpg

 

Cette photo est tirée elle d'un article de novopress la pravda des identitaires!

novopress.jpg

 

Une affirmation lancée en l'air comme quoi la personne masquée serait un antifa de chez nos amis du CV69. Aucune preuve bien sûr, et quand on connait la propension de l'extrême droite Lyonnaise à lancer de la désinformation sur le CV69...

http://www.debunkersdehoax.org/egalite-et-reconciliation-se-fait-choper-la-main-dans-le-sac

tumblr_n0zw3eqRGa1tpz017o1_500.jpg

Bon pour la troisième photo, c'est un peu plus problématique pour nous. Reconnaissons le.
Celle ci date d'une manifestation antifa du 9 février 2014.
Expliquons, M. larnet tente la vieille ficelle d'extrême droite suivante "si tu es antisioniste, tu es antisémite, et pro terrorisme Palestinien". Un classique.

-Important aparté- Problème. Les "Debunkers" déplorent, refusent, réfutent l'emploi du terme "antisionisme". C'est un de nos points de grief avec certaines organisations antifascistes. Les Debunkers ne donneront pas de nom particulier à un impérialisme qui est de même nature que tous les autres. Lui donner un nom spécifique (et très mal choisit car il ne signifie rien de précis et tout de vague, le pire inclus) relève d'un particularisme suspect et teint d'antisémitisme. Voilà pourquoi vous ne trouverez jamais de Debunkers utilisant ce mot...
-Fin de l’aparté important-

 

  • Les antifascistes soutiennent la violence, le terrorisme d’inspiration fondamentaliste

M. larnet affirme, sans rire, "Toujours est-il que vous n’avez vu aucun antifa défiler ou condamner les attentats islamistes. Ni celui de Nice, ni celui du Bataclan.."

 

Nous aimons particulièrement le "vous n'avez vu"... C'est sûr M. Larnet on ne va pas vous demander à vous ou à vos lecteurs d'aller rechercher la vérité. Si dreuz affirme que c'est vrai, alors c'est vrai, n'est ce pas?

 

Tellement vrai...
Exemples au hasard:

La Horde:

 

Un nouveau massacre vient d’être commis, cette fois à Nice, faisant des dizaines de victimes dont probablement de nombreux enfants, et toutes nos pensées vont d’abord aux victimes et leurs proches.

http://lahorde.samizdat.net/2016/07/15/la-terreur-qui-n-etait-pas-terroriste/

 

RLF Rouen (et nous même):

 

rslef.jpg

 

Confusionisme info:

 

confusionisme.png

 

Ou des individus:

antifas nice.jpg

 

Nous n'allons pas tous les citer...

 

Mais au fait. Puisqu'on en est là.
Et dreuz?

Oh oui vous les verrez "condamner les attentats islamistes", mais les verrez vous parler des victimes, avoir un mot pour eux?
Nous, on a pas trouvé. Des dénonciations toutes plus infâmes avec le gloubi boulga idéologique habituel oui, mais des mots pour les victimes?
Rien.

Si un lecteur trouve, nous sommes preneurs...

 

 

  • Et pour conclure

Les antifas défendraient la violence en seraient des "apologistes".
Bémol1:
oui certains antifas peuvent être violents, et peuvent pratiquer la violence, mais en réplique. Et ce type de violence n'est pas dirigée contre les personnes:

 

http://www.debunkersdehoax.org/lextreme-gauche-sen-prend-aux-biens-lextreme-droite-aux-personnes

 

Bémol2:

Dreuz est partisan des guerres en Irak, d'à peu près toutes les guerres faites par l'occident, de la répression aveugle contre tous les musulmans et des méthodes controversées des gouvernements d’extrême droite Israélien à ce sujet.
Bref dreuz est "apologiste" de la violence...
CQFD


Debunked !!!

 

PS ah non, non, non on ne va pas laisser passer ce commentaire sous l'article démonté ici:

 

Sans titre.jpg

 

Non. Propagande.
Petit article sur le sujet:

 

http://antifa-autonome.fr/blog/2015/02/sarre-union-pierre-b-profanateur-antifa-tes-sur/

 

 

 

 



25/07/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2320 autres membres