Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

« Les autres, ils fraudent à la Sécu. »

5 février 2013

En entier sur : Le kiosque aux canards,   22 janvier 2013

“Il y a trop de gens qui abusent de l’assistanat” :  ben non ! et on le prouve par les chiffres

 L’assistanat et les méchants pauvres qui en abusent ; un mensonge à la française Ça commence à être bien casse couilles d’entendre, déclamé ça et là par des gens qui ne savent pas de quoi ça cause dans la réalité, le fait que notre pays croulerait sous les aides en tout genre et assumerait la fainéantise d’un tas de RSA socle, RSA activité, CMU, aide au logement, …

D’ailleurs, remarquons de suite que l’aide à l’éducation n’est jamais remise en cause ; tu m’étonnes ! :  tout le monde la touche, même les détracteurs des autres aides.

Alors on nous parle des fameux serpents de mer de la discipline : les bénéficiaires qui roulent en bagnole de luxe, comme si nos routes étaient parsemées de jeunes bronzés – par ce qu’en plus, les bénéficiaires de ces aides, pour ces gens là, sont principalement jeunes et bronzés – qui friment aux volants de belles allemandes ou de jolies italiennes.

Et, le pire du pire, c’est qu’il existe des gens qui croient réellement qu’un étranger à plus de droits, en France, qu’un français et que notre république se meurt financièrement de déficits liés à ces aides, dont une grande partie, selon eux, est délivrée à des faux chômeurs. Or, dans la réalité, tout étranger – comme dans la majorité des pays occidentaux – bénéficie, à la seule condition qu’il travaille de manière déclarée – et donc qu’il paye charges et impôts – des mêmes droits que les nationaux (assurance maladie, indemnisation des accidents du travail, congés de maternité pour les femmes) ; ni plus, ni moins.

[…..........]

Alors ? La France est-elle pourrie par les fraudes des “pauvres”, des “étrangers” ?

On résume : fraudes des particuliers : 2 à 3 milliards d’euros, des patrons d’entreprises : 16 milliards d’euros, erreurs de l’administration : 1,2 à 1,3 milliards d’euros et personnes ne demandant pas d’aides sociales alors qu’elles y ont droit :5,7 milliards d’euros.

Pour les particuliers, les fraudes les plus importantes concernent les indemnités journalières (IJ) pour arrêts maladie. Le montant détecté a été en 2010 de 5,4 millions d’euros. Il s’agit d’assurés sociaux qui ont continué à percevoir des IJ alors qu’ils avaient repris le travail.

La France est-elle pourrie par les fraudes des “pauvres”, des “étrangers” ? Non ! les plus fraudeurs de notre systèmes sont les chefs d’entreprises et les personnes qui bossent et qui posent des IJ pour arrêts maladie. Alors, si vous croisez un petit jeune dans une jolie voiture, ne vous demandez pas si c’est un RSA qui fraude, mais plutôt si c’est un chef d’entreprise qui plombe le budget des autres, ou bien d’un jeune cadre qui a posé des IJ pour prolonger ses vacances. Et, s’il est “bronzé” ; c’est sans doute qu’il revient de Saint Barth’…



31/03/2013
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2614 autres membres