Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Le Qatar et daesh: salade conspirationniste chez "voltaire.net"

Donc, les dernières news de Russie (reprises par tous les sites autorisés! De "Médiocrité et Consternation" à "Voxpop"):

 

voltaire net.jpg

 http://www.donotlink.com/hkvk

 

nous apprennent que les qataris auraient acheté des missiles sol-air moyenne portée pour les offrir généreusement à DAESH. C'est tout au moins ce qu'affirme le journaliste Andrey FOMIN. Enfin journaliste....Rédacteur d'articles pro Russie plutôt, d'ailleurs voila son interprétation de la destruction de matériel obsolète par l'armée russe:

 

mère russie.png

 

Nul doute qu'il devrait bientôt être décoré par le grand Vladimir pour son dévouement....

Voici le contenu:

 

Le Qatar et l’Ukraine viennent de fournir des Pechora-2D à Daesh

Le Qatar a acheté du matériel militaire anti-aérien sophistiqué à l’Ukraine pour le compte de Daesh. L’opération s’est déroulée fin septembre 2015, juste avant l’intervention militaire russe contre l’organisation terroriste. Elle a été approuvée par l’ambassade des États-Unis à Doha. Le matériel a été transféré via la Bulgarie et la Turquie. Officiellement, le Qatar, l’Ukraine, les États-Unis, la Bulgarie et la Turquie luttent contre Daesh.


JPEG - 35.1 ko
Puisque l’émir Tamim ben Hamad Al Thani et son ami le président François Hollande vous disent qu’ils luttent contre Daesh, vous n’avez rien à craindre.

Le fait que l’infrastructure de Daesh en Syrie et en Irak est vulnérable aux frappes aériennes est indubitable. Au cours de la dernière semaine seulement, les Forces aériennes et la marine russes ont bombardé 826 installations de Daesh (camps d’entrainement, dépôts de munitions, fabriques d’explosifs, raffineries de pétrole et moyens de transport) causant des dommages critiques à l’organisation terroriste et à ses sources de revenus.

Les sponsors de Daesh cherchent donc à acquérir et à offrir aux djihadistes des systèmes de défense aérienne suffisamment efficaces pour au moins entraver les activités de la Russie dans le ciel syrien.

En Septembre 2015, alors que la Russie transférait son matériel en Syrie en vue de sa campagne anti-terroriste, une délégation du ministère de la Défense du Qatar s’est rendue à Kiev pour participer à Security Expo (22 au 27 septembre).

JPEG - 87.2 ko
Lettre de Pavlo Barbul, directeur de l’entreprise ukrainienne SpetsTechnoExport, avec la liste des membres de la délégation du Qatar à Security Expo.

La délégation qatarie a conclu un accord avec UkrOboronProm (un négociant d’armes de l’État ukrainien) pour acheter des exemplaires de la plus récente version de l’Air Missile Defense Complex "Pechora-2D" [1] :

JPEG - 51.6 ko
Pavlo Barbul écrit au directeur adjoint d’Ukroboronservice que son entreprise est sur le point de livrer des systèmes Petchora-2D aux Forces armées du Qatar.

Le 30 septembre, Volodimir Kuruts, conseiller commercial de l’ambassade d’Ukraine au Qatar, écrit à son contact d’affaires à Chypre, Vasyl Babytskiy, directeur de Blessway Ltd :

« Merci pour le Maroc et les contacts saoudiens. C’était juste à temps.
Les locaux [Qataris] ont été à Kiev à l’Expo. Ils sont sur le point d’acheter des Petchora et un autre matériel plus sophistiqué encore. La question de la livraison est en cours. Nous ne serons pas en mesure de la faire nous-même. Vous avez une chance de gagner beaucoup d’argent.
Essayez de parler aux militaires. La probabilité est élevée que les yankees soient d’accord. Les Bulgares et les Turcs sont d’accord, l’itinéraire est le même ... »

JPEG - 25 ko

Notez que le même Vasyl Babitskiy a revendu 265 anciens autocanons antiaériens à l’Arabie saoudite, fabriqués en Pologne, (éventuellement également pour Daesh), qui étaient à l’origine destinés au ministère ukrainien de l’Intérieur.

Ces documents attestent clairement que le ministère qatari de la Défense organise l’achat et le transfert de systèmes de défense aérienne ukrainiens à des organisations terroristes basés en Syrie via la Bulgarie et la Turquie. Les officiers états-uniens au Qatar ont approuvé ce trafic.

JPEG - 49.9 ko
Pechora 2D

Sachant que les Pechora 2D sont capables de frapper des avions jusqu’à 21 km d’altitude, l’enquête sur le crash de l’A321 Metrojet dans le Sinaï pourrait prendre une tournure inattendue.

Andrey Fomin

Source
Oriental Review (Russie) 

[1] ADM Complex S-125-2D “Pechora-2D”, UkrOboronProm.

Andrey Fomin

Andrey Fomin Fondateur du journal en ligne d’analyse politique Oriental Review. Maître en histoire russe de l’université d’État Lomonosov de Moscou.

 
Ukrainegate : des armes de l

 

 

Un petit rappel sur le contexte dans lequel cet article est écrit: un avion de ligne russe détruit par un attentat revendiqué par DAESH, un chasseur bombardier russe détruit par des turcs pas forcément hostiles à DAESH, ni amis avec Bashar, une intervention éclair de la Russie en Syrie qui commence à s'enliser, une tentative de décrédibilisation supplémentaire contre l'Ukraine et le Qatar....

 

Et les relations russo-qataris? au beau fixe et depuis longtemps! :

 

L’arrestation de deux agents russes après l’attentat qui a coûté la vie à l’ancien président tchétchène Ianderbiev a déclenché une crise ouverte entre Moscou et Doha.


Rien ne va plus entre la puissante Russie et l’ émirat pétrolier entre lesquels le ton monte jour après jour. Pour l’instant, le petit (le Qatar) ne semble pas impressionné par les menaces du grand (la Russie).

Tout est parti de l’assassinat le 13 février dernier de l’ancien président indépendantiste de Tchétchénie, Zelimkhan Ianderbiev, réfugié au Qatar. Depuis novembre 2002, Moscou a demandé son extradition à plusieurs reprises pour «préparatifs en vue d’une révolte armée» et «complicité de création de formations paramilitaires illégales». Mais en dépit de l’insistance russe, le Qatar avait refusé. C’est que dans l’émirat, comme d’ailleurs dans l’ensemble de la Péninsule arabique, la cause tchétchène est presque aussi populaire que naguère celle des Bosniaques ou des Afghans.

Quoi qu’il en soit, lorsque le vendredi 13 février, Ianderbiev est assassiné dans l’explosion de sa voiture, dans laquelle son fils de 13 ans est également grièvement blessé, chacun se pose la question de savoir à qui le crime profite. Le jour même de l’attentat, sans attendre d’être mis en cause publiquement, le SVR (service de renseignement extérieur de la Russie) dément aussitôt être en quoi que ce soit mêlée à l’attentat. Pourtant, quelques jours plus tard, on apprend que la police du Qatar a arrêté deux ressortissants russes, qui s’avèrent être des employés de l’ambassade russe à Doha.

 

http://mapage.noos.fr/odalage/rfi/rfi/qatar010304.htm

 

IRIB-Le président russe a ordonné la réduction du niveau des relations diplomatiques avec le Qatar.
"Dimitri Medvedev a ordonné à son ambassadeur à Doha de regagner la Russie, a annoncé le bureau de presse de Kremlin, a rapporté l'agence américaine UPI. Cette décision avait été prise, le 5 décembre dernier, par le ministre russe des affaires étrangères, en réaction au comportement indécent des autorités qataries à l'encontre de l'ambassadeur, à Doha. Moscou a demandé au Qatar d'ouvrir une quêté sur cet incident, de juger les auteurs et de présenter officiellement ses excuses à la Russie, selon le communiqué de Kremlin. Rappelons lors de son retour de sa mission diplomatique de la Jordanie vers Doha, l'ambassadeur russe à Doha, a été agressé par les forces de sécurité et de la douane qui voulaient lui arracher ses documents diplomatique.

 

Il faut garder à l'esprit que la Russie voit dans le Qatar un concurrent pour ses exportations de pétrole et de gaz.
Il faut reconnaître aussi que nos "amis" du Moyen-Orient n'ont pas toujours été très clairs dans leurs relations avec le terrorisme

 

Bon nombre de media s’interrogent sur l’avenir des relations entre la France et les pays du Golfe en particulier l’Arabie saoudite et le Qatar. Roland Lombardi un spécialiste du moyen Orient s’exprime dans le media Atlantico : Il est difficile de prouver noir sur blanc que le Qatar et l’Arabie saoudite financent des organisations terroristes. Surtout, que ces financements sont le fait, la plupart du temps, moins des Etats et de leurs gouvernements que de particuliers, de fondations ou d’organisations originaires de ces deux pays. Mais par déduction et grâce à certaines révélations et enquêtes sérieuses, nous pouvons conclure que oui, d’une certaine manière, Doha et Riyad financent (du moins de manière indirecte et discrète) des mouvements terroristes.

Un journaliste de France Inter donne la parole aux spécialistes. « La France peut-elle continuer de signer des contrats avec l’Arabie Saoudite et le Qatar, alors que ces deux pays ont contribué à fabriquer le groupe Etat Islamique contre lequel nous sommes aujourd’hui en « guerre » ? »

 

Le Qatar achetant de l'armement? rien de bien étonnant, la monarchie essaye de consolider sa position face au géant Arabie Saoudite voisin et s'affirme face aux iraniens. La stratégie du Qatar est claire: s'affirmer sur la scène internationale et ne dépendre de personne:

 

La première préoccupation de l’émir Hamad ben Khalifa Al Thani, au pouvoir depuis 1995, le « Kissinger arabe » pour The Economist, est d’occuper le devant de la scène régionale, seul moyen de se poser face à l’Arabie Saoudite et, surtout, à son compétiteur l’Iran. Comme tout petit État très riche, aux potentiels convoités sans capacité de projection militaire importante, le Qatar sait que « se protéger, c’est se rendre indispensable à beaucoup d’interlocuteurs quels qu’ils soient » (Laurence Louër).

 

Alors, qu'y a t-il réellement dans cet article?

Que la Qatar a envoyé une délégation de 5 personnes sur un salon d'armement en Ukraine! Ce que le Qatar fait déjà depuis longtemps sur tous les salons du monde, avec des délégations souvent bien plus nombreuses avec des autorités bien plus élevées....On pourra cependant noter qu'envoyer une délégation sur un salon international n'est pas la manière la plus discrète d'acquérir du matériel à destination peu flatteuse....

 

Qui sont les membres de cette délégation? des techniciens du ministère de la défense pour la plupart, peu ou pas connu, le N°2 de la liste étant, par exemple, est chargé d'affaire au département espace, défense intérieure,  affaires étrangères (..) du MINDEF. (http://reporting.sunlightfoundation.com/lobbying/client/general-khalid-ahmad-k-a-al-kuwari).  On ne fera pas plus précis!

Le chapitre suivant traite de l'achat de PECHORA-2D par les qataris. FOMIN produit une lettre d'intention indiquant la cession d'armement qualifié de "haute technologie" de l'Ukraine aux qataris.

A ce stade, on peut se poser plusieurs questions:

  • pourquoi l'Ukraine cède t'elle des matériels dont elle pourrait avoir un besoin vital dans son engagement face aux russes dans le Dombass?
  • Pourquoi les qataris achètent-ils un matériel ancien, même remis à niveau mais pas aussi performant que ce à quoi ils peuvent prétendre avec leur budget?

A la première question, l'auteur ne trouve pas de réponse évidente si ce n'est que les ukrainiens disposent de mieux ou qu'ils ne peuvent plus le faire fonctionner, faute de pièces?

A la seconde, on peut supposer que le matériel n'est pas destiné aux qataris! Victoire vont crier certains, c'est pour DAESH. Oui, mais non. Car le Qatar soutient plusieurs pays amis comme la Lybie, le Yémen ou l’Égypte et ce matériel pourrait leur être destiné.

 

L'auteur de cet article mettrait bien sa demi-solde versée par louvois pour la Lybie ou les rebelles locaux contrôlent une partie de l'aviation du pays...

 

La preuve suivante est la plus rocambolesque du dossier: un supposé échange de mail entre un conseiller armement ukrainien au Qatar et un exportateur basé à Chypre: d'après un mail de 10 lignes FOMIN déduit que les matériels sont à destination de daesh. C'est évident qu'à ce niveau d'échange, les mails sont évidemment accessibles au commun des mortels...

Qu'y a t-il dans ce mail de si compromettant?

"Merci pour le Maroc et les contacts saoudiens. C’était juste à temps.
Les locaux [Qataris] ont été à Kiev à l’Expo. Ils sont sur le point d’acheter des Petchora et un autre matériel plus sophistiqué encore. La question de la livraison est en cours. Nous ne serons pas en mesure de la faire nous-même. Vous avez une chance de gagner beaucoup d’argent.
Essayez de parler aux militaires. La probabilité est élevée que les yankees soient d’accord. Les Bulgares et les Turcs sont d’accord, l’itinéraire est le même"

 

Une autre interprétation pourrait être que les ukrainiens ne pouvant s'occuper de la livraison s'en sont déchargés sur un intermédiaire, les matériels transitant par la Bulgarie, la Turquie et l'Arabie. Le tout avec la bénédiction des américains.... On admire au passage le talent de l'auteur qui égratigne dans la même phrase  les polonais, les américains,  l'Arabie et laisse planer le doute sur d'autres achats compromettant! Vite une enquête de la CPI! Mieux que James Bond?

 

Enfin la conclusion de l'article est sidérante surtout avec le recul de l'enquête sur le crash de l'avion de ligne russe dans le Sinaï : Fomin sous entend que ce matériel aurait pu être en cause! Mauvais timing avec l'enquête? En tout cas, le lendemain de l'article d'origine, les russes admettaient la thèse de l'attentat par un engin artisanal....

 

"On peut dire qu'il s'agit d'un attentat", a annoncé le chef des services secrets russes (FSB), Alexandre Bortnikov au président russe lors d'une réunion dans la nuit de lundi à mardi au Kremlin dont le contenu n'a été révélé que mardi par la présidence russe. "Pendant le vol, un engin explosif artisanal d'une puissance équivalente à 1 kg de TNT s'est déclenché", a précisé le chef du FSB. "En conséquence, l'avion s'est désintégré dans l'air, ce qui explique pourquoi (nous avons retrouvé) des morceaux du fuselage dans un large rayon".

 

Enfin, dernier point intéressant : les qataris sont-ils masos au point de risquer la vie de leurs propres pilotes bombardant DAESH?

 

Un media indique que le Qatar va participer à des frappes en continue contre l’Organisation de l’état islamique (Daesh) dans les jours à venir (5-9-2015) depuis les bases turques et notamment la base aérienne d’Incirlik. A ce jour, le Qatar dispose de 12 Mirages, avions de chasse produit jusqu’à fin 2007 par la France, ils sont parfaitement entretenus, 9 Mirage 2000-5 EDA et 3 Mirage 2000-5 DDA. Il a certes commandé des Rafales mais il faudra au moins attendre 2017 pour en avoir les premiers exemplaires. Chacun se souvient que l’Egypte ayant passé commande avant le Qatar, qui a mis trop de temps pour se décider, sera partiellement servi en premier.

 

Bref, un article reposant sur des approximations, des doutes, des suppositions....on a connu des enquêtes mieux bouclées.....une expression vient quand on lit cet article avec du recul: délire conspirationniste?

 

 



10/12/2015
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2323 autres membres