Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Le FN, quatrième parti de France

Si le fn n'a pas d'argumentation réelle (on se souviens avec délectation de l'impuissance de Philippot en face de F. Gemenne http://rue89.nouvelobs.com/zapnet/2013/10/30/soudain-chez-ardisson-discours-fn-limmigration-secroule-247074), on peut par contre lui reconnaitre qu'il a des communicants. Des bons.
Et heureusement pour lui, des médias serviles:

http://www.regards.fr/web/temps-de-parole-bfm-la-part-belle,7574

 

Dans cette otique on se souviendra longtemps des campagnes chocs du premier parti fasciste de France:

http://www.debunkersdehoax.org/l-extreme-droite-tue-jaures-une-troisieme-fois et (encore un exemple) de la rhétorique révélatrice sur les trois millions de chômeurs:

 

Affiche-FN-Affiche-nazi.jpg

 

Aujourd'hui le fn récidive dans la même veine, la preuve:

 

FN premier parti de france.jpg

 

"Premier parti de France", on se frotte les yeux.

Auprès de qui une tel mensonge peut il passer? Et bien surement pas mal de monde en fait.
Démontons donc cette affirmation sans fondement.

1) En nombre d'adhérents

Non le FN n'est pas le premier parti en terme d'adhérents loin de là.
C'est l'UMP qui l'est, avec 205000 adhérents.
Suivi du PS: 173000
Puis... du PCF: 130000

et enfin ceux du fn: 75000 soit moitié moins que le PCF...

http://www.jolpress.com/adherents-elus-partis-politiques-france-ump-ps-fn-pcf-article-823312.html


2) Alors en nombres d'élus?

Pas davantage.

Or, le FN-Rassemblement Bleu Marine ne compte que deux membres à l’Assemblée nationale, Gilbert Collard et Marion Maréchal-Le Pen. Même en raisonnant en voix –le mode de scrutin lui étant défavorable–, le FN ne s'est classé que troisième aux dernières législatives, avec 13,6% des voix au premier tour.
[...]
En comparaison, le groupe socialiste dispose de la majorité absolue, 198 députés siègent sous la bannière UMP et 28 dans le groupe UDI. Il y a six fois moins de députés frontistes que de députés radicaux de gauche. Et même si des surprises ne sont pas exclues aux sénatoriales prévues à l’automne, le Sénat ne compte pas un seul élu FN sur ses bancs.
[...]
Au niveau local, la gauche détient encore 21 régions sur 22 en métropole, et sa débâcle aux élections municipales n’a pas profité en priorité au FN, mais à l’UMP et à ses alliés. Malgré sa percée médiatisée, le Front ne détient que 11 mairies sur les 36.681 communes que compte la France.

 

3) En terme de voix

Là oui. Mais ce n'est que sur le dernier scrutin des Européennes.
Ceci dit un peu d'analyse sur le sujet ne fera pas de mal.

Comme le rappele le site "Démagocratie", les résultats des dernières élections et en particulier ceux du FN sont à analyser avec des pincettes:

http://www.demagocratie.fr/index.php/politique/la-verite-si-je-mens-analyse-electorale.html

 

Synthèses des chiffres des présidentielles :
On remarque dans un premier temps que le pourcentage de non inscrits sur la population de plus de 18 ans est en baisse régulière mais légère. Des jeunes qui arrivent à l’âge de s’inscrire et des décès moins nombreux chez les plus âgés avec l’allongement de la vie agissent aux deux bornes de la population. Ce pourcentage est descendu d’environ 11% en 1999 à environ 6,5% en 2014.
D’autre part, les inscrits « sans choix » (abstentionnistes, blancs ou nuls) représentent à une exeption près (17%) quasiment le quart de ceux qui se sont inscrits sur les listes et n’ont pas trouvé chaussure à leur pied.
On voit que le FN, par exemple, tourne toujours autour des 10% des français en âge de voter, avec un pic à 12,99% en 2012. Est-ce une vague bleue Marine ? Quand on sait que le vote FN est, en partie non négligeable, un vote de rejet des partis institutionnels qui pratiquent l’alternance depuis 1981, un vote de colère, de dépit et de découragement envers la confiance dans le monde politique, finalement, on réalise que le populisme n’a pas encore ancré ses racines dans l’inconscient collectif.

Autre aspect intéressant sur la démocratie représentative, c’est que les présidents élus au « suffrage universel », sont élus en fait avec une moyenne de 35% des citoyens en âge de voter (à part l’épisode Chirac/LePen avec 55,53% exceptionnellement). Ce qui veut dire qu’on nous fait croire que plus de la moitié des français ont choisi le candidat gagnant, mais ce n’est en fait qu’un « gros tiers’’ des citoyens en âge de voter, un peu plus si on ne compte que les inscrits, mais jamais cela n’a dépassé 42,68% des inscrits et donc loin de la moitié des citoyens inscrits, et encore moins des Français ou de Français en âge de voter.

Le meilleur score du FN, en résultat relatif aux français en âge de voter, est de 13% soit 14% en rapport au nombre d’inscrits. Même lors de l’épisode Chirac/LePen, où face à Chirac, son score a été de 13,41% des inscrits. Ses 5 525 032 voix ne représentaient que 11,97% des Français en âge de voter.

 

Dure réalité...

L’analyse des résultats des européennes :

Première remarque qui saute aux yeux, le « non choix » a évolué d’à peine moins de 50% pour monter à 59,28% des inscrits sur les listes. C’est donc un vote qui ne concerne que moins de la moitié des français inscrits. Détail à ne pas oublier quand on analysera les pourcentages obtenus en vote « exprimés »

L’UMP, d’une part, qui perd 800 000 voix entre 2009 et 2014 alors que le PS n’en perdait que 200 000 est fier, à l’étonnement général, de se retrouver second bien qu’ayant perdu plus de voix que le PS.
Le FN, qui perd lui 1 710 087 voix par rapport aux présidentielles de 2012, ne représente plus que 9,45% des citoyens en âge de voter, ou 10,11% des inscrits sur les listes électorales.
Le grand vainqueur de ces élections, c’est l’électeur qui n’a pas choisi de candidat, soit parce qu’il n’est pas inscrit sur les listes, soit parce qu’il s’est abstenu, soit parce qu’il a voté blanc ou nul.

En clair :
- 59,28% des inscrits sur les listes ne se sont pas prononcés.
- 6,60% de citoyens n’ont même pas fait le geste de s’inscrire sur ces listes.
- 30 894 364, soit 62% des citoyens en âge de voter, ont refusés de participer à cette démocratie représentative qui ne les représente plus.

Que penser alors de la joie de Le Pen qui exhibe ses « 25% des Français qui la soutiennent » alors qu’ils ne sont en réalité que 9,45% dans le panel des Français qui pourraient voter, ou 10,11% des citoyens inscrits sur les listes ?
En fait, 89,89% des français inscrits sur les listes, n’ont pas voté pour Le Pen.
Où est la victoire ? Où est le raz de marée ? Où est le tsunami ?

 

Cruelle réalité...

Alors où est le risque réel?
Et bien qu'avec une représentation politique si abimée que le fn arrive au pouvoir grâce à l'abstention...

Et encore même sur ce sujet, relativisons encore:

 

Le dernier baromètre d'image du Front national réalisé par TNS Sofres pour Le Monde, France Info et Canal+ en février 2014 montre que 34% des Français «adhèrent aux idées du Front national». Ce chiffre n’était que de 22% en 2011, année de la prise de pouvoir de Marine Le Pen au FN.

Le Front marque des points sur le terrain idéologique mais, paradoxalement, les Français continuent de le juger sévèrement sur sa capacité à exercer le pouvoir. Ils sont 54% à estimer qu’il s’agit «seulement d’un parti qui a vocation à rassembler les votes d’opposition». Le FN est encore durablement coincé sous un plafond de verre.

http://www.slate.fr/france/87443/europeennes-fn-pas-premier-parti-france

 

Le véritable problème est en fait que le fn entraine par des rouages une droitisation du discours politique sur des sujets qui n'en sont pas: immigrés et sécurité. Ce qui permet aux partis "traditionnels" (UMP/PS) d'esquiver leurs responsabilités sur les vrais sujets: chômage, financiarisation, inégalités, corruption, criminalité en cols blancs, écologie.
Et il permet à de dangereuses idées de se répandre dans la population permettant une intolérance et une violence contre les boucs émissaires désignés de l'extrême droite: Magrébins, noirs, roms, juifs, homos, etc...


Alors aux Debunkers on propose une légère modification de cette affiche qui correspondra mieux à la réalité:

10396289_1512562568963973_2404475146037262947_n.jpg

 

Debunked !!!

 

 

 

 



07/06/2014
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2320 autres membres