Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

La galette des rois de Brest, marronnier de janvier de l'extrême droite

Comme vous le savez désormais les hoaxes sont aussi des marronniers. Comme nous l’avions prévu dans cet article :

http://www.debunkersdehoax.org/le-retour-du-hoax-du-salon-international-du-monde-musulman

le hoax de la galette des rois est de retour !!!
Seulement, nous ne nous attendions pas, à ce qu’il soit réchauffé à ce point ! Plutôt que de nous pondre une belle histoire pleine de fureur, d’amour, gloire et beauté, les fafs nous ressortent un vieux truc d’un an.

C’est très décevant, on attendait mieux et nous sommes déçus, déçus, déçus…
A un tel point que même leurs adorateurs ont remarqué la supercherie, alors catastrophe, ils ont modifiés leurs articles sur le style « prophétie auto-réalisatrice » : « c’est grâce à nous et notre mobilisation que cette année tout s’est bien passé » ou ils les ont carrément supprimé.

Christianophobie.jpg

http://www.christianophobie.fr/breves/le-maire-ps-de-brest-interdit-le-mot-epiphanie

 

novopress1.jpg

http://fr.novopress.info/151331/galette-rois-les-petits-brestois-prives-couronne/

 

a)     Ab Initio

 

Tout partait l’année dernière d’un reportage de F3 que voici, il y a un an :

http://bretagne.france3.fr/2013/01/14/les-petits-brestois-prives-de-couronne-des-rois-180497.html

Information reprise ensuite par la presse locale.
Un journaliste spécialisé dans les « brèves de trottoir », normal que ca l’intéresse :

http://www.letelegramme.fr/local/finistere-nord/brest/ville/une-tartufferie-a-la-frangipane-12-01-2013-1969416.php

Comme le prouve cette vidéo, l’homme n’est pas sur un discours de fachos :

https://www.facebook.com/video/video.php?v=10151410388010873

 

Puis cela deviens politique, récupération par un conseiller municipal centre droit (UDI) passé apparemment depuis au « Parti démocrate Chrétien » de Boutin.

 

Lors de la traditionnelle galette des rois dans les écoles brestoises, la municipalité a décidé de retirer toutes les couronnes, au motif que le mot «Épiphanie» était inscrit dessus. Ce que dénonce Marc Berthelot, du groupe des élus de l'Union de la droite et du centre. «(Cette) décision (...) prêterait à sourire si elle ne symbolisait le dogmatisme qui tend à se répandre de plus en plus à gauche, estime Marc Berthelot. Que l'école publique soit et reste un lieu neutre est une évidence pour tous les républicains que nous sommes. Mais l'école est aussi un lieu de vie et d'apprentissage, de connaissance de l'autre. Si ce mot tant redouté d'Épiphanie n'avait pas été inscrit, on peut en déduire qu'il y aurait eu des couronnes distribuées, et l'on aurait sans problème fêté cette tradition qui trouve pourtant son origine dans nos racines judéo-chrétiennes. En voilà une belle hypocrisie».

«Ultra laïcité»

Marc Berthelot considère «qu'à force d'"ultra laïcité", de neutralité mal placée, on se dirige vers une société aseptisée qui niera le fait religieux, voire lui donnera un visage négatif, alors qu'au contraire, c'est par la connaissance des religions, auxquelles nul n'est obligé decroire, que nous ferons denos enfants des citoyens éclairés. Dans une période troublée et marquée, nous dit-on, par l'individualisme forcené et le manque de solidarité, la municipalité brestoise aurait été bien inspirée de favoriser le partage et la fraternité entre les petits Brestois... (...)».

 

L’homme est proche des mouvements de la « manif pour tous », des « veilleurs », de la « droite forte », etc… comme l’indique son profil FB.

https://www.facebook.com/marc.berthelot.10/about

Il semble normal que ce politique soit sur ce genre de commentaires.

Et pourtant on remarquera dans ces deux articles qu’aucun des deux ne parle d’une raison liée à une pression « communautariste » (sous entendu : les musulmans). Ils parlent tous les deux d’une « laïcité appliquée de façon un peu extrémiste ».

 

C’est là que tous les poids lourds de la fachosphère reprendront le billet de Berthelot pour en faire une affaire nationale. Même Polony le reprendra sur Europe1 (revue de presse du 14 janvier 2013).

 

b)     Le marronnier de 2014

Et c’est sur cette polémique vaine que sont revenus cette année nos fafounets. Polémique reprise également par la presse sérieuse » mais démentie quelques jours ensuite:

 

« Rectificatif. De la galette, des fèves et des couronnes: les écoliers de Brest ne manqueront de rien finalement ce jeudi pour tirer les rois, contrairement à ce que nous vous avions indiqué ce lundi matin. »
http://www.charentelibre.fr/2014/01/06/pas-de-couronne-des-rois-pour-les-ecoliers-brestois,1873431.php

 

Et devant la nouvelle vague de ce hoax cette fois les élus Brestois expliquent la situation :

« L’an dernier, chaque galette servie dans les restaurants scolaires des écoles publiques de la Ville de Brest était accompagnée d’un nombre important de couronnes comportant une publicité et un message distinctif. Ces inscriptions étaient contraires à la tradition. Le délégataire avait donc pris la décision de les retirer. Les galettes, elles, avaient pu, comme il se doit, être dégustées par les enfants.é

 

 

« L’an dernier, « l’affaire de la couronne » comme on pourrait l’appeler, à fait parler d’elle à Brest. En effet, les petits chanceux et les petites chanceuses ayant trouvé une fève dans leur part de galette n’auront pas eu droit à une couronne. Crime de lèse-majesté, ils n’auront pas pu être consacrés roi ou reine !
Bon, même si nous ne sommes pas là dans un événement majeur sur le plan scolaire, l’affaire ayant fait un buzz national, il est peut-être temps de dire deux mots de cette fameuse couronne qui fit couler beaucoup d’encre par son absence.
Comme les années passées, il y avait bien une couronne de prévue. Sauf qu’en 2013, l’entreprise qui gère la délégation de service public de restauration scolaire (le fermier) avait décidé de se faire un peu de pub au passage, sans en avertir personne. Ils avaient apposé leur beau logo et souhaitaient « une bonne épiphanie » aux enfants. Ce faisant, ils contrevenaient à deux principes de leur contrat avec la collectivité : ne pas faire apparaître son nom sur de la publicité vis-à-vis des enfants et, ce que l’histoire a surtout retenue, le caractère religieux du terne « épiphanie ».
Il a donc été décidé de demander à notre fermier de reprendre sa couronne, eu égard aux deux libertés qu’il s’était permis, sans même en avertir auparavant les services de la ville. Nous étions mis devant le fait accompli, alors qu’ils ne pouvaient pas ignorer ces deux règles. 
On pourra toujours dire que les termes de Noël, Toussaint, Pâques ou l’Ascension sont aussi des termes historiquement religieux et qu’il n’est pas question de les supprimer. C’est vrai, mais ils sont rentrés dans le langage courant, comme l’est « la galette des rois » et non l’épiphanie. On parle d’ailleurs bien de Noël et non de la Fête de la nativité. Idem pour Pâques qui est la Fête la résurrection, sur le plan religieux. C’est cela la nuance d’un langage !
Il n’y a donc pas, derrière cette absence de couronne pour nos chers petits écoliers, de volonté d’utiliser la laïcité au-delà de ce qu’elle signifie. Il y a juste le respect de règles édictées aux seins des écoles publiques : les entreprises sous contrat ne doivent pas y faire leur publicité et la laïcité doit y être respectée.
Jeudi prochain dans les écoles publiques de Brest, nos charmants bambins se transformeront encore une fois par magie en jolie petites têtes couronnées, à leur plus grande joie … et dans le respect des règles, cette fois ! »

 

Bref pas de quoi en faire une galette…
Sauf que trois points viennent un peu nous expliquer la frénésie des fachos dans cette région.

  • Le faible poids de l’extrême droite en Bretagne :

http://bretagne.france3.fr/2012/10/05/le-front-national-40-ans-et-peine-toujours-en-bretagne-116843.html

  • Les élections municipales et Européennes imminentes, le fn a besoin de « points de fixation » dans cette région, et la défense du catholicisme en est un.

 

  • Et enfin la part de l’enseignement catholique privé dans cette région.

 

part de l'enseignement privé bretagne.jpg

http://www.education.gouv.fr/cid57111/l-education-nationale-en-chiffres.html

 

c)     L’origine de la fête de l’épiphanie

C’est un point amusant, mais néanmoins important. Car à y regarder l’origine de la galette des rois et de cette fête n’est pas catholique…

http://www.linternaute.com/actualite/histoire/galette-des-rois-date-recettes-origines-tout-savoir-sur-l-epiphanie.shtml

http://92.catholique.fr/faq/fetes_epiphanie_traditions.htm

Comme toutes les fêtes religieuses Chrétiennes, cette fête est une « adaptation » d’une fête paienne antérieure. Celle-ci correspondant aux « Saturnales » Romaines.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saturnales

 

 

 

Et pour conclure nous aimerions publier des extraits d’une discussion entre internautes publiée suite à l’article de la Charente ci-dessus. Échange savoureux et en particulier sa conclusion, par un anonyme qui nous a réjouis :

 

charente1.jpg

charente2.jpg

charente3.jpg

charente4.jpg

charente5.jpg

charente6.jpg

 

Alors concluons donc en coeur:

 

Debunked !!!



21/01/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2415 autres membres