Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

"Info 24": le mensonge est déjà dans le titre

"Info 24" annonce la couleur: un titre et le mensonge est déjà posé. Déjà épinglé dans cet article, nous récidivons pour montrer la qualité de ce site fascitoïde. Un de ces sites fascisants qui se présente comme neutre alors que pas une de ces publications n'est neutre et qu'il manie le hoax comme une baguette de magicien.
Exemple:

 

info 24 1.jpg

 

Pourquoi c'est faux? Et bien parce que comme le sous entend ensuite -dans l'article- ce n'est pas QUE l'équipe de Macron qui a fait cette demande, mais aussi l'équipe du FN...

 

 

"(...) Après le feu nourri sur Macron, les chroniqueurs s’en étaient pris au Front national, en évoquant l’enquête pour #escroquerie et recel d’abus de biens sociaux qui vise le parti pour les campagnes présidentielle et législative de 2012. « On parle quand même d’un parti qui a organisé une #fraude fiscale à grande échelle avec des sociétés écrans qui vendent des kits de campagne qui sont remboursés avec de l’argent public, donc c’est une escroquerie à grande échelle », fustige ainsi en plateau le chroniqueur Ludovic Delaherche, sans utiliser de conditionnel (alors que l’affaire n’a pas encore été jugée mais que plusieurs cadres du #FN ont été renvoyés en correctionnelle). « On a quand même quelqu’un qui est sur scène avec marqué 'au nom du peuple', alors qu’elle a tapé dans les poches », poursuit-il.

Contacté par Libération, le directeur de la rédaction de LCI, Eric Monnier, a refusé de répondre à nos questions, nous renvoyant au service communication. En fin d’après-midi, la chaîne a finalement expliqué à Libé avoir bel et bien retiré l’émission : « L’émission a créé un certain emballement et deux partis étaient mécontents. La direction de la chaîne a décidé de retirer l’émission. » Quels partis ? « Ceux de Marine Le Pen et d’Emmanuel Macron, qui auront la possibilité de s’exprimer dans l’émission de demain. » En attendant, l’émission supprimée a été captée par un internaute et mise en ligne sur #YouTube. Elle a cumulé 68 000 vues avant d'être supprimée de la platerforme. Vous avez dit effet Streisand ?"

 

Pourquoi un mensonge aussi petit et mesquin? Et bien rappelez vous, les internautes ne lisent que les titres:

 

Ils sont 46.000 à n’avoir rien vu venir… C’était le 4 juin 2016. Le site satirique mais non moins sérieux The Science Post publiait un article au titre plus qu’engageant: «Étude: 70% des utilisateurs de Facebook lisent seulement le titre des papiers scientifiques avant de les commenter».  

46.000 personnes ont partagé ce papier qui n’en était pas un, rapporte The Washington Post. À l’intérieur: du faux-texte, du «lorem ipsum» comme on dit dans le jargon de l’imprimerie. À l’initiative de ce canular, un journaliste de la rédaction, exténué de voir défiler sur son écran d’ordinateur des dizaines et des dizaines de fausses études naïvement partagées.

Ce phénomène tend à se généraliser, et il serait même en train de supplanter celui du «piège à clics». Les gens sont plus enclins à partager un article qu’à le lire, résume dans le Washington Post Arnaud Legout, co-auteur d’une nouvelle étude menée par l’université de Colombia et l’Institut National Français, selon laquelle on ne lit pas 59% des liens que l'on poste sur Twitter.

 

Jolie petite manipulation qui épingle "juste" macron alors que le fn est également impliqué.
On notera au passage la FLOPÉE de pubs sur cet article.
"Antisystème oui mais on vit de la pub... Tartuffes.

 

info 24 2.jpg

 

Debunked !!!



05/04/2017
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2614 autres membres