Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Deuxième enterrement de première classe pour dreuz !!!

Ouh là là, sont pas content à dreuz! Pas content du tout les néos fachos. Et pourquoi? C'est un article de notre cru qui les as mis en pétard. Rappelez vous:

 

http://www.debunkersdehoax.org/oui-dreuz-est-bien-d-extreme-droite-et-on-vous-le-prouve

 

Ils se réveillent un peu en retard puisque cet article datait de 2014, mais pourquoi pas?

Le moins que nous puissions dire, c'est que nous sommes déçus. Très déçus. On s'attendait à du lyrique, du battant, des preuves...Rien de tout cela. On a droit à un article incompréhensible qui tente de prendre les lecteurs de dreuz pour des imbéciles. Oups pardon, en même temps, c'est ce qu'ils font en permanence.
Allez, on s'y colle c'est parti!

 

dreuz debunkers.png

 

Voilà in extenso le gloubi boulga:

 

Les debunkers paranos-fachos de gauche sont des « vengeurs masqués », intellos-bobos néo-fascistes.

Ils sont déguisés en donneurs de leçons de médiocre bobo-journalisme, au service de la caste politico-médiatique au pouvoir, au service des basses œuvres du Redressement Moral, selon la propagande du lobby GOF-LGBT.

Selon les intellos-bobos néo-fascistes de gauche, « 70 % d’immigrés en prison où les malheurs des fachos avec la sociologie et les statistiques ! », « Les petits et gros mensonges de riposte laïque ! » « Oui « Dreuz.info » est bien d’extrême droite et on vous le prouve ! »

Sur debunkersdehoax.org, les soi-disant « rubriques anti-intox » mettent en scène « l’industrie du mensonge » au service de la propagande socialo-populiste de l’État-PS. La presse de gauche et les mystifications de la Voix de la Grande Bourgeoisie du Nord ont là un « soutien gauchiste » bien-venu. Pour en savoir plus, lire « Rubriques anti-intox » : « Les immigrés nous prennent tout » ; « Les musulmans nous envahissent » ; « Tous des assistés ! » ; « On n’est plus en sécurité »…  »

Chacun comprend que, pour les fascistes de gauche : « Les immigrés et les gentils musulmans modérés sont une chance pour la France et pour la destruction de l’Occident chrétien ; Ils ne sont pas une charge pour la France qui travaille ; Ils sont responsables de notre sécurité, de celle de nos femmes et de nos filles, comme à Cologne ! Toutes les critiques des milieux officiels ou des « droites extrêmes » sont le fait des « intellos réacs qui tiennent aujourd’hui le haut du pavé », comme dit l’autre.

Venons-en aux faits

« Les Debunkers vous parlent : Le site d’extrême droite « dreuz » a réalisé un article dans lequel, il nie, justement, être « d’extrême droite » (voulant) démontrer qu’ils ( ?) ne sont « que » conservateurs. L’attaque (est) dans le plus pur style fachosphère, insultes ad hominem, confusion des concepts, gloubi boulga théorique… C’est un refrain bien connu de la fachosphère qui veut toujours se dédouaner de leurs (?) apports théoriques. Le FN fait exactement pareil, la dieudo/soralosphère aussi

Notre article tente de démonter le fil de la « pensée » débunkersdehoax parfaitement ignoble…

Dreuz écrivait : « Adrien Sénécat est journaliste à l’Express… Il range les idées dans des cases simplettes : les bons et les méchants. D’un coté la noble gauche irréprochable, inattaquable… jusqu’à l’extrême gauche fasciste et souvent violente, de l’autre, l’extrême droite, les xénophobes… (Adrien Sénécat) tente de ridiculiser internet… passé devant (l’Express et) la presse pour s’informer (La télévision principale source de (dés)information des foyers devant la radio (33%), internet (27%) et la presse quotidienne (24%)), Sénécat ne pouvait s’empêcher de cracher sur Dreuz… Donc tout naturellement, Sénécat classe Dreuz comme « un site proche de l’extrême droite ». (Mais) « L’extrême droite crache sur l’Amérique et nous sommes profondément pro-américains

Dreuz : « Nous sommes néo-conservateurs. L’extrême droite revendique le dirigisme d’état, la centralisation administrative des décisions industrielles, le planning économique et le repli sur soi… Dreuz est un farouche partisan du marché libre, de la libre circulation des capitaux et des biens et de la non-intervention de l’État dans les affaires privées… Nous croyons dans les libertés fondamentales, le droit naturel et les systèmes ouverts… Nous sommes un site pro-israélien et l’extrême droite a un certain rejet pour le sionisme et Israël. »

Analyse « neutre » (sic) de l’équipe rédactionnelle de Dreuz par les debunkers : « Ses membres peuvent être considérés comme sionistes de l’extrême droite la plus dure (Attention, le mot « sioniste » n’est pas une insulte).

Avec les debunkers : « on arrive à définir une typologie de l’extrême droite israélienne ».

Un petit peu de « dreuz bashing », ça ne fait jamais de mal. Surtout lorsqu’ils donnent le bâton pour se faire battre. Être utopiste c’est vouloir que son imaginaire devienne une réalité, être d’extrême droite, c’est croire que son imaginaire est une réalité. Et de citer (ad hominem) : « Guy Millière ; Michel Gurfinkel (ancien rédacteur en chef de « valeurs actuelles ») c’est dire ; Alexandre Del Valle dont on apprend qu’il a été proche de la mouvance identitaire, de Zemmour et de Goldnadel ; Bat Ye’or, écrivain conspirationniste ; Jean Patrick Grumberg, etc. »

La critique des debunkers se fonde sur des « faits » (mouarf !) :

[Pour Dreuz], accuse debunkersdehoax, « le monde se coupe entre gentils Israéliens et méchants Musulmans. Tout ce qui vient d’Israël c’est le bien, tout ce qui vient des Musulmans, c’est le mal… Toutes les considérations écologistes sont rejetées avec dédain comme ennemis du progrès et les écologistes (sont) qualifiés de « khmers verts ». (C’est mal ?)… La tactique habituelle de l’extrême droite : « Extrême gauche fasciste »… La gauche ne peut pas être fasciste par essence ! »
– Ben voyons ! Yaka y croire !

« Le fascisme est un mot qui a un sens politique bien particulier. La tactique qui consiste à prénommer « fasciste », l’extrême gauche est bien connue. On attribue à son opposant politique (l’ennemi) le terme qui vous désigne soi même : (C’est pas moi, c’est toi !) Pour le sens du mot « violence » de l’extrême gauche/extrême droite, on se réfèrera utilement à un de nos récents articles »
-C’est le serpent qui se mord la queue !

« Si nous critiquons durement Dreuz nous n’aurons pas la même tendance à prendre (nos) adversaires politiques pour des imbéciles incultes ».
– Ah non ? On dirait pas… Et de citer « ce concept de réinformation typique de l’extrême droite et développé par Jean-Yves le Gallou et sa fondation « polemia ».

Et enfin l’aveu (miroir miroir) : « On notera la tendance complotiste fascistoïde qui consiste à prendre le motif supposé pour une preuve… Ici Dreuz fait la preuve flagrante ou de sa méconnaissance flagrante du sens des termes politiques ou bien (beaucoup plus probable) tente de manipuler… » Pourquoi ? Parce que… un programme fasciste est forcément d’extrême droite
– Et un terroriste est forcément modéré ?

« Qu’est ce que l’extrême droite ? Les points communs sont le patriotisme (on devrait même parler de « patriotardisme » (?), le nationalisme : Dreuz est farouchement nationaliste pro-sioniste d’extrême droite ».

 

C’est le droit à l’anathème qui consiste à « prendre le motif supposé pour la preuve ».

Et ça continue :

« Traditionalisme exacerbé (contre le féminisme) : L’enjeu n’a rien à voir avec l’égalité des droits. C’est un leurre démagogique qui cache les véritables conséquences qui ont à voir avec l’identité humaine ». (?)

Et la cerise sur le gâteau des intellos-bobos néo-fascistes donneurs de leçons : « le rejet des éléments qui troublent l’ordre naturel (selon la propagande de la fausse Libre Pensée sectaire du lobby GOF-LGBT) d’une nation (franc maçonnerie / étrangers / religion, etc.) Dreuz constate que la Franc-Maçonnerie et le Grand Orient de France (GOF), est une loge gauchisante ultra-laïcarde… Les partis politiques (des fraternités UMPS ayant usurpé les régionales) ont des liens avec le gauchisant et ultra-laïcard Grand Orient de France. »

Soit une soupe indigeste et fiévreuse des fascistes de débunkersdehax…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard pour Dreuz.info.

 

 

Avouons le, au premier abord, nous nous sommes grattés la tête. Qu'est ce que c'est que ce machin? Un article? Mais alors où sont nos phrases citées, séparées du reste de la prose du facho fâcheux auteur de cette bouillie? Où sont nos liens que nous avons pris soin de mettre pour prouver nos dires? Où sont nos définitions?
Bref on l'a bien compris dreuz a eu du mal à nous répondre.
Et on le comprend...

Pas grave les dreuziens, on va vous expliquer.

Reprenons à zéro.

 

  • L'auteur

Pour un type qui s'y colle pour démontrer que dreuz n'est pas d'extrême droite, pardon, mais ils auraient pu choisir un facho moins voyant! Recherche google sur "thierry ferjeux michaud-nérard":

 

thierry ferjeux google.jpg

 

 

Ce personnage écrit sur tous les gros sites connus de la fachosphère! "enquête et débat", "riposte laïque", "Nouvelles de France", "médias presse infos", dreuz, le lobby LGBT et les francs maçons, etc... Édifiant.
Sur quels sujets?
la fiscalité, la théorie du genre, les musulmans, les immigrés, la psychiatrie, l'homosexualité, l'antiféminisme, la société patriarcale, etc... les marottes habituelles...

 

On notera que l'on trouve régulièrement le personnage associé au "JRE" de farida belghoul, ancienne égérie de soral, tombée depuis dans les oubliettes. Sachant la façon dont la "soralosphère" voit les juifs et Israël en général, on se marre en douce de les voir associés, dreuz et soral, main dans la main, on est plus à une contradiction prêt!

1) De la novlangue

 

Les debunkers paranos-fachos de gauche sont des « vengeurs masqués », intellos-bobos néo-fascistes.
Ils sont déguisés en donneurs de leçons de médiocre bobo-journalisme, au service de la caste politico-médiatique au pouvoir, au service des basses œuvres du Redressement Moral, selon la propagande du lobby GOF-LGBT.
Selon les intellos-bobos néo-fascistes de gauche, « 70 % d’immigrés en prison où les malheurs des fachos avec la sociologie et les statistiques ! », « Les petits et gros mensonges de riposte laïque ! » « Oui « Dreuz.info » est bien d’extrême droite et on vous le prouve ! »
Sur debunkersdehoax.org, les soi-disant « rubriques anti-intox » mettent en scène « l’industrie du mensonge » au service de la propagande socialo-populiste de l’État-PS. La presse de gauche et les mystifications de la Voix de la Grande Bourgeoisie du Nord ont là un « soutien gauchiste » bien-venu. Pour en savoir plus, lire « Rubriques anti-intox » : « Les immigrés nous prennent tout » ; « Les musulmans nous envahissent » ; « Tous des assistés ! » ; « On n’est plus en sécurité »…  »
Chacun comprend que, pour les fascistes de gauche : « Les immigrés et les gentils musulmans modérés sont une chance pour la France et pour la destruction de l’Occident chrétien ; Ils ne sont pas une charge pour la France qui travaille ; Ils sont responsables de notre sécurité, de celle de nos femmes et de nos filles, comme à Cologne ! Toutes les critiques des milieux officiels ou des « droites extrêmes » sont le fait des « intellos réacs qui tiennent aujourd’hui le haut du pavé », comme dit l’autre.
  • Le moins que l'on puisse dire, c'est que le style fascistoïde est habituel. Le néologisme et l'hapaxépie sont rois:

 

- "debunkers paranos-fachos de gauche"

-"intellos-bobos néo-fascistes"

- "propagande socialo-populiste de l’État-PS"

 

On est, comme d'habitude, en train de flirter avec le novlangue.

  • Quant à la technique rhétorique, elle est aussi habituelle, c'est le "faux dilemme":

 

« Les immigrés et les gentils musulmans modérés sont une chance pour la France et pour la destruction de l’Occident chrétien ; Ils ne sont pas une charge pour la France qui travaille ; Ils sont responsables de notre sécurité, de celle de nos femmes et de nos filles, comme à Cologne ! Toutes les critiques des milieux officiels ou des « droites extrêmes » sont le fait des « intellos réacs qui tiennent aujourd’hui le haut du pavé », comme dit l’autre

 

Technique argumentaire relevant du sophisme qui cache la vacuité des arguments ou leur faiblesse.
Bing.

 

  • Le terme "facho de gauche", on vous l'a déjà expliqué est un néologisme idiot. Une personne "de gauche" ne peut pas être fasciste par essence.

 

« Extrême gauche fasciste »… Tactique habituelle de l’extrême droite. La gauche ne peut pas être fasciste par essence. Le fascisme est un mot qui a un sens politique bien particulier.

Il s’agit d’un régime totalitaire niant l’individu,  rejetant capitalisme et marxiste au  profit du corporatisme, privilégiant la police sur la justice, exaltant le nationalisme et l’armée, voulant supprimer corps intermédiaires et en particulier les syndicats, désignant une ethnie/religion comme bouc émissaire de la société, dirigé par un leader providentiel charismatique.

L’extrême droite voit toujours en l’URSS l’exemple même de ce qu’ils nomment « fascisme rouge ». Or l’URSS était un régime capitaliste d’état, nationaliste. Aucun rapport avec un communisme de près ou de loin.
Et la tactique qui consiste à prénommer "fasciste", l’extrême gauche est bien connue. On affaibli le sens du mot et on l’attribue à son opposant politique (son « ennemi ») le terme qui vous désigne soi même.

 

Nous aurions aimé que l'auteur s'attaque à cette définition. Cela ne lui a pas été possible. Faiblesse argumentaire, on vous dit.

 

 

  • Enfin, l'auteur tente d'évacuer le terme "d'intello réac qui tiennent aujourd'hui le haut du pavé". Dommage.

Comment nier que ces intellos réacs soient omniprésents dans les médias et imposent une pensée unique?

 

Les réactionnaires ont-ils gagné la bataille des idées ?

Oui. Une série d'implosions politiques a créé les conditions d'une percée du conservatisme : la chute du communisme et le reniement progressif des idéaux qui avaient mené la gauche socialiste au pouvoir en 1981 — jusqu'à la droitisation de la politique de François Hollande. L'implosion du gaullisme y a également participé, puisque c'est grâce au général de Gaulle que la droite, après la Seconde Guerre mondiale et le régime de Vichy, a connu une révolution intellectuelle : elle s'est républicanisée, ancrée dans les valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité. Cette double implosion, et toutes les désillusions qui s'ensuivirent, a permis au début du XXIe siècle un essor du conservatisme. Ce dernier se manifeste, au niveau politique, à travers l'ascension du Front national et, au niveau intellectuel, avec la naissance de cette mouvance néo-réactionnaire qui émerge d'abord, de manière un peu floue, dans les années 2000 et qui se précise à partir de 2010 avec des figures comme Alain Finkielkraut, Eric Zemmour ou Michel Houellebecq. A cet égard, le poids du FN ne peut seulement se mesurer à l'arithmétique du vote, mais aussi à la façon dont il s'est immiscé dans le débat d'idées et a imposé sa vision des choses au-delà du clivage droite-gauche. Marine Le Pen peut à juste titre revendiquer une victoire idéologique sur la question de la déchéance de nationalité.

 

Votre ouvrage a maintenant quatorze ans. Plutôt que de le republier, pourquoi n'avoir pas écrit un nouveau livre ?

Il se peut que j'écrive un nouvel essai, tout est ouvert… La décision de le republier ne vient pas de moi, mais du directeur de collection, Pierre Rosanvallon. Ce dernier a estimé que le contexte actuel prouvait que j'avais vu juste : encore flous à l'époque, les tendances et les personnages-clés du débat intellectuel français que j'avais isolés en 2002 sont toujours là, et leur influence, que lui et moi jugeons plutôt négative et régressive, s'est même largement accrue. « Le poisson pourrit par la tête », dit un proverbe chinois… La réaction a commencé par être un phénomène intellectuel, véhiculé par des écrivains, des philosophes ou des chercheurs en sciences sociales, comme Michel Houellebcq, Alain Finkielkraut ou Pierre-André Taguieff. Elle est devenue un phénomène médiatique incarné par un Eric Zemmour ou une Natacha Polony. Ces chroniqueurs vedettes nouvelle génération font de l'audience grâce à leurs provocations. Ils sont partout, ils trustent tous les plateaux télé, les chaînes d'information en continu où ils dormiraient presque. Mais, malgré tout,  ils disent être persécutés par la pensée unique.… La pensée unique, c'est eux aujourd'hui ! Sans me prendre pour un grand prophète, c'est exactement ce que je prévoyais.

 

 

2)  De la désinformation

 

Citation in extenso de l'article de Thierry Ferjeux:

 

« Les Debunkers vous parlent : Le site d’extrême droite « dreuz » a réalisé un article dans lequel, il nie, justement, être « d’extrême droite » (voulant) démontrer qu’ils ( ?) ne sont « que » conservateurs. L’attaque (est) dans le plus pur style fachosphère, insultes ad hominem, confusion des concepts, gloubi boulga théorique… C’est un refrain bien connu de la fachosphère qui veut toujours se dédouaner de leurs (?) apports théoriques. Le FN fait exactement pareil, la dieudo/soralosphère aussi

 

Voici en fait ce que nous disions:

 

Le site d'extrême droite (nous appuyons volontairement sur ce terme, vous comprendrez plus tard pourquoi) bien connu, "dreuz" a réalisé un splendide article dans lequel, il nie, justement, être "d'extrême droite". Leur attaque dans le plus pur style fachosphère, attaque ad hominem, insultes, confusion volontaire des concepts, gloubi boulga théorique voudrait démontrer qu'ils ne sont "que" conservateurs. C'est un refrain bien connu de la fachosphère qui veut toujours se dédouaner de leurs apports théoriques. Le fn fait exactement pareil, la dieudo/soralosphère aussi. Notre article tente de démonter cet artifice de la pensée.

 

C'est tout de même un peu différent, et surtout plus compréhensible, car une des constantes de cet article de T. Ferjeux est d'amenuiser notre parole pour la rendre incompréhensible.

 

 

3) De la propagande

 

Notre article tente de démonter le fil de la « pensée » débunkersdehoax parfaitement ignoble…
Dreuz écrivait : « Adrien Sénécat est journaliste à l’Express… Il range les idées dans des cases simplettes : les bons et les méchants. D’un coté la noble gauche irréprochable, inattaquable… jusqu’à l’extrême gauche fasciste et souvent violente, de l’autre, l’extrême droite, les xénophobes… (Adrien Sénécat) tente de ridiculiser internet… passé devant (l’Express et) la presse pour s’informer (La télévision principale source de (dés)information des foyers devant la radio (33%), internet (27%) et la presse quotidienne (24%)), Sénécat ne pouvait s’empêcher de cracher sur Dreuz… Donc tout naturellement, Sénécat classe Dreuz comme « un site proche de l’extrême droite ». (Mais) « L’extrême droite crache sur l’Amérique et nous sommes profondément pro-américains
Dreuz : « Nous sommes néo-conservateurs. L’extrême droite revendique le dirigisme d’état, la centralisation administrative des décisions industrielles, le planning économique et le repli sur soi… Dreuz est un farouche partisan du marché libre, de la libre circulation des capitaux et des biens et de la non-intervention de l’État dans les affaires privées… Nous croyons dans les libertés fondamentales, le droit naturel et les systèmes ouverts… Nous sommes un site pro-israélien et l’extrême droite a un certain rejet pour le sionisme et Israël. »

 

Non, non et non. Si dreuz disait bien cela dans le premier article, ici TF "oublie" volontairement de citer nos réponses argumentaires à ce discours. Les voici:

 

Non, non et non. Ici dreuz fait la preuve flagrante ou de sa méconnaissance flagrante du sens des termes politiques ou bien (beaucoup plus probable) tente de manipuler. Pourquoi ? Parce que l’auteur de l’article manie artistiquement les concepts en les mélangeants. C’est la tactique dite du « gloubi boulga »…
Reprenons.
Nous avons définis plus haut ce qu’était le « fascisme » :

Il s’agit d’un régime totalitaire niant l’individu,  rejetant capitalisme et marxiste au  profit du corporatisme, privilégiant la police sur la justice, exaltant le nationalisme et l’armée, voulant supprimer corps intermédiaires et en particulier les syndicats, désignant une ethnie/religion comme bouc émissaire de la société, dirigé par un leader providentiel charismatique.

Mais ici l’auteur tente de faire croire que fascisme= extrême droite, or ca n’est que partiellement vrai. Un programme fasciste est forcément d’extrême droite. Mais toute extrême droite n’est pas fascisante. Ou tout du moins sur la totalité de la définition.
Qu’est ce que l’extrême droite ?
Disons le franchement, il est quasi impossible de donner une définition exacte et précise car les courants qui la compose semblent parfois totalement opposés. Il semble n’y avoir que peu de points communs.
Ils ne sont qu’au nombre de quatre :

http://www.donotlink.com/cx13

http://www.donotlink.com/cx15

http://www.donotlink.com/cx16

http://www.donotlink.com/cx17

 

  • nationalisme

Rappelons le dreuz est farouchement nationaliste pro sioniste d’extrême droite :

http://www.donotlink.com/cx19

Rappelez-vous du curriculum vitae des rédacteurs de dreuz décrit plus haut.

 

« Pourquoi ne prennent-ils pas exemple sur les continentaux ? Cela fait deux siècles que l’Etat français a une gestion désastreuse de l’hexagone. Est- ce qu’ils se plaignent ? Cela fait 50 ans que le peuple est détruit, remplacé par une immigration qui a transformé la France, et que les Français ne souhaitent pas. Est-ce qu’ils manifestent ? Non. Ils courbent le dos, rasent les murs, se font égorger, traiter d’islamophobes, et ils payent.
 Les Corses ne peuvent-ils faire comme sur le continent, être dociles et serviles ? »
 
  • traditionalisme exacerbé

http://www.donotlink.com/cx1a

http://www.donotlink.com/cx1c

http://www.donotlink.com/cx1e

« L’enjeu n’a rien à voir avec « l’égalité des droits » comme il est avancé. C’est un leurre démagogique qui cache les véritables conséquences qui ont à voir avec l’identité humaine. »

Rappelons-nous notre article sur le sujet :

http://www.debunkersdehoax.org/le-feminisme-selon-dreuz

 

  • un rejet des éléments qui troublent l’ordre naturel d’une nation (franc maçonnerie/étrangers/religion, etc…)

Regardons pour exemple les marottes de dreuz :

« Cela dit, je constate que chez nos amis français, la Franc-Maçonnerie en général et le Grand Orient de France (GOF) en particulier, qui est une loge gauchisante ultra-laïcarde, n’est ni étrangère à la laïcité, ni étrangère à la République. On peut même affirmer que tous les partis politiques français (y compris le Front National par le biais du Mouvement Bleu Marine), ont des liens avec le gauchisant et ultra-laïcard Grand Orient de France. »

 

« Sur l’immigration, la classe politique a totalement ignoré l’opinion publique.
 La seule vérité est que les Français de souche n’ont jamais voté pour, ni voulu que ses repères soient modifiés par une culture étrangère. C’est pourtant ce que la classe politique leur a imposé. »

 

On notera au passage le tacle contre les institutions démocratiques alors que dreuz est soit disant « pour les systèmes ouverts » (donc les démocraties).

 

Nous attendons que "dreuz" nous réponde point par point. En êtes vous capable M. Ferjeux? Manifestement non!

 

 

4)  Du mensonge

 

Analyse « neutre » (sic) de l’équipe rédactionnelle de Dreuz par les debunkers : « Ses membres peuvent être considérés comme sionistes de l’extrême droite la plus dure (Attention, le mot « sioniste » n’est pas une insulte).
Avec les debunkers : « on arrive à définir une typologie de l’extrême droite israélienne ».

Non.
Ce n'est pas ce que nous disions, nous nous sommes appuyés sur des articles décrivant chacun des membres de l'équipe rédactionnelle de dreuz. En montrant leurs propos, on arrive à poser leurs apports théoriques! voici notre propos:

Qui est l’équipe rédactionnelle de dreuz ?

 

Ses membres peuvent être considérés comme sionistes de l’extrême droite la plus dure (attention, il y a aussi des sionistes de gauche, voir d'extrême gauche, le mot "sioniste" n'est pas une insulte). Nous citons volontairement des articles de dreuz afin que vous puissiez vous même vous faire une idée de leur doxa:

  • Sur michel garotté :

http://www.donotlink.com/cx0s

  • Sur Guy Millière :

http://reflexes.samizdat.net/reacs-sion/

  • Sur Michel Gurfinkel (ancien rédacteur en chef de « valeurs actuelles) c’est dire :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Gurfinkiel

  • Sur Ftouh Souhail :

http://www.donotlink.com/cx0t

http://www.donotlink.com/cx0u

  • Sur Alexandre Del Valle dont on apprend (entre autre qu’il a été proche de la mouvance identitaire, de zemmour et de goldnadel) :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_del_Valle

Sur Bat Ye’or : écrivain conspirationniste, créatrice du concept d’extrême droite de « dhimmitude », et expliquant le monde actuel (dont les assassinats de breivik) par une domination de l’Eurabia… (1)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bat_Ye'or

  • Sur le prêtre alain rené arbez… Nous vous laissons juger de sa prose :

http://www.donotlink.com/cx0v

  • Sur Jean Patrick Grumberg :

https://papitibi.wordpress.com/2012/05/07/les-scoops-de-dreuz-info-la-longue-marche-de-jean-patrick-grumberg-vers-le-prix-bullytzer-du-sion-journalisme/

et pour la bonne bouche :

capture-d_c3a9cran-2012-03-13-c3a0-00-53-27.png

5)  Des problèmes rédactionnels

Un petit peu de « dreuz bashing », ça ne fait jamais de mal. Surtout lorsqu’ils donnent le bâton pour se faire battre. Être utopiste c’est vouloir que son imaginaire devienne une réalité, être d’extrême droite, c’est croire que son imaginaire est une réalité. Et de citer (ad hominem) : « Guy Millière ; Michel Gurfinkel (ancien rédacteur en chef de « valeurs actuelles ») c’est dire ; Alexandre Del Valle dont on apprend qu’il a été proche de la mouvance identitaire, de Zemmour et de Goldnadel ; Bat Ye’or, écrivain conspirationniste ; Jean Patrick Grumberg, etc. »

 

M. Ferjeux a manifestement trois problèmes: , faire des citations correctes, mettre des citations dans l'ordre et enfin ne pas les mélanger les unes avec les autres.

 

Voici exactement ce que nous disions:

 

Un petit peu de « dreuz bashing » ca ne fait jamais de mal. Surtout lorsqu’ils donnent le bâton pour se faire battre. Dans un article sur un journaliste qui à eu l’impudence de s’attaquer à eux en les qualifiant « d’extrême droite », dreuz fait exactement le contraire de ce qu’il veut faire. Et c’est très intéressant. A coups de phrases, d’expressions  typiques de la rhétorique d’extrême droite, de remarques sur leur travail, leurs options théoriques, on arrive à définir une typologie de l’extrême droite Israélienne. L’exagération, la généralisation, la rumeur et le mensonge ne sont jamais bien loin.

 

Être un utopiste c’est vouloir que son imaginaire devienne une réalité ; être d’extrême droite c’est croire que son imaginaire est une réalité.

 

 

6)  Du gloubi boulga intellectuel

 

La critique des debunkers se fonde sur des « faits » (mouarf !) :
[Pour Dreuz], accuse debunkersdehoax, « le monde se coupe entre gentils Israéliens et méchants Musulmans. Tout ce qui vient d’Israël c’est le bien, tout ce qui vient des Musulmans, c’est le mal… Toutes les considérations écologistes sont rejetées avec dédain comme ennemis du progrès et les écologistes (sont) qualifiés de « khmers verts ». (C’est mal ?)… La tactique habituelle de l’extrême droite : « Extrême gauche fasciste »… La gauche ne peut pas être fasciste par essence ! »
– Ben voyons ! Yaka y croire !
« Le fascisme est un mot qui a un sens politique bien particulier. La tactique qui consiste à prénommer « fasciste », l’extrême gauche est bien connue. On attribue à son opposant politique (l’ennemi) le terme qui vous désigne soi même : (C’est pas moi, c’est toi !) Pour le sens du mot « violence » de l’extrême gauche/extrême droite, on se réfèrera utilement à un de nos récents articles »
-C’est le serpent qui se mord la queue !
« Si nous critiquons durement Dreuz nous n’aurons pas la même tendance à prendre (nos) adversaires politiques pour des imbéciles incultes ».
– Ah non ? On dirait pas… Et de citer « ce concept de réinformation typique de l’extrême droite et développé par Jean-Yves le Gallou et sa fondation « polemia ».
Et enfin l’aveu (miroir miroir) : « On notera la tendance complotiste fascistoïde qui consiste à prendre le motif supposé pour une preuve… Ici Dreuz fait la preuve flagrante ou de sa méconnaissance flagrante du sens des termes politiques ou bien (beaucoup plus probable) tente de manipuler… » Pourquoi ? Parce que… un programme fasciste est forcément d’extrême droite
– Et un terroriste est forcément modéré ?

C'est ce paragraphe qui nous a posé le plus de problèmes à la compréhension. T. Ferjeux massacre tellement notre texte que même l'auteur ne le comprenait plus. Mélanger le tout, ajoutez y des interjections qui n’expliquent rien, ne développez pas un seul contre argument, citations mélangées, sorties de l'explication...
Bravo M. Ferjeux.

Reprenons par exemple la dernière citation tirée de l'article de TF:

Et enfin l’aveu (miroir miroir) : « On notera la tendance complotiste fascistoïde qui consiste à prendre le motif supposé pour une preuve… Ici Dreuz fait la preuve flagrante ou de sa méconnaissance flagrante du sens des termes politiques ou bien (beaucoup plus probable) tente de manipuler… » Pourquoi ? Parce que… un programme fasciste est forcément d’extrême droite
– Et un terroriste est forcément modéré ?
Et voici ce que nous avons VRAIMENT dit:
Enfin on notera la tendance complotiste fascistoïde qui consiste à prendre le motif supposé pour une preuve : « qui tente de ridiculiser internet parce qu’il est passé devant la presse pour s’informer ».
Non, non et non. Ici dreuz fait la preuve flagrante ou de sa méconnaissance flagrante du sens des termes politiques ou bien (beaucoup plus probable) tente de manipuler. Pourquoi ? Parce que l’auteur de l’article manie artistiquement les concepts en les mélangeants. C’est la tactique dite du « gloubi boulga »…
Mais ici l’auteur tente de faire croire que fascisme= extrême droite, or ca n’est que partiellement vrai. Un programme fasciste est forcément d’extrême droite. Mais toute extrême droite n’est pas fascisante. Ou tout du moins sur la totalité de la définition.
Facile. TF évacue carrément toutes les définitions que nous accolons afin d'expliquer notre propos. TF se verrait il déjà en futur responsable des autodafés dans le futur régime et de la censure?
7)  Du foutage de gueule
« Qu’est ce que l’extrême droite ? Les points communs sont le patriotisme (on devrait même parler de « patriotardisme » (?), le nationalisme : Dreuz est farouchement nationaliste pro-sioniste d’extrême droite ».
C’est le droit à l’anathème qui consiste à « prendre le motif supposé pour la preuve ».

Et ca continue dans la manipulation!

Voici ce que nous disions:

 

Qu’est ce que l’extrême droite ?
Disons le franchement, il est quasi impossible de donner une définition exacte et précise car les courants qui la compose semblent parfois totalement opposés. Il semble n’y avoir que peu de points communs.
Ils ne sont qu’au nombre de quatre :

 et de citer:

le patriotisme, le nationalisme, le traditionalisme, le bouc émissaire.
Ce que TF oublie de dire c'est qu'à CHAQUE POINT nous avons cité des articles de dreuz pour appuyer notre point de vue!!!
Détail, nous avions même expliqué ce qu'est le "patriotardisme", TF y accole un "point d'interrogation dans son article ce qui montre, qu'en fait, il n'a pas lu notre article...

8) De la main dans le pot de confiture

Et ça continue :
« Traditionalisme exacerbé (contre le féminisme) : L’enjeu n’a rien à voir avec l’égalité des droits. C’est un leurre démagogique qui cache les véritables conséquences qui ont à voir avec l’identité humaine ». (?)
Oups.
L’enjeu n’a rien à voir avec l’égalité des droits. C’est un leurre démagogique qui cache les véritables conséquences qui ont à voir avec l’identité humaine ». semble choquer TF. Et il nous attribue ce gloubi boulga intellectuel... Sauf que M. Ferjeux, SI vous aviez lu notre article, vous auriez compris que cette phrase est JUSTEMENT tirée d'un article de "dreuz" que nous citons pour appuyer nos dires....
  • traditionalisme exacerbé

http://www.donotlink.com/cx1a

http://www.donotlink.com/cx1c

http://www.donotlink.com/cx1e

« L’enjeu n’a rien à voir avec « l’égalité des droits » comme il est avancé. C’est un leurre démagogique qui cache les véritables conséquences qui ont à voir avec l’identité humaine. »

Rappelons-nous notre article sur le sujet :

http://www.debunkersdehoax.org/le-feminisme-selon-dreuz

 

http://www.debunkersdehoax.org/oui-dreuz-est-bien-d-extreme-droite-et-on-vous-le-prouve


Ridicule...Vous êtes ridicule M. Ferjeux.
Rappelez nous ce qu'est "la projection"?
9) De la confusion des esprits
Et la cerise sur le gâteau des intellos-bobos néo-fascistes donneurs de leçons : « le rejet des éléments qui troublent l’ordre naturel (selon la propagande de la fausse Libre Pensée sectaire du lobby GOF-LGBT) d’une nation (franc maçonnerie / étrangers / religion, etc.) Dreuz constate que la Franc-Maçonnerie et le Grand Orient de France (GOF), est une loge gauchisante ultra-laïcarde… Les partis politiques (des fraternités UMPS ayant usurpé les régionales) ont des liens avec le gauchisant et ultra-laïcard Grand Orient de France. »
Soit une soupe indigeste et fiévreuse des fascistes de débunkersdehax…

 

Dites-nous M. Ferjeux, vous vous relisez avant d'accuser les autres de préparer une soupe indigeste et fiévreuse? Non manifestement. En tous cas, on va vous l'apprendre et vous n'oublierez plus. Cadeau.

Voici EXACTEMENT ce que nous disions dans l'article:

 

  • un rejet des éléments qui troublent l’ordre naturel d’une nation (franc maçonnerie/étrangers/religion, etc…)

Regardons pour exemple les marottes de dreuz :

« Cela dit, je constate que chez nos amis français, la Franc-Maçonnerie en général et le Grand Orient de France (GOF) en particulier, qui est une loge gauchisante ultra-laïcarde, n’est ni étrangère à la laïcité, ni étrangère à la République. On peut même affirmer que tous les partis politiques français (y compris le Front National par le biais du Mouvement Bleu Marine), ont des liens avec le gauchisant et ultra-laïcard Grand Orient de France. »

 

« Sur l’immigration, la classe politique a totalement ignoré l’opinion publique.
 La seule vérité est que les Français de souche n’ont jamais voté pour, ni voulu que ses repères soient modifiés par une culture étrangère. C’est pourtant ce que la classe politique leur a imposé. »

 

Ca yest vous avez compris ce n'est pas NOUS qui affirmons que:

"Dreuz constate que la Franc-Maçonnerie et le Grand Orient de France (GOF), est une loge gauchisante ultra-laïcarde… Les partis politiques (des fraternités UMPS ayant usurpé les régionales) ont des liens avec le gauchisant et ultra-laïcard Grand Orient de France. »"

C'est une CITATION de vos propos chez dreuz.... Vous yen a comprendre la différence? Vous yen a lire la prose de vos adversaires politiques? Vous yen a prendre souvent les gens pour des imbéciles?
Ca marche avec vos lecteurs, pas avec les nôtres.


En CONCLUSION l'affirmation que nous expliquions dans le premier article reste totalement posée:

 

Dreuz répond il donc aux quatre éléments définis plus haut ?

-patriotisme

-nationalisme

-traditionalisme exacerbé

-un rejet des éléments qui troublent l’ordre naturel d’une nation (franc maçonnerie/étrangers/religion, etc…)

La réponse est manifestement "oui".

 

Et ce n'est pas thierry ferjeux qui a pu s'y opposer. Pas une seule fois dans cet article, au contraire, il ne l'a que renforcé.
Merci M. Ferjeux, des gloubis boulgas qui renforcent notre position, on en veut tous les jours, alors merci!

 

Debunked !!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



03/02/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2323 autres membres