Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Délation, attaques personnelles, mensonges et justice. Les debunkers répondent à JP Grumberg de Dreuz

Voilà c’est fait, l’identité du président des Debunkers est dévoilée et mise à prix par un site d’extrême droite, un de nos préférés par-dessus le marché : Dreuz.
Un de ceux qui publie le plus de hoaxes, de rumeurs, d’attaques ad hominem, etc.
Bref, un site « fascisant » pur et dur.

 

dreuz moi.jpg

http://www.dreuz.info/2015/02/sutter-cane-chasseur-de-hoax-et-diffuseur-de-hoax/

 

5 février 2015

« Sutter Cane », chasseur de hoax et … diffuseur de hoax

Ils s’appellent hoaxbuster, debunkers, ils font la chasse aux « hoaxes d’extrême droite » (car l’extrême gauche est une vierge vertueuse…)

« Sutter Cane » est le pseudo de Christian Lacault (IDE au CH Montperrin à Aix en Provence), le créateur d’un de ces sites justiciers du netIl est « président de l’association des Debunkers ».

Je reçois chaque jour des hoax, des textes « signés » par une personnalité, mais que l’on retrouve sous d’autres signatures, des photos « authentiques » trafiquées par Photoshop. Les sites qui les dénoncent ont leur utilité, ils sont indispensables.

Mais les redresseurs de tort, dans leurs déguisements de Superman achetés en promo à Auchan, franchissent allègrement la ligne rouge en défendant des idées politiques.

Vous ne les verrez jamais dénoncer les hoax et les photomontages palywoodiens car ils sont, comme tous les serfs FDG de la pensée unique, pro-palestiniens.

Vous ne les verrez jamais dénoncer les mensonges des grands médias car ils n’osent pas, (ils utilisent des pseudos), et l’on ne s’attend pas à ce qu’ils soient courageux – des fois que certains d’entre eux soient journalistes.

Aveuglés par leur idéologie à deux balles, ils diffusent aussi des hoax

Aveuglés par leur idéologie à deux balles, je découvre maintenant qu’ils diffusent eux-aussi des hoax…

« Sutter Cane », le précité fondateur d’un de ces sites et « président de l’association des Debunkers » était interviewé dans le mensuel CQFD n°127 (décembre 2014).

Il explique son « combat ».

Il a créé son site après avoir compris que « derrière les fausses infos (« Infaux »), photomontages, hoaxes, rumeurs [il y avait] une volonté consciente de désinformer ».

Dans l’interview, il lâche un gros hoax par « volonté consciente de désinformer » et affirme que :

« Le site Dreuz … a partie liée avec l’extrême droite israélienne. »

Et c’est un hoax. L’arroseur arrosé… Le hoaxeur hoaxé.

Il s’épuisera à chercher ces liens, le soldat Sutter Cane. A moins qu’il pense, comme tout conspirationniste, que la preuve qu’ils existent, c’est qu’on ne les trouve pas. Comme il nous lit assidument, il a sans doute découvert, parmi les 15 000 articles publiés sur Dreuz, l’avis d’un auteur affilié à l’extrême droite israélienne … c’est la présomption irréfragable.

D’ailleurs, quelle extrême droite israélienne ?

Sutter Cane combat les conspirationnistes en cachant ses penchants, dénonce les hoax en diffusant les siens, et ne sait pas de quoi il parle.

Il existe plusieurs partis classés à l’extrême droite en Israël (ce qui ne veut pas dire qu’ils le sont forcément), et ils sont très différents les uns des autres, tant dans leurs idéologie que dans leur revendications et leurs discours) :

  • Eretz Yisrael Shelanu
  • Hatikva
  • The Jewish Home
  • Jewish National Front
  • Kach et Kahane Chai (interdits et dissouts)
  • Otzma Yehudit

A quel parti d’extrême droite israélienne Dreuz est-il lié monsieur DebunkersDeHoax Grin ?

Avez-vous des éléments factuels en appui de vos élucubrations, Sutter Cane ?

Voilà un arroseur bien arrosé et rhabillé pour l’hiver.

Sutter Cane, président d’une association contre les hoax diffuse des hoax. Après tout, Cahuzac luttait bien contre la fraude fiscale.

Conclusion

Sutter Cane, comme les journalistes de gauche, ne sait pas réfléchir par lui-même, il est formaté. Il colle des étiquettes aux gens pour éviter de réfléchir. L’étiquette extrême droite permet d’exclure ses cibles comme « non pertinentes ».

Ne pouvant classer Dreuz à l’extrême droite – Le Monde, et d’autres idéologues s’y sont risqué et se sont brûlé les doigts en s’apercevant que nous critiquons le Front national, il lui restait la piste extrême droite israélienne… Hélas, elle ne fonctionne pas.

Désespoir à gauche. Comment diaboliser Dreuz.info. L’Express a tenté la piste « infaux ». C’est nous qui avons dénoncé les leurs. Debunker tente la piste hoax, c’est nous qui dénonçons le sien

Dreuz a la dent dure, le cuir épais et la fachosphère de gauche ne comprend pas que si nous pouvons faire des erreurs, si nous pouvons nous faire piéger par une fausse info et la publier, notre ADN, c’est la quête de la vérité (© un de nos fidèles lecteurs).

Dreuz est un site chrétien, pro-israélien et néo-conservateur et cela dérange. Nous avons des convictions, nous les affichons fièrement, nous les défendons avec force et détermination. Les grands médias n’ont pas le courage d’afficher leur couleur pastèque (vert dehors rouge dedans).

Avoir des convictions ne veut pas dire qu’on renonce à être objectif.

 

Il faut savoir que mon identité (puisque cette fois je parlerais en mon nom propre) circule depuis un peu plus d’un an sur internet. De sympathiques personnes se sont chargées d’extraire des informations et des photos personnelles pour s’empresser de les transmettre à la « fachosphère ». Par vengeance et disons le : ce n’est pas beau.

Mais, ceci n’en restera pas là puisqu’une plainte a été déposée au printemps dernier et que l’enquête n’a pas été classée et suit toujours son cours à ce jour. Quatre personnes étaient impliquées, deux supplémentaires venaient de les rejoindre sur le PV ces derniers jours, et « Dreuz » va bientôt les rejoindre également.

 

Contrairement à ce que peuvent croire nos détracteurs, ce n’est pas par peur que j’ai tenté de cacher mon identité. Les menaces de mort (même lorsqu’elles ont été accompagnées de ma vraie identité) ne m’ont jamais fait reculer. Figurez-vous que contrairement à toutes ces personnes, être connu ne m’intéresse en rien. Le reportage  d’Envoyé Spécial sur la rumeur du 9-3 me satisfaisait parce que je n’apparaissais pas à l’écran.
Chez les Debunkers, nous parlons politique, pas de couleur de slip ou de mœurs. L’attaque personnelle, nous laissons cela aux sites fascisants comme Dreuz.
Le vol de photos personnelles, l’adresse professionnelle… à quoi servent ce genre de révélations sinon, dans l’esprit fascistoïde des nervis d’extrême droite, à tenter de m’intimider, à me faire peur ?

Et bien c’est raté.

Un bon exemple est que nous avons en préparation un reportage dont le producteur me demandait d’apparaitre à visage découvert. J’hésitais jusqu’alors et le tournage en a été retardé d’autant. À présent plus d’hésitation, et je devrais peut être vous remercier, car vous ne faites que conforter l’ensemble des 40 membres des Debunkers dans leur combat. Ainsi que moi-même.

 

Alors oui, je suis infirmier aux urgences psychiatriques. Je suis chargé des cas de violence chez nos patients. Je paye mes impôts, je ne suis pas propriétaire de ma maison ce qui fait sans doute de moi un « bobolchévique » ou un « nazislamiste ». Je suis athée et ma compagne est de confession musulmane. Horreur et consternation n’est ce pas ?
En 48 ans d’existence : pas une condamnation, pas inscrit à ce jour (ni avant d’ailleurs) à aucun parti, malgré mes sympathies pour la gauche radicale. Ah oui, je suis également syndiqué à « SUD Santé  Sociaux ».

Voilà devant vous mon CV.

 

Au sujet des attaques de Dreuz à notre encontre…

Les membres des Debunkers (et moi-même) sont-ils selon Dreuz, des « pro pals » ? Si être pour des états Palestiniens et Israéliens vivant dans des frontières définies et respectées par l’un et l’autre, si penser que les actions du Hamas ne font que servir l’extrême droite Israélienne (au gouvernement actuellement), que cela lui permet (avec ou sans excuse d’ailleurs) de répondre par la force sur des populations civiles Palestiniennes, que tout ceci ne sert que des intérêts de grands états et des intérêts financiers… enfin si penser que l’ONU ne joue pas son rôle dans cette affaire, et que cela ne peut se résoudre que par la négociation (ce que Arafat et Rabin avaient compris jadis) avec comme base la résolution 242 du Conseil de sécurité adoptée le 22 novembre 1967, alors oui nous sommes d’affreux « pro Palestiniens antisémites ».

 

Dreuz « oublie » aussi de parler des nombreux hoaxes antisémites, souvent issus de la soralo-dieudosphère,  dont nous parlons sur le site des Debunkers. Gageons qu’au vu de ce que nous disons sur des sites comme « Égalité et Réconciliation », « Quenel+ », etc. cela fait aussi de nous, sans aucun doute, d’affreux antisémites.

Nous ne dénonçons pas les « grands médias » affirme Dreuz sans savoir. Sauf que Dreuz écrit n’importe quoi : les Debunkers, ce n’est pas que cette activité. Nous sommes aussi un groupe : « Agissons contre l’extrême droite », auquel les Debunkers sont associés. Or il s’avère que sur un de nos réseaux — « 100000 personnes contre l’extrême droite » par exemple, mais vous pouvez aussi trouver cela sur la page des Debunkers — nous remettons régulièrement en cause les médias mainstreams. Et encore si ce n’était que « mettre en cause »… Nous dénonçons aussi leurs hoaxes :

http://www.debunkersdehoax.org/l-illustre-inconnu-m-mohamed-sabaoui-de-l-universite-de-lille-le-sociologue-qui-n-existait-pas (par exemple)

Dreuz ne lit pas, ca se saurait.

Dreuz se défend comme une buse d’être d’extrême droite, mais il se trouve que nous avions justement écrit POURQUOI Dreuz l’était, ainsi que ses rédacteurs. Preuves à l’appui :
http://www.debunkersdehoax.org/oui-dreuz-est-bien-d-extreme-droite-et-on-vous-le-prouve  

En voici un extrait : 

 

Qui est l’équipe rédactionnelle de Dreuz ?
Ses membres peuvent être considérés comme sionistes de l’extrême droite la plus dure (attention, il y a aussi des sionistes de gauche, voire d'extrême gauche, le mot "sioniste" n'est pas une insulte). Nous citons volontairement des articles de Dreuz afin que vous puissiez vous faire une idée de leur doxa :
- Sur Michel Garotté :
- Sur Guy Millière :
- Sur Michel Gurfinkel (ancien rédacteur en chef de « Valeurs Actuelles ») c’est vous dire :
- Sur Ftouh Souhail :
- Sur Alexandre Del Valle dont on apprend entre autres qu’il a été proche de la mouvance identitaire, de Zemmour et de Goldnadel) :
- Sur Bat Ye’or : écrivain conspirationniste, créatrice du concept d’extrême droite de « Dhimmitude », et expliquant le monde actuel (dont les assassinats de Breivik) par une domination de l’Eurabia.
- Sur le prêtre Alain René Arbez… Nous vous laissons juger de sa prose :
- Sur Jean Patrick Grumberg :
Et pour la bonne bouche :
artfichier_723900_4375943_20141216311574.png
 

 

 

Des rédacteurs de « Valeurs actuelles », des gens défendant la thèse stupide et raciste d’Eurabia, de la Dhimmitude, des proches des identitaires, si ce capharnaüm n’est pas d’extrême droite, alors la terre à la forme d’une banane (Monthy Python inside).

 

Quand à la défense :

« Ne pouvant classer Dreuz à l’extrême droite – Le Monde, et d’autres idéologues s’y sont risqué et se sont brûlé les doigts en s’apercevant que nous critiquons le Front national… »,

c’est absolument risible… Comme si il n’y avait que le FN comme parti d’extrême droite en France…

Nous n’avons JAMAIS dit que Dreuz était affilié à un parti d’extrême droite, mais qu’il avait des idées d’extrême droite, qu’il défendait une doxa d’extrême droite, et maintenant nous savons qu’il en a les méthodes… En effet ce genre de dénonciation se rapproche de certaines manières… du style de lettres envoyées à la kommandantur.

 

Par contre « dreuz » soutient certains partis, certaines personnalités d’extrême droite, pour le hoax, ils repasseront donc…
On trouve chez eux:

Des partis qui seront décrit par « dreuz » comme « nationaliste », « à droite », mais certainement pas à l’extrême droite. Pensez donc,  pour « dreuz », être à l’extrême droite, c’est juste critiquer la politique Israélienne actuelle, et/ou être antisémite.

 

Dreuz n’a donc pas la dent dure et le cuir épais, c’est un vieux crocodile de marigot qui essaie de nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Car Dreuz oublie de façon fort opportune les très nombreuses rumeurs/hoaxes qu’il relaie ! Il passe dessus comme une petite sainte nitouche effarouchée… en en touchant pas un mot !

C’est tout de même fort pratique !
Et pourtant, cherchez à « Dreuz » dans le moteur de recherche du site des Debunkers :
http://www.debunkersdehoax.org/recherche?q=dreuz&id=723900

Une trentaine de hoaxes à eux seuls...

Édifiant non ?
Où sont les excuses, les explications, les démentis?

 

Dreuz est un site de menteurs fascisants, et ils n’ont pas le début du commencement de preuve pour contrer cela, juste une attaque personnelle. Pour un site chrétien / juif… Dites-nous, comment Dieu punit-il les menteurs ?

C’est cela l’extrême droite, comme les autres, c’est juste le bouc émissaire qui change.

 

Dreuz prétend m'avoir "habillé pour l'hiver". Et si les Debunkers, à ce moment de notre article se comportaient comme JPG (l'auteur de l'article de "dreuz") en cherchant le buzz, le clash, en évitant l'argumentation pour lui préférer l'attaque personnelle, l'insulte, la désinformation, le mensonge par omission????
Alors nous pourrions dire que nous venons de rhabiller l'ensemble de la rédaction de "dreuz" jusqu'à la fin de la prochaine glaciation.

Alors sachez mesdames et messieurs les fascistes que vous ne nous ferez pas reculer, ni moi, ni mes amis du groupe « Agissons contre l’Extrême droite » ! Pas d’un iota. On ne recule pas. Jamais.
Nous resterons fidèles à notre devise :

« Quand le mensonge prend l'ascenseur, la vérité prend l'escalier, elle met plus de temps mais finit toujours par arriver. »

 

Christian Lacault, dit « Sutter Cane »
Président du groupe « Agissons contre l’extrême droite ».



06/02/2015
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2323 autres membres