Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Complot politique contre le maire de Venelles (BdR) d'après riposte laïque

Riposte laïque a toujours fait dans le badin, le léger, et encore une fois ils ne font pas exception à leurs méthodes.
Quelques grammes de brutes dans un monde de finesse en quelque sorte...

RL1.jpg

Et le plumitif ayant commis cette bouse récidive en en assurant le service après vente:

chardon.jpg

 

Qui est il? Un journaleux qui insiste très souvent sur son numéro de carte de journaliste... Et qui écrit principalement sur la fachosphère et en commentaires sur des articles du net concernant l'Islam.

et ils insistent!

 

RL goulag et camisole.jpg

http://www.donotlink.com/f8e8

 

Cette histoire à dormir debout fait immédiatement penser à l'affaire Caccomo que nous avions relaté et démonté. Des journaleux et des propagandistes tentent de faire une affaire d'état d'une hospitalisation, réalisée pour des motifs complètement différent. Le but étant de faire croire à une hospitalisation abusive pour des motifs politiques. Ce qui permet d'atteindre -easy- le point Staline.

D'ailleurs les auteurs principaux de cette histoire Caccomo, le navrant dreuz et son non moins déprimant grumberg (grumpy faf pour les intimes) récidive:

 

Si Robert Chardon est diagnostiqué « vol au dessus d’un nid de coucou », il sera le premier vrai cas d’islamophobie (une phobie relève de la psychiatrie) en France.

 

La fachosphère en général n'est pas en reste et utilise de la même "argumentation":

-Novopress

-Bdvoltaire

Et ainsi de suite.

stalin_is_alive_01_rast_copy.jpg

 

Histoire dont voici le résumé, "made in RL":

 

Dans l’URSS de Staline, les opposants les plus dangereux étaient internés dans des hôpitaux psychiatriques, puis déportés dans des camps de concentration en Sibérie. Robert Chardon,  le maire de Venelles, dans les Bouches-du-Rhône, une commune d’environ 8.000 habitants proche d’Aix-en-Provence, a été hospitalisé d’office dans la journée du vendredi 15 mai, selon l’AFP qui cite une source proche du dossier, après s’être prononcé sur Twitter pour « interdire le culte musulman en France ». Selon l’AFP, « cette demande d’hospitalisation a été formulée par un tiers compte tenu de l’incohérence de ses propos »…

On peut être d’accord, ou pas d’accord, avec les propos du maire Robert Chardon, élu à la mairie de Venelles sur une liste ayant recueilli plusieurs milliers de voix, puis élu au poste de maire par une majorité de conseillers municipaux. Mais, on ne peut cautionner, comme le font une majorité de médias, d’élus, de hauts fonctionnaires, l’internement psychiatrique d’un élu de la République qui émet une idée. Car, on commence par interner Robert Chardon pour ses propos, mais on ne sait pas où ce nouveau processus s’arrêtera ! Il suffit de regarder l’histoire des 80 dernières années…

Dans la foulée de ce qui ressemble à une « chasse à l’homme » pour un délit d’opinion,  l’UMP, formation politique de Robert Chardon, a lancé vendredi 15 mai une « procédure d’exclusion » visant le maire de Venelles, qui s’est prononcé, rappelons le sur Twitter pour « interdire le culte musulman en France ». Des propos « condamnés » par deux dirigeants de l’UMP, dont Nicolas Sarkozy. « J’ai demandé qu’une procédure d’exclusion soit engagée pour des propos absurdes qui ne correspondent en aucune manière aux valeurs et au projet de l’UMP », a officiellement déclaré la vice-présidente du parti Nathalie Kosciusko-Morizet à l’AFP.

Selon la rédaction du quotidien Les Echos, cette « procédure d’exclusion » de Robert Chardon avait été annoncée « auparavant sur Twitter,  par Christian Estrosi. « Les propos du maire de Venelles sont intolérables et incohérents, il a été immédiatement suspendu », avait ajouté le maire de Nice, par ailleurs président de la Commission nationale d’investiture de l’UMP et chef de file du parti pour les élections régionales en Paca. »…

La rédaction de l’hebdomadaire l’Express confirme l’hospitalisation d’office du maire UMP de Venelles en ces termes : « Hospitalisé en raison de « l’incohérence » de ses propos… Outre la condamnation morale et politique, Robert Chardon a par ailleurs été hospitalisé d’office dans la journée de vendredi, a-t-on appris de source proche du dossier. Cette demande d’hospitalisation a été formulée par « un tiers compte tenu de l’incohérence de ses propos », a-t-on précisé de même source. (http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ump/un-maire-ump-veut-interdire-l-islam-en-france-le-parti-va-l-exclure_1680076.html#yX3u2uqoDt7OXIsB.99).

Un conseil à chaque Français qui nous lit : attention à vos tweets, à vos messages internet, à vos comptes Facebook, à vos discussions de bistrot ou de trottoir. Au moindre dérapage verbal, vous pourriez être hospitalisé d’office, en application de la jurisprudence Robert Chardon. Une suggestion : regardez le film Minority Report, réalisé par Steven Spielberg, car il arrive que la réalité rattrape la fiction.

Francis GRUZELLE

Carte de Presse 55411

 

Reprenons donc.

Effectivement l'affaire a fait grand bruit. Le maire de Venelles (Bouches du Rhône)  aeffectivement dérapé. Et pas qu'un peu.
Sur son compte twitter celui ci s'est mis à répéter le même délire:

chardon twitter.jpg

 (compte twitter depuis supprimé, nous avons utilisé le cache)

Sauf qu'il ne disait pas que cela:

 

 

Sur son compte, Robert Chardon a répété plusieurs fois son appel, affirmant même que "celui qui pratique doit être immédiatement reconduit à la frontière", en réponse à un utilisateur de Twitter qui l'interpellait. L'élu appelle également à modifier la Constitution pour atteindre son objectif: "Je supprime la loi de 1905 et proclame que la République favorise la pratique de la foi chrétienne."

Candidat aux régionales et à la présidentielle 

"Je compte aller plus loin et me présenter aux régionales et à la présidentielle", a assuré Robert Chardon, qui suit actuellement un traitement pour un cancer, annonçant son intention de se présenter à la primaire de l'UMP "si je reste dans le parti". "Je risque d'être exclu", avait-il reconnu, avant les réactions de MM. Estrosi et Sarkozy: "Dans ce cas, je vais créer un nouveau parti".

Suite aux réactions, à l'intérieur de l'UMP même,, les demandes de démissions ont été immédiates.
Seulement, le "détail" que RL "ignore" c'est que Robert Chardon, souffre d'un cancer:

 

Souffrant d'un cancer de la bouche, le maire de Venelles s'est mis en retrait de ses activités politiques mais il conserve cependant son mandat. Et cela ne l'empêche pas d'être très actif sur Facebook, où Robert Chardon poste depuis plusieurs mois des vidéos et des messages anti-islam sans équivoque.
Les dérapages islamophobes de Robert Chardon, élu à la tête de la petite commune paisible de 8.000 habitants après le décès de Jean-Pierre Saez en juillet 2012, sont donc bien volontaires. Selon Le Monde, plusieurs élus UMP du Pays d’Aix reconnaissent d'ailleurs « une radicalisation » du maire de Venelles depuis quelques semaines.

 

D'ailleurs la première adjointe s'explique:

La première adjointe au maire de Venelles, elle, n'excuse pas mais justifie ces propos par un traitement médical lourd. Robert Chardon serait atteint d'un cancer.

 

Et à ce moment nous reposons le même type de question que lors de "l'affaire" Caccomo, qu'est ce qui est le plus crédible?
Un complot politique avec enfermement type "Psykhouchka" totalitaire soviétique?

Ou bien un homme très malade, commençant à délirer doucement sous l'effet de la maladie et des effets secondaires des traitements?

 

D'autant que celui ci n'a pas été enfermé en HP, mais dans un service de soins généraux pour le soigner. (Source privée Debunker)

D'ailleurs "RL" sait très bien ce qu'il en est, puisque dans une autre bouse, ils continuent leur petit délire:

Peu importe le fait de savoir si le maire UMP de Venelles, Robert Chardon, a été hospitalisé à cause de ses propos, ce qu’a affirmé l’AFP, ou bien seulement de son cancer, ce que prétend le sous-préfet, l’essentiel n’est pas là. Voilà un homme qui, soigné pour une maladie grave, affirme les choses suivantes : « Pendant mon traitement, j’ai beaucoup réfléchi et j’en suis arrivé à cette conclusion. Il faut interdire l’islam en France, mais aussi déclencher un plan Marshall pour permettre à ceux qui veulent pratiquer la religion musulmane de le faire dans leurs pays d’origine. »

 

Résumons donc:

"le fait qu'un homme perde la tête en raison d'une grave maladie, et des effets secondaires du traitement, on s'en fout. Si il est hospitalisé d'office vu que ce gars a proféré alors les mêmes conneries que ce que nous, alors c'est pas bien.
Même si finalement toutes les conneries que nous avons raconté sur notre blog s'avèrent fausses".

 

« Mon Dieu, gardez-moi de mes amis ! Quant à mes ennemis, je m'en charge ! » Anthologie
Palatine d'Eustathe (12e siècle) attribué à Antigonos II Gonatas, roi de Macédoine mort en 221 av. JC

 

DEBUNKED !!!


PS: dans l'article cité ci dessus de "Bdvoltaire", on y trouve la splendide contrevérité suivante:

Ce type de méthode était pratiquée en Russie à l’époque soviétique, mais sous Poutine, de tels abus de pouvoir ne se produisent plus. C’est une méthode de régime totalitaire, ni plus ni moins.


Les Debunkers "LOLENT".
La Russie de Poutine n'est donc plus totalitaire?
Nous conseillerons donc cette lecture aux naïfs:

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20131009.OBS0353/russie-le-retour-de-la-psychiatrie-comme-arme-politique.html



21/05/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2323 autres membres