Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Communiqué Debunkers:Communiqué de soutien CONEX 16/06/2015

communiqué image debunkers.jpg

 

communiqué image debunkers1.jpg

Le bureau de l’association « Agissons contre l’extrême droite » s’est réuni le 7/6/15.

Entre autres décisions, nous avons décidé de la rédaction du communiqué suivant.

« Comme nos lecteurs et sympathisants le savent, nous sommes l’objet d’une campagne de cyber harcèlement, non seulement provenant de l’extrême droite, mais plus grave au fond de « pseudos antifascistes ».
Il n’est pas un jour, sans que ceux-ci, tous confondus, ne lancent des accusations mensongères ou ne répandent sur le net nos photos ou celles de nos proches, nos coordonnées personnelles, professionnelles.
Nous avons bien entendu porté l’affaire devant la justice et celle ci est en cours d’instruction.

A aucun moment, nous n’avons utilisé les mêmes méthodes de ces personnes. Nous ne les nommerons pas, nous ne les diffamerons pas. Pourtant, aujourd’hui, c’est nous qui sommes exposés à la vindicte fasciste et non eux. A méditer.



Comme nous l’avons déjà dit, de notre côté nous ne révélerons rien en public, et nous n’alimenterons pas une « flame war » sur internet.

Aussi, nous demandons formellement à nos membres de ne plus intervenir sur les pages qui nous salissent. De ne plus alimenter sur leurs murs ou d’aucune façon. Certains membres, très en colère, sont intervenus ici et là de façon très ponctuelle et à titre personnel.
Et nous les comprenons.
Mais il faut cesser.
Notre tactique, c’est de « les laisser dire », notre riposte est en cours.
Nous appliquons notre devise : « Quand le mensonge prend l'ascenseur, la vérité prend l'escalier, elle met plus de temps mais fini toujours par arriver! ».

Par contre, certaines personnes ont, en annonçant vouloir prendre notre défense, envenimé ce "conflit".  Ces personnes ne font pas partie, ni de près, ni de loin, de notre groupe. Nous ne leur avons rien demandé et au contraire pour certains conseillé d’arrêter.


Leurs méthodes ont fini par atteindre le niveau de bassesse des attaques qui nous visent et qui polluent notre travail, et pour certains d'entre nous, nos existences.
Nous  ne répondrons  pas au harcèlement par le harcèlement.
Nous  ne répondrons  pas à l’attaque personnelle par l’attaque personnelle.
A la délation, par la délation.
Quelque soit votre colère, votre indignation… Sinon rien ne vous différenciera d’eux.
C’est pourquoi si nous encaissons les attaques sur le physique, la moralité, l’éthique, les attaques racistes, le sexisme, etc…. nous nous désolidarisons de façon totale de ripostes qui pourraient de près ou de loin leur faire penser que nous sommes tombés à leur niveau.

Nous nous devons donc de nous désolidariser de personnes ou pages qui utiliseraient de près ou de loin les méthodes de nos adversaires.  Et nous leur demandons de ne plus faire appel à notre nom, d’y faire allusion.

Et d’ailleurs.
Nous notons aussi que les proches, simples spectateurs, des pseudos antifas qui nous attaquent ne se désolidarisent pas des attaques dont nous faisons l'objet. On nous menace, traite nos membres d'être proches d’officines d’extrême droite, de délateurs, de traîtres, de harceleurs et plus encore. Vont il se désolidariser de ceux qui au sein de leurs groupes pratiquent la menace ? Vont-ils se désolidariser de membres franchement louches proches d’officines d’extrême droite ? Vont-ils continuer à être complice de délations, de trahisons, de harcèlement ?

De notre coté, voyez-vous sur nos murs, nos pages ou nos groupes des dénigrements ? Voyez-vous tous les jours des attaques sur le physique, la moralité, l’éthique, les attaques racistes, le sexisme, etc…. concernant vos « pseudos antifas » ? Voyez-vous leurs noms circuler sur des pages d’extrême droite ou dans les « listes grises » de dénonciation de ces mêmes fascistes ? Voyez-vous le nom d’un de ces tartufes faire la première d’un site d’extrême droite comme « Dreuz » ? Voyez-vous révéler en public leurs noms, adresses, lieux de travail, numéros de téléphones ????
 Nous considérons complices tous ceux qui restent silencieux dans cette campagne de dénigrement.

Notre travail, sur le terrain ou sur internet, mais aussi les attaques incessantes de l’extrême droite sont  les preuves de notre engagement autour d’une association  dont les membres sont bénévoles qui agissent sur des valeurs et non sur un égotisme  ou une quelconque volonté de nuire.   

 

La colère qui nous habite en face du comportement  de ces gens ne nous fait pas oublier notre éthique. C’est pourquoi, nous, nous ne collaborerons pas avec des gens qui souillent ces valeurs, et nous n’utiliserons pas leurs méthodes.

Nos membres prennent de leur temps sur leur vie privée, en payent le prix, mais font cela pour des  notions toujours importantes du bien commun, de la lutte antifasciste et  antiraciste.

 

soutien CONEX image.jpg

 

La Conex  et les organisations signataires s’associent pour dénoncer un acharnement grotesque et absurde de la part de personnes peu recommandables sur internet et plus particulièrement Facebook.

Afin de ne pas utiliser les mêmes moyens que ces personnes qui se reconnaîtront, (car elles visitent régulièrement nos pages ou profils) nous avons décidé de ne pas les citer.

Les attaques à l’encontre des Debunkers se concentrent contre le groupe et contre deux de ses porte-paroles « Christian Lacault »  (dit « Sutter Cane ») et « Leila Lanuit ».  Et dernièrement, des photos et noms de certains membres des Debunkers ont été divulgués et publiés. Le tout accompagné d’accusations et d’insultes les plus méprisables.

 

Nous affirmons que les Debunkers n’ont jamais tenu ou écrit de propos antisémites lors de la dernière réunion Conex, ni à aucune de celles-ci d’ailleurs.  

Ils ont évoqué un cyber harcèlement, véritable traque de leur anonymat et une campagne de désinformation et de calomnies venant de groupes ouvertement liés aux extrêmes-droites.

 

Tout membre de la Conex et des organisations partenaires, qui connaissent depuis de nombreuses années les deux militants salis et injuriés, peuvent attester, sans aucune réserve, qu’ils ne sont ni racistes, ni antisémites et encore moins négationnistes.

En tout état de cause, la Conex ne saurait accepter une organisation raciste, antisémite ou négationniste dans ses rangs.

 

Les signataires de ce communiqué  apportent leur soutien le plus total aux Debunkers et à leurs deux porte-paroles.

 

Nous sommes stupéfaits et profondément choqués par les accusations portées à leur encontre et nous nous interrogeons sur les intentions réelles de ces personnes qui, sans être membres de la Conex, ni liées à une de ses organisations, semblent porter un vif intérêt à nos réunions.

Les Debunkers ont été, dès la création de la Conex, partie prenante de celle-ci, éclairant par leur connaissance du multimédia et d'internet, de nombreux débats.

La page  et le site « Debunkers » sont repris par nos organisations et servent aussi de support lors de formations ou de meetings.

Connus et reconnus, même par delà le milieu de l'antiracisme, ils ont aussi participé à des interviews radios et télévisées.

 

Les Debunkers sont aussi actifs sur le terrain, participant aux réunions et aux mobilisations ce qui n'est pas toujours aisé vu que leur groupe est composé de nombreux individus dans toute la France.

 

Il n'est pas dans les attributions de la Conex de décerner des certificats d'antifascisme. Toutefois, au vu des procédés, nous ne pouvons considérer comme « partenaires » des personnes qui travailleraient en conscience avec les auteurs concernés ou relaieraient volontairement leur désinformation, se rendant ainsi complices de cette campagne diffamatoire envers les Debunkers.

 

Cette attaque à l'encontre des Debunkers, en ciblant ses porte-paroles, dont elle tente de disqualifier l’activité, est une attaque contre l’ensemble de la Conex et du mouvement antifasciste.

 

C’est pourquoi, la Conex soutient la plainte qui a été déposée et qui est en cours afin que cesse cette campagne d’attaques et de harcèlement qui n’a que trop duré.



19/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2320 autres membres