Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Assassinat au Gabon. Quand breizatao produit une analyse foireuse avec une infaux!

Analyse foireuse et répugnante! Le marchande de galettes de Rosporden a monté un incroyable article sur lequel nous comptions sortir au plus vite un article complet. Pour notre reprise, nous sommes gâtés! En effet, nous n'avions que rarement vu un article aussi immonde du Tanguy de Rosporden, pourtant habitué du genre...

Gabon meurtre braizatao - Copie.jpg

 

Nous préparions un long article. Il y en aura en fait deux car ce matin 5 septembre, nous est arrivé une incroyable information:

TOUTE CETTE HISTOIRE SEMBLE ÊTRE UN FAUX... et un gros !

 

Tout d'abord la photo elle même est une fumeuse récupération. Cette photo n'étant pas celle de la victime présumée, mais récupérée sur un site humanitaire en 2008:

 

 

Togo.jpg

 

 

Mais, le pire n'est pas là.

le télégramme.jpg

 

 

Le maire d'Hennebont, André Hartereau
Le maire d'Hennebont, André Hartereau

La mère de famille et ses deux filles, tuées au Gabon selon un Hennebontais, n'existent peut-être pas. Toutes les cérémonies d'hommage ont été suspendues par le maire, une enquête est en cours.

L’affaire a fait grand bruit ces derniers jours à Hennebont. Au point de voir les dons affluer en mairie. Début août, une femme de 35 ans originaire de la commune, et investie dans l’humanitaire, aurait été tuée avec ses deux filles de 6 et 12 ans au Gabon dans un contexte de drame familial (le Télégramme de jeudi).

Une cérémonie devait d’ailleurs avoir lieu ce samedi, au cimetière d’Hennebont, avec la dépose d’une plaque au jardin des souvenirs à la mémoire des défunts. Sauf que le maire a décidé de ne plus autoriser cette cérémonie. Et pour cause, ce drame pourrait avoir été inventé de toutes pièces. C’est du moins ce qu’il ressort de l’enquête menée cette semaine par la municipalité, en lien avec le ministère des Affaires étrangères. « Face à l’absence de preuves officielles du décès de Madame Blandine Reales et de ses filles Océane et Kassandra, la municipalité d’Hennebont n’est pas en mesure de délivrer les actes d’état civil permettant l’organisation d’une cérémonie d’hommage au sein du cimetière communal », indique le maire, André Hartereau dans un communiqué.

 

Plus troublant encore, la jeune femme et ses deux filles n’existeraient probablement pas. Aucun acte d’état civil français ne démontre leurs naissances. « Nous avons passé plusieurs jours à tirer cette affaire au clair, et au niveau de notre état civil, le père n’a pas de fille », assure le maire.

Un homme fragile

Le supposé père et grand-père, à l’origine de ces démarches, des avis de décès publiés dans les journaux régionaux et de la réservation du salon funéraire du parco, est un Hennebontais bien connu pour être particulièrement investi dans la vie associative de sa ville. C’est une des chevilles ouvrières d’associations comme Incroyables Comestibles ou encore celle des Jardins familiaux de Malachappe. Décrit comme fragile, il se serait endetté pour régler les frais d’obsèques engagés.

Reste désormais à savoir si le parquet de Lorient, saisi de l’affaire, engagera une procédure pour dénonciation de crime imaginaire.


© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/morbihan/lorient/hennebont-la-mere-et-ses-filles-tuees-au-gabon-une-histoire-inventee-02-09-2016-11202690.php#pET4BsUDrfDDzgKR.99

 

Voilà la vérité toute nue.
Boris le laid a monté de toute pièce un long, une très long, un trop long article, sur du vent.
Article non signé (modestie de violette ou manque absolu de courage) mais dont nous pouvons sans hésitation attribuer la paternité à notre BLL de la nazisphère, car celui ci, très content de sa bouse en parle sur son blog personnel:

 

BLL.jpg

 

 

Infaux reprise par des poids lourds de la fachosphère comme Fdesouche:

 

fdesouche.jpg

 

 

Voilà pour un premier article. Mais comme le dit une Debunkeuse:

 

Ouais enfin ça n'enlève en rien la degueulasserie de l'article hein.....!!!

 

Et c'est vrai.
C'est pourquoi nous traiterons dans un second temps du "fonds" de l'article, la forme gloubi boulga, les références "universitaires douteuses" et sans doute même quelques "surprises" qui plairont à tonton boris.

A suivre donc!

Debunked (1) !!!

 

 

 

 

 



05/09/2016
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2320 autres membres