Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

2. Bulletins FN illégaux, on annule leurs candidatures?

Disons le notre article d'hier sur l'illégalité possible des bulletins FN aux prochaines élections a fait du bruit. 

 

http://www.debunkersdehoax.org/bulletins-fn-illegaux-on-annule-leurs-candidatures

 

je vote fn car je suis malheureux.jpg

 

Il est temps aujourd'hui de révéler notre pensée. Nous n'avions pas de buts réellement caché, nos objectifs sont clairs et nets, écrits dans le marbre de nos statuts:

 

 

ARTICLE 2 - BUTS
 Nos valeurs sont les suivantes :
  • Liberté
  • Egalité
  • Fraternité
  • Humanisme
  • Laïcité
 Considérant la propagande mensongère et haineuse des partis/groupes d’extrême droite par l’intermédiaire des TIC et la quasi absence de réponse sur le même terrain des partis/syndicats/groupes dit « classiques », l’association se propose de lutter par tous moyens légaux contre ce type particulier de propagande. Notamment en :
  • Construisant des moyens de réinformation (création d’un site/page sur différents réseaux sociaux).
  • Enquêter sur la désinformation (hoaxes/rumeurs/intox) effective de l’extrême droite et construire un contre argumentaire basé sur des preuves objectives.
  • Amener cette réinformation sur le terrain des médias.
  • Construire une coordination avec d’autres groupes dont les objectifs seraient semblables.
  • De coordonner, de soutenir, d'initier toute action allant dans le sens premier de cette association.
  • De lutter contre toute action de l'extrême droite qui semblerait contraire aux valeurs définies par notre charte.

 

Nous n'avons jamais été CERTAINS de ce que nous amenions dans l'article. Tout d'abord parce que nous connaissons la différence entre la loi et l'esprit de la loi. Et si nous avions cru avoir raison, nous n'aurions pas juste écrit un article, mais déposés plainte, nous sommes une association, nous avons donc la possibilité d'ester en justice.

 

Et nous n'aurions pas mis des points d'interrogation à notre titre....

Ce que nous avons voulu c'est porter deux problèmes à l'attention de nos concitoyens.
-C'est que la loi n'est pas claire sur ce sujet

-Que l'extrême droite joue sur le culte de la personnalité pour ses besoins de propagande...En effet pourquoi certains partis respectent la prescription de cet article R 30, et pourquoi certains en jouent.

Dès hier, nos lecteurs (qui n'ont pas crus sur parole ce que nous amenions -et nous les en félicitons- ) nous ont apporté la contradiction, l'un en citant la jurisprudence, l'autre en expliquant l'esprit de la loi et tout ceci a amené la discussion sur ce sujet. Et c'est cela que nous cherchions tout en ne perdant pas notre objectif:

 

  • Amener cette réinformation sur le terrain des médias.

 

Adrien Senecat (que nous connaissons quelque peu) a rédigé cet article qui semble aller en plein contre nos arguments:

 

http://www.buzzfeed.com/adriensenecat/non-les-bulletins-de-vote-du-fn-aux-regionales-ne-sont-pas-i

 

Mais lui même ne peut affirmer avec certitude ce qu'il avance, il rapporte la parole d'un correspondant du ministère de l'intérieur, (source sûre à priori), mais une phrase nous interpelle:

 

Attention: contrairement à ce qu’affirment Politis et d’autres, comme le site Debunkers de Hoax, le bulletin de vote du FN n’a rien d’illégal en principe, assure le ministère de l’Intérieur à BuzzFeed France. 

 

"En principe"...voilà la subtilité. La loi n'est pas claire sur ce sujet...

Car nous continuons à penser qu'en la matière l'esprit de la loi n'est pas respecté. 
L'article de buzzfeed le rappele par ailleurs:

 

Sous réserve de l’appréciation souveraine du juge de l’élection, et sous réserve qu’il n’y ait pas de risque pour l’électeur d’assimiler ces noms à la liste des candidats, il semble possible de faire figurer dans le titre de la liste, qui est une mention obligatoire dans la déclaration de candidature, le nom de personnes qui ne sont pas candidates dans la circonscription en question.»

 

Qui peut décider qu'il n'y ait pas risque de confusion pour l'électeur? Qui peut affirmer avec certitude que l'électeur lambda ne va pas penser que "marine le pen" n'est pas candidate dans sa région? On va nous objecter que les médias sont là...
Sauf que:

 

"À seulement trois mois des élections régionales, 64% des Français, tous âges confondus, sont au courant qu'il faudra voter les 6 et 13 décembre prochains pour élire leurs conseillers régionaux. "
[...]
"Las, 62% des 18-24 ans ne savent pas qu'il y aura des élections régionales en décembre. "

 

Il parait donc extrêmement hasardeux d'affirmer que nul électeur ne pourra être induit en erreur. 

 

 

C'est pourquoi nous appelons nos lecteurs à s'emparer du sujet et à le faire remonter à leurs élus afin qu la loi soit précisée nettement et clairement. Mais également à nos mêmes lecteurs à constater et bien rappeler ce qu'est le fn -la preuve- un parti qui fonctionne sur une oligarchie familiale et le principe du culte de la personnalité. 

 

 

 



03/12/2015
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2316 autres membres